Boutique Biologiquement.comTout sur la baie de Goji bio AGOJI

  Posté par Goji bio       7 commentaires
[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Noms communs : Goji, lyciet du Tibet, lyciet de Chine, lyciet commun, lyciet de barbarie, wolfberry.
Nom botanique : Lycium tibeticum. Lycium barbarum ou Lycium chinense, famille des solanacées (tomate, pomme de terre, piment, aubergine etc.).

Conditionnées par paquet de 500g, les baies de Goji (Lycium tibeticum) ou de wolfberry (lycium babarum) permettraient de renforcer les défenses immunitaires (propriétés anti-inflammatoires); de faire baisser la tension artérielle, le taux de cholestérol et de sucres dans le sang; d’améliorer l’assimilation du calcium; de fluidifier le sang et de soulager le foie.
Comment les déguster ? A raison et pour le plaisir, en prenant deux cuillerées à soupe par jour, pendant huit jours, puis une cuillerée à soupe par jour, telles quelles ou trempées dans de l’eau.

Sa culture

Le Gogi se cultive dans des zones tempérées et en plein soleil, il préfère un sol alcalin un peu sec. Il faut attendre plusieurs années avant une première récolte. La culture de Gogi dépend essentiellement de l’écart de température jour/nuit et la quantité d’eau tombée. NingXia et l’Est de la Montagne HeLan possèdent les meilleures conditions de culture de Gogi. Avec la longue durée d’ensoleillement et les eaux minérales du fleuve QingHe, on récolte à NingXia les meilleurs Gogi du monde.

Baies de goji Himalaya Ningxia
Baies de goji Himalaya Ningxia

Un peu de botanique

Le Lycium tibeticum est-il bien distinct du Lycium barbarum ?
En fonction des recherches du tibétain Bradley Dobos, effectuées dans l’Himalaya entre 1974 et 1998, le Lycium tibétain utilisé depuis des siècles dans la province du Tibet est une espèce distincte de celle du lyciet commun de Chine dont le nom botanique exact est Fructus Lycium Tibeticum.
Bien que semblable à celui qui est connu comme le Lycium chinese, le Lycium tibeticum est plus petit, plus sucré que le Lycium barbarum. Le Lycium barbarum pousse en abondance en Chine dans le cadre d’une culture en plaine et non dans les montagnes himalayennes.
La Chine possède une autre espèce, le Lycium chinese qu’elle cultive le long de la frontière chinoise, mais c’est le Lycium barbarum qui représente le principal de sa récolte.
Le nom familier “Goji” a été donné par le médecin et chercheur en ethno-botanique Bradley Dobos ainsi que par de nombreux chercheurs tibétains à sa suite. En 1976, le nom de Goji a été utilisé comme marque commerciale par la société Tenzing Momo Apothecary d’où son gain en popularité et en notoriété.
Le goji (lycium tibeticum) ou le wolfberry (lycium babarum) dont la baie ovale d’un rouge brillant ressemble à une petite cerise allongée, est appréciée pour son goût (légèrement sucré, peu acide) et on lui accorde en Asie des vertus médicinales : en médecine traditionnelle chinoise : protéger le foie, les reins et les organes de la vision; stimuler le système immunitaire; traiter l’infertilité masculine et les troubles respiratoires; ralentir le vieillissement neurologique; combattre la fatigue et la faiblesse. Les baies de goji sont souvent commercialisées sous forme séchée ou sous forme de jus (généralement mélangé à d’autres jus de fruits). Seules les variétés cultivées commercialisées sont : le Lycium chinense est vendu sur les marchés chinois, où il fait partie intégrante de la culture alimentaire de la chine et le Lycium barbarum qui est conseillé pour ses propriétés fonctionnelles dues à sa composition en phytonutriments.
Les baies de Goji (Lycium tibeticum) ou de wolfberry (lycium babarum) permettraient de renforcer les défenses immunitaires (propriétés anti-inflammatoires), de faire baisser la tension artérielle, le taux de cholestérol et de sucres dans le sang, d’améliorer l’assimilation du calcium, et de soulager le foie.
Les baies de Goji (Lycium tibeticum) ou de wolfberry (lycium babarum) sont présentées comme pouvant être utiles dans les cas de fatigue, de faiblesse immunitaire, d’hypertension, d‘infection urinaire, d‘excès de cholestérol, de prévention des troubles oculaires. Certains chercheurs estiment que cette baie fait partie des aliments qui pourraient retarder le vieillissement cellulaire.

Composition des baies de Goji (Lycium tibeticum) ou de wolfberry (lycium babarum) :

Apports moyens en acides aminés dont les acides aminés essentiels ne pouvant être synthétisés par l’organisme facilement assimilés par notre organisme, en quantités huit fois supérieure à celles du pollen pourtant si familier.
Acides aminés en mg/100g : Cystine : 63. Acide Aspartique : 1.541. Méthionine : 39. Thréonine : 356. Sérine : 478. Acide Glutamique : 1.171. Glycine : 145. Alanine : 500. Valine : 238. Isoleucine : 175. Leucine : 309. Tyrosine : 100. Phénylalanine : 136. Histidine : 184. Lysine : 266. Arginine : 518. Proline : 1.530. Tryptophane : 138.
Apports moyens en Minéraux, Oligo-éléments et Eléments traces :

Calcium: 56,1 mg / 100 gr. Phosphore: 22,13 mg / 100 gr. Sodium: 88,4 mg / 100 gr. Potassium: 83,21 mg / 100 gr. Fluor: 0,09 mg / 100 gr. Manganèse: 0,05 mg / 100 gr. Chrome: 0,08 mg / 100 gr. Cuivre: 0,12 mg / 100 gr. Zinc: 0,63 mg / 100 gr. Sélénium: 0,002 mg / 100 gr. Molybdène: 0,01 mg / 100 gr. Nickel: 0,02 mg / 100 gr. Magnésium: 11,36 mg / 100 gr. Lithium: 1,89 mg / 100 gr. Germanium: 0,01 mg / 100 gr. Cobalt: 0,02 mg / 100 gr. Fer: 0,75 mg / 100 gr. Silicium: 0,11 mg / 100 gr. Vanadium: 0,02 mg / 100 gr. N.B. Ces données proviennent d’un dosage effectué sur le jus de Goji.

Une gamme complète de caroténoïdes (dont le bêta-carotène précurseur de la vitamine A, la lutéine et la zéaxanthine protectrices majeures de la vision) : Le bêta carotène est une pro vitamine A, qui possède d’intéressantes propriétés antioxydantes partagées avec d’autres caroténoïdes on vitaminiques pour neutraliser l’oxygène singulet, pour interrompre la lipoperoxydation en chaîne des lipides structuraux. Le bêta carotène transformable en vitamine A joue un rôle important dans la vision, notamment au chapitre de l’adaptation de l’œil à l’obscurité, mais aussi dans la croissance des os, la reproduction et la régulation du système immunitaire. Le bêta carotène transformable en vitamine A contribue à la santé de la peau et des muqueuses (yeux, voies respiratoires et urinaires, intestins), qui constitue notre première ligne de défense contre les bactéries et les virus. La lutéine est un pigment jaune trouvé dans le cristallin et la rétine, avec la zéaxanthine dont elle est le précurseur, elles sont les pigments xanthophylles majeurs de la protection contre la photo-oxydation des lipides de la macula.
Vitamine C (acide ascorbique), jusqu’à 500 fois plus, à poids égal, que les meilleurs agrumes) : Elle intervient dans de nombreux métabolismes tissulaires, humoraux et hormonaux, en particulier pour son rôle antioxydant. Elle joue un rôle prouvé dans les fonctions hormonales, surrénalienne, thyroïdienne, sexuelle; dans le métabolisme du fer (stimule son absorption), du collagène, des glucides, des lipides, des protéines et acides aminés (en particulier, la tyrosine et la proline); dans le métabolisme musculaire et cérébral; contrôle l’ossification; lutte contre les infections bactériennes et virales; participe aux mécanismes de défense immunitaire de type humoral ou cellulaire. Sa carence aboutit au scorbut qui atteignait autrefois les marins. À l’heure actuelle, on observe plutôt des états de subcarence due à un manque de fruits et légumes frais dans l’alimentation quotidienne.
Vitamines du groupe B : La vitamine B1 ou thiamine intervient dans l‘assimilation et le métabolisme des glucides. Action sur le tube digestif et sur la transmission de l’influx nerveux. Sa carence aigüe induit le béribéri, des névrites, des polynévrites. Sa déficience chronique se traduit par une hypersensibilité au bruit, neuromusculaire avec contractures. La vitamine B2 ou riboflavine intervient dans le métabolisme protidique principalement, dans le catabolisme des acides gras (respiration cellulaire). Sa carence entraîne une sécheresse des muqueuses, une conjonctivite et participe aux symptômes du béribéri. La vitamine B3 ou niacine intervient dans la respiration cellulaire (dégradation du glucose et enzymes catalysant la formation d’énergie). Elle dilate les capillaires sanguins. Elle diminue le taux de triglycérides, la synthèse hépatique du LDL-cholestérol (action anti-athéromateuse). La vitamine B5 ou acide pantothénique intervient dans la régénération des épithéliums et des phanères. Elle stimule la synthèse des hormones thyroïdiennes d’où un effet anti-stress, antifatigue, antiviral et anti-inflammatoire. La vitamine B8 ou biotine intervient dans le métabolisme des acides gras. Indispensable à la qualité de la peau et des phanères.
Vitamine E (tocophérol) : joue un rôle essentiel dans la protection de la membrane de toutes les cellules de l’organisme. Elle est antioxydante, c’est-à-dire qu’elle contribue à la neutralisation des radicaux libres dans l’organisme; de plus, elle empêche ou réduit l’oxydation des lipoprotéines de faible densité (LDL). Cette oxydation des LDL est associée à l’apparition de l’athérosclérose et donc aux maladies cardiovasculaires. La vitamine E a aussi des propriétés anti-inflammatoires, antiplaquettaires et vasodilatatrices. Ces effets, qui ne sont pas reliés à son activité antioxydante, jouent également un rôle cardioprotecteur.
Acides gras essentiels oméga 3 et oméga 6 : Les acides gras polyinsaturés des séries oméga-3 et oméga-6 participent à une multitude de processus physiologiques, autres qu’énergétiques : la constitution et l’intégrité des membranes cellulaires, le bon fonctionnement des systèmes cardiovasculaire, cérébral, hormonal et inflammatoire, etc. La consommation d’aliments sources et l’absorption de leurs acides gras polyinsaturés oméga-3 et oméga-6 permet donc au corps de satisfaire ses besoins quotidiens dans le respect de la balance oméga-3/oméga-6.
Vingt-deux molécules polysaccharidiques, dont quatre sont spécifiques aux baies de Goji-Himalaya (Lycium barbarum), régulent et stimulent les mécanismes du système immunitaire. Elles constituent près d’un tiers du poids de la pulpe. Les scientifiques ont donné un nom à ceux spécifiquement issues du Goji: les LBP (pour Lycium Barbarum Polysaccharides). Pour plus d’infos, lire les publications sur les recherches concernant le Goji sur le site de la bibliothèque nationale de médecine américaine.
Scopolétine : action anti-inflammatoire (inhibition de la production de cytokines).
Le bêta-sitostérol appartient à la famille des stérols végétaux ou phytostérols, des composés naturellement présents dans toutes les plantes, y compris les fruits et les légumes. La fonction des stérols dans les plantes est identique à celle du cholestérol chez l’homme : maintenir la structure et la fonction de la membrane cellulaire. Leur structure moléculaire est similaire à celle du cholestérol. Il possède des propriétés anti-inflammatoires, antipyrétique, antinéoplasique et immunomodulatrice. Le bêta-sitostérol, seul ou en association avec d’autres phytostérols, diminue les niveaux sanguins de cholestérol. Intérêt du bêta-sitostérol dans le traitement de l’hyperplasie de la prostate ?
Bétaïne est une substance eupeptique : la bétaïne possède une action favorable sur la motricité gastrique et normalise le Ph gastrique. La bétaïne est une substance hépatotrope et lipotrope : la bétaïne s’oppose à l’envahissement de graisses par le foie, suite à un régime beaucoup trop riche. La bétaïne est un donneur de groupement méthyle pour la biosynthèse de la méthionine.
Cypérone sesquiterpène à visée cardio-vasculaire.
Acide p-coumarinique : accentue la fluidité sanguine. (Ne pas dépasser 3 à 4 verres par jour en cas de traitement avec la warfarine).
Physaline (que l’on retrouve dans un fruit d’ne autre solanacée). Le coqueret (Physalis alkekengi) a pourtant été largement employé en France où l’on affirmait qu’une cure de 30 à 40 baies chaque matin à jeun pendant 15 à 20 jours remplaçait une saison à Vittel, station thermale de la région des Vosges où l’on soignait les maladies du foie, des reins et du métabolisme. Au Québec, il faisait partie de la pharmacopée officielle. On l’employait dans les fièvres, les rétentions d’urine, l’hydropisie et la jaunisse. Éliminateur de l’acide urique, on le considérait comme excellent contre les problèmes rhumatismaux.
Solavétivone propriété antibactérienne et antifongique.

Boutique Biologiquement.comPlant de Goji en pot Lycium Barbarum, plante de Goji

  Posté par Goji bio       23 commentaires
[Total : 15    Moyenne : 2/5]

Le Goji (Lycium Barbarum) est une plante vivace originaire des régions himalayennes, aux fleurs couleurs pourpres.

Plante miraculeuse pour la santé ! Cultivez-là sur vôtre balcon ou dans votre potager.

Plant de Goji en pot Lycium Barbarum, plante de Goji
9,5€   le plant de Goji en pot Lycium Barbarum

 

Dès le printemps prochain, vous pouvez avoir une première floraison de petites fleurs violette et blanche à partir de l’été jusqu’au premier gel. Les plants de Goji AGOJI vous donnerons ces fameux petits fruits rouges (baies de Goji) à la valeur nutritionnelle reconnue et aux multiples effets bénéfiques sur la santé humaine. Les fruits du pied de Goji peuvent être séchés pour être conservés.

La plante de Goji  (Lycium barbarum) est robuste et durable. Les arbustes de Goji tolèrent difficilement l’ombre complète. Ils aiment le plein soleil mais supporte mal les températures supérieur à 25°C. La température idéale est de 20°C.

La plante de Goji une fois planté dans un pot suffisamment grand, peut orner un balcon ou le rebord d’une fenêtre.

Le plant de Goji AGOJI peut rester dans son pot d’origine quelques mois, mais il est quand même conseiller de le repiquer ou de le rempoter sans tarder dans un pot plus grand pour permettre aux racines de ce développer.

Plus votre pied de Goji est vieux et plus il produira de baie de bonne qualité (riche en bienfaits).

En pleine terre plantez vos Goji à une distance au moins 70 centimètres. Les trous de plantation doivent être environ de 30 cm de profondeur.

Nos plants de Goji ont été taillés à une hauteur de 20cm,  les années suivantes il faudra tailler vos pieds de Goji pour garder 5 à 7 branches principales.

Les plants de Goji poussent rapidement si il est placé en plein air et dans un sol bien aérer et alcalin d’un pH de 8,2 à 8,5.

Plant arbuste de goji endémique à l'Himalaya cultiver biologiquement.
Plant arbuste de goji endémique à l’Himalaya cultiver biologiquement.

 

Le Lycium barbarum peut supporter des températures qui descendent jusqu’a moins 26 degrés, cependant, Le Goji a besoin de 25 semaines (environ) sans gel pour passer en floraison.

Cette baie contient 18 sortes d’acides aminés dans des quantités huit fois supérieures au pollen, 21 oligo-éléments, du zinc au fer, en passant par le cuivre, le sélénium et le phosphore. Les baies de Goji contiennent aussi des bêta sistérols, aux propriétés anti-inflammatoires. Les analyses mettent en évidence une richesse exceptionnelle en anti-oxydants, vitamines, caroténoïdes, oligoéléments, éléments polysaccharidiques immuno-stimulants. La baie de Goji est utilisée en médecine traditionnelle chinoise et tibétaine pour améliorer la santé dans son ensemble, protéger la vision, renforcer le système immunitaire, protéger le fonctionnement du foie, améliorer la circulation et la production de spermatozoïdes.

Le Goji se cultive aussi bien en pot qu’en terre.

Très peu d’arrosage en hiver (plante caduque).

Résistance au froid : -20 °C.

Exposition recommandée : Pleine lumière.

Hauteur adulte : 1,5 m à 4 m.

Boutique Biologiquement.comPetit déjeuner, Müesli et Goji naturel

  Posté par Goji bio       3 commentaires
[Total : 2    Moyenne : 3/5]

Le petit déjeuner idéal et 100% naturel!

baies-agoji-muesli-baies-goji-himalaya-naturel-biologique

Mélangez dans un saladier:
– 2 bols de flocon d’avoine,
– 1/4 de bol de graines de sésame,
– 1/2 bol d’amandes effilées (je change régulièrement, en ajoutant des graines de tournesol, des noisettes…)
– 1/2 bol de farine de bise,
– 1/4 de bol d’huile de sésame
– 1/4 de miel,
– 1 pincée de sel

Une fois le tout bien mélangé, étalez votre préparation sur une plaque de four recouverte de papier sulfurisé.
Faites cuire à 150°. Dès que la préparation commence à colorer, je la sors de moitié du four, et je re-mélange pour que tout prenne cette belle couleur.
10-15 minutes après, l’affaire est dans le sac!

Je laisse refroidir, le met en bocal, et le matin, je rajoute à mon bol 15 à 30 baies de goji, un yaourt (mais du lait fait aussi bien l’affaire!), et j’ai une pêche de Goldorak pour tout la matinée!
Sources : wwww.obiwi.fr

 

Boutique Biologiquement.comLe Goji antioxydant naturel pour les sportifs

  Posté par Goji bio       9 commentaires
[Total : 10    Moyenne : 3.9/5]

Le Goji est principalement consommé par des gens malades ou pour la prévention des maladies, mais on oublie souvent qu’en tant que nourriture riche, il peut avoir d’autres applications très utiles tel que d’être un stimulant efficace pour les sportifs.

Le Goji est à la fois riche en protéines et contient la plupart des nutriments nécessaires à l’absorption de ces protéines. Jumelé à d’autres plantes aux propriétés exceptionnelles, il est possible pour un sportif de développer son potentiel musculaire efficacement avec l’aide de la nature.

Lorsqu’un sportif demande de l’aide à un nutritionniste, ce dernier lui parle généralement de deux choses :

  • Les calories
  • Les protéines

Malgré un suivi rigoureux des apports caloriques et protéiniques recommandés, beaucoup de sportifs sont insatisfaits des résultats et se tournent donc vers les additifs de synthèse.

Malheureusement, les additifs de synthèse sont mortels pour la santé humaine, peu importe comment elles sont fabriquées, tel que nous l’avons démontré dans nos articles sur les dangers des suppléments synthétiques ainsi que notre commentaire sur la distinction entre les molécules organiques et inorganiques.

Mais pourquoi les régimes à base de calcul de calories et de protéines ne fonctionnent pas bien ? Tout simplement parce que ces méthodes sont complètement déficientes et ne tiennent pas compte de réalités pourtant élémentaires de la biologie humaine et des modes de fonctionnement de la nature.

Examinons le système de calories :

100 grammes de Goji = 350 calories

1 Hamburger sans trop de garnitures = 350 calories

Lequel de ces deux mets, présentant chacun 350 calories, est le meilleur pour la santé ?

En analysant le menu de Michael Phelps, multiple médaillé olympique en natation, on retrouve beaucoup de hamburgers, mais pas de Goji.

Le Goji contient la même quantité de protéines qu’un hamburger. Mais il contient, en plus, tous les ingrédients nécessaires pour absorber ces protéines. Ce que le hamburger n’offre pas ! À quoi sert de manger une tonne de protéines si notre corps les envoit direct aux toilettes au lieu de les envoyer dans les muscles ?

Alors, si le régime ultra calorique de Michael Phelps fonctionne pour lui,  c’est une exception de la nature qui n’a rien à voir avec ses qualités physiques on sa dose matinale de bacon, mais simplement parce que la nature l’a doté gratuitement d’une endurance exceptionnelle. Ce même régime a conduit, avouons-le, à l’échec un très grand nombre de sportifs qui ont tenté de faire la même chose et qui se sont retrouvés plutôt avec des problèmes de santé plus ou moins affligeants, voire sévères pour certains.

Le problème, c’est que ces régimes ultra caloriques et ultra protéinés sont en général très pauvres nutritionnellement parlant. Une calorie ne sert à rien si le corps n’est pas en état de s’en servir. Une protéine ne sert à rien, si le corps ne possède pas les dizaines d’autres nutriments disponibles, unis en synergie entre eux, nécessaires pour l’absorber.

Pourquoi certaines personnes obèses suivent un régime très restrictif en calories et malgré tout n’arrivent pas à perdre du poids ? Parce que calculer des calories sans tenir compte de la qualité nutritionnelle de la nourriture consommée est absurde.

Certaines personnes peuvent manger 1000 calories par jour et engraisser pendant qu’un végétarien va en consommer 3000 et ne pas prendre une once.

Par contre, il y a peu de végétariens aux jeux olympiques, parce qu’encore une fois, quelqu’un peut consommer 1000 calories et développer considérablement sa masse musculaire tandis qu’un autre va en consommer 3000 et obtenir de pauvres résultats physiquement.

En fait, le nombre de calories a très peu d’utilité. Ce qui compte, c’est la qualité de la nourriture.

entrainement-sportif-velo-goji-agoji-naturel-himalaya-ningxia
La baie de Goji pour les sportifs

Voici quelques exemples de l’importance de la valeur nutritionnelle des aliments pour un sportif qui ne sont pas pris en compte dans un régime calorique ou protéinique :

  • Les protéines sont fabriquées dans le corps grâce aux acides aminés. Il y a 8 acides aminés essentiels. Le Goji les possède tous. Les régimes riches en calories sont généralement déficient en acides aminés.
  • Les régimes riches en calories sont souvent pauvres en calcium. Le calcium est pourtant absolument essentiel pour que les protéines puissent s’attacher aux muscles. Sans calcium, un sportif a beau manger des tonnes de protéines, ça passera direct au toilettes. Le calcium est un élément très fragile, dont la teneur peut être aisément déséquilibrée. Les boissons gazeuses, qui contiennent de l’acide phosphorique, sont connues pour être des “tueuses de calcium”. Attention au calcium en capsules : leurs composés sont souvent fabriqués à partir de résidus d’aluminium. Non seulement toxiques, ces additifs sont d’aucune utilité pour un sportif.
  • Les régimes riches en calories et en protéine ne contiennent à peu près pas de Vitamine C. Observez les emballages des produits que vous consommez, la valeur en Vitamine C est à 0% de la valeur quotidienne, presque toujours. Or la Vitamine C est d’une importance cruciale pour tout sportif. Sans vitamine C, la plupart des autres vitamines et minéraux sont incapables de correctement remplir leurs fonctions, et vont directement aux toilettes, sans être assimilés. Attention aux additifs de vitamine C, appelés souvent acide ascorbique et abondamment utilisés dans l’industrie, que l’on rajoute dans les ingrédients pour faire croire qu’ils ont une teneur en Vitamine C. Ces additifs synthétisés en laboratoire (qu’on retrouve dans presque toutes les capsules en pharmacie) ne sont d’aucune utilité.
  • Le sportif a besoin d’oxygéner ses cellules. Il ne suffit pas de courir et faire beaucoup d’exercice pour oxygéner les cellules. Il faut des nutriments, comme le fer et le germanium, qui ont comme propriété particulière d’apporter l’oxygène aux cellules partout dans le corps. Les régimes riches en calories et en protéines sont généralement pauvres de ces 2 minéraux. Il existe plusieurs autres minéraux responsables de l’oxygénation des cellules. Le Goji les contient à peu près tous. Le hamburger en contient très peu…
  • Les métaux lourds peuvent perturber considérablement le développement musculaire d’un individu. Nous sommes envahis de métaux lourds. Dès la naissance, les vaccins nous injectent des taux importants de mercure. Les plombages dans la bouche émettent de façon constante des métaux lourds. La pollution industrielle et la fumée de cigarette (même secondaire) contiennent beaucoup de métaux lourds, comme le cadmium. Les eaux du robinet sont très souvent contaminées en aluminium, cuivre et plomb. Il est important pour un sportif de tenter de se nettoyer de ces métaux lourds. Contrairement à ce qu’affirme la médecine moderne, il est tout à fait possible de le faire efficacement! La Vitamine C organique (présente dans les plantes) est un des plus puissants nettoyeur de métaux lourds. Le Goji en contient 5 fois plus que les oranges. Il contient également d’autres éléments connus pour leur capacité à nettoyer le corps de ces déchets qui peuvent malheureusement s’accumuler à divers degrés dans le corps tout au long de la vie.
  • Et finalement, même si on pouvait continuer encore longtemps à développer sur les absurdités du système de calcul calorique des aliments, un sportif a besoin de toute son énergie. Les aliments riches en calories contiennent très souvent du gras et des sucres, qui sont lourds à digérer. Cette énergie nécessaire à la digestion est perdue au détriment du développement musculaire. Des aliments entiers, comme des plantes tel que le Goji, sont très faciles à digérer. Entre un hamburger de 350 calories, et 100 grammes de Goji à 350 calories, lequel des deux va donner le plus d’énergie disponible pour les muscles ? C’est bien connu, le hamburger endort, alors que le Goji va stimuler rapidement. Beaucoup de sportifs tentent de combattre ce manque d’énergie par des boissons énergisantes. Ce faisant, il ne font que stimuler encore davantage la gaspille d’énergie : c’est un cercle vicieux qui détruit toute efficacité naturelle, et qui amène malheureusement tant de sportifs à la solution facile et dangereuse des hormones de synthèses.

Vous aurez compris que si les régimes caloriques et protéinique suggérés par les nutritionnistes ont peu d’effets sur beaucoup de sportifs, ce n’est pas parce que la nature est peu efficace. C’est simplement parce que la nature est incomprise et ses règles mal appliquées.

Voici quelques instructions (bien incomplètes d’ailleurs), qui pourrons considérablement vous aider à prendre du tonus musculaire.

Aliments à éviter :

  • Éviter tous les additifs synthétiques, incluant les vitamines et minéraux vendus en pharmacie.
  • Éviter le micro-ondes, qui tue un grand nombre d’éléments nutritionnels.
  • Éviter les gras-trans et les sucres raffinés, qui demande beaucoup d’énergie pour la digestion.
  • Éviter les boissons gazeuses, et tout particulièrement les boissons “diètes”.
  • Essayer d’éviter les produits contenant de l’aspartame et du glutamate monosodique. Ils sont des ennemis jurés du développement musculaire et de grands draineurs d’énergie.
  • Préférer le sel de mer au sel de table. Le sel de mer contient 70 éléments nutritionnels, contre 2 seulement pour le sel de table.

Aliments à favoriser :

Ces aliments peuvent être intégrés à votre alimentation déjà existante. Il n’est pas nécessaire de vous restreindre à un régime particulier. Le seul fait de rajouter un ou plusieurs de ces aliments très riches peut suffire à mieux absorber les nutriments de la nourriture que vous consommez déjà.

  • Le Goji : bien sûr il faut en consommer. Très riches en vitamines et minéraux, il contient 20 minéraux, 7 vitamines, autant de protéines que le blé entier, plus de fer que les épinards et plus de Vitamine C que l’orange.
  • Le Wakamé : algue japonaise, possiblement l’aliment le plus riche en calcium au monde.
  • Le pollen d’abeille : s’achète chez tous les apiculteurs. Il contient un très grands nombres de nutriments, dont beaucoup de protéines. Il est considéré par plusieurs comme un des meilleurs revitalisants énergétiques sportifs naturels. Une alternative naturelle efficace aux hormones de synthèse!
  • L’Acérola ou le Camu-camu : il s’agit de deux fruits ayant une teneur en vitamine C exceptionnellement élevée. Il est assez facile de les trouver en poudre (éviter ceux qui contiennent des additifs autres que le fruit lui-même). Il suffit d’en mettre une cuillerée dans un jus de fruit, pour en faire un cocktail explosif. Idéal pour éliminer les métaux lourds et pour accélérer l’absorption des protéines et du calcium. Peut aussi se consommer en capsules, en autant qu’ils ne contiennent pas d’additifs de synthèse!

Ces quelques règles très simples peuvent suffire à améliorer drastiquement vos performances musculaires.

Posologie :

Si vous avez l’intention de vous mettre à utiliser ces techniques naturelles, évitez de commencer trop rudement. Commencez avec 2 ou 3 fruits de Goji par jour seulement. Pour les autres plantes ou fruits, commencez avec un dixième de la dose recommandée, et augmentez progressivement. Intégrez les produits un à un dans votre alimentation, à quelques semaines d’intervalles.

Pourquoi ce contrôle des doses ? Parce que lorsque vous consommez ces produits très puissants pour la première fois, le corps va généralement commencer par nettoyer avant de nourrir. La période de “nettoyage”, qui ne dure jamais très longtemps, provoque très souvent un effet d’Herxheimer qui consomme beaucoup d’énergie et peut occasionner temporairement des malaises physiques, comme des fatigues très fortes et des diarrhées. En consommant les produits tout doucement lors des premières fois, vous allez étirer ainsi l’effet de nettoyage sur le long terme, de façon à ne pas le ressentir sur le court terme. Après quelques mois de consommation, vous pourrez consommer pleine dose de tous les produits, et profiter au maximum de leurs effets positifs sur votre santé musculaire, et votre santé en général.

P.S. Tous ces conseils ne doivent pas surpasser l’avis d’un médecin. Certains produits qui ne sont pas conseillés dans notre article peuvent être nécessaires dans le cadre d’un traitement médical. En aucun cas, notre article ne veut se substituer aux avis d’un spécialiste. Utilisez votre bon sens en toutes circonstances.

Certaines explications chimiques ou biologiques ont été volontairement réduites ou imagées de manière à rendre les informations accessibles à la compréhension d’un plus grand nombre de personnes.

Boutique Biologiquement.comConseils pour cultiver vôtre plant de Goji lycium barbarum

  Posté par Goji bio       Laisser un commentaire
[Total : 1    Moyenne : 5/5]

Le lycium barbarum, un petit arbuste décoratif qui produit en abondance des baies de goji, un concentré de bonnes choses pour l’organisme ?

L’arbuste à Goji, le lyciet
Le lyciet (lycium barbarum) est un petit arbuste originaire de Chine qui appartient à la famille des solanacées (tomate, aubergine, pomme de terre…).
Il produit des baies rouges, semblables à de petites cerises allongées, légèrement sucrées et de faible acidité. « Goji » est leur appellation commerciale dans nos contrées.

En grandissant, il prend un port un peu indéterminé, avec des branches arquées ayant une forte tendance à l’allongement. En début d’été, il se pare de petites fleurs violettes et blanches en étoile, remplacées vers le mois de septembre par les baies, non moins décoratives…

Il trouvera place dans votre jardin, par exemple en haie fruitière, mais il peut également être cultivé en pot.

Santé et longévité ?

Le Goji est consommé en Asie depuis des millénaires, sous forme séchée ou bien en jus. Il est riche en vitamines, en minéraux et en oligo-éléments. A ce titre, il est certainement bénéfique pour la vitalité générale, et la stimulation de nos défenses naturelles. On admet généralement que c’est l’un des fruits les plus anti-oxydants, ce qui lui vaut sa réputation de fruit « anti-vieillissement ».

Conseils pour cultivez vôtre plant de Goji lycium barbarum
Conseils pour cultivez vôtre plant de Goji lycium barbarum

Conseils de culture

Terre

Lycium barbarum est peu exigeant. Il poussera dans n’importe quelle terre de jardin enrichie d’un peu de terreau. Préférence pour les sols alcalin (basique; pH >7), plutôt riches en minéraux.

Arrosage

En hiver, pas d’arrosage en extérieur. En été, le Goji appréciera un sol relativement frais. Veillez à l’arroser régulièrement.

Exposition

Soleil ou mi-ombre

Hauteur à l’âge adulte

1,5m si cultivé en bac; 2 à 3 m en pleine terre

Température

Le Goji est très rustique : nos hivers ne lui font pas peur puisqu’il résiste à -20°C. A noter : c’est un arbuste caduc, qui perd son feuillage en hiver.

Taille

Pincez les extrémités des branches pour les pousser à ramifier et prendre un port un peu plus compact.

Semis

Faire pousser des graines de Goji, c’est possible ! Semez les graines dans des godets ou une caissette remplis d’un terreau bien fin. Placez sous une mini-serre à une température comprise entre 20 et 25°C. La germination interviendra sous 4 à 6 semaines.

Culture en pot

Le Goji peut parfaitement être cultivé en appartement. Il pousse correctement quand la température est comprise entre 15 et 25°C.
Rempotez votre plant dans un mélange de terre de jardin, de terreau, et d’un peu de sable. Incorporez également quelques billes d’argile qui aèreront ce substrat.
Pensez à l’arroser 1 fois par semaine en hiver et 3 fois par semaine en été.
Ne laissez pas l’eau stagner dans la coupelle : risque de pourrissement des racines.

Boutique Biologiquement.comCompote pommes coings baies de Goji Himalaya

  Posté par Goji bio       Laisser un commentaire
[Total : 2    Moyenne : 2/5]

Recette de la Compote de pommes aux coings et baies de Goji de l’Himalaya

Compote de pommes aux coings et baies de Goji de l'Himalaya
Compote de pommes aux coings et baies de Goji de l’Himalaya

Ingrédients (4 personnes): 4 coings, 2 pommes Gala, 1 poignée de baies de Goji, 1 c à c d’extrait de vanille.

Préparation: Peler, épépiner et couper les fruits en morceaux . Mettre à compoter avec l’extrait de vanille, un soupçon d’eau et quelques baies de Goji .. Une fois les fruits cuits, mixer grossièrement et dans cette compote encore bien chaude, rajouter des baies de Goji entières …Elles vont gonfler au contact de la chaleur comme le font les raisins secs … Elle ne contient pas de sucre ajoutée, mais il est possible bien entendu d’en rajouter !!

 

Boutique Biologiquement.comRiz au lait léger aux baies de Goji

  Posté par Goji bio       Laisser un commentaire
[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Rcette Riz au lait léger aux baies de Goji

Riz au lait léger aux baies de Goji
Riz au lait léger aux baies de Goji

Ingrédients (4 personnes):

1 verre de riz rond,

1/2 l d’eau,

3 verres de lait,

1/2 c à c d’agar-agar,

sucre selon le goût,

2 c à s de baies de Goji.

Préparation:

Faire cuire le riz dans l’eau.

Lorsqu’il est presque cuit, remplacer l’eau par le lait. Ajouter l’agar-agar et terminer la cuisson en remuant sans cesse.

Sucrer en fonction de votre envie et ajouter les baies de Goji.

Déguster une fois refroidi…C’est surprenant et trop bon !!!

Boutique Biologiquement.comLe Goji antioxydant est-il bon pour vous?

  Posté par Goji bio       40 commentaires
[Total : 6    Moyenne : 3/5]

Pour la bonne Santé des êtres humains,
quelles sont les principales indications
du merveilleux fruit du Goji?

goji-seche-himalaya-chine-ningxia-tibet

En voici les principales:

copie-de-iconcat-goji-super-fruit-copieLa vue

Il est important de ne pas attendre que la vue baisse pour commencer à se soucier de ses yeux. Les yeux peuvent être avantageusement stimulés par la prise de goji, dont les caroténoïdes agissent favorablement sur l’acuité visuelle, ce qui est connu, en Médecine Tibétaine traditionnelle, depuis des millénaires.

C’est un moyen de se prémunir contre la macula (dégénérescence rétinienne) et contre la cataracte (opacification du cristallin)…

copie-de-iconcat-goji-super-fruit-copieLe cerveau et le système nerveux et le psychisme

Le goji soigne les maux de tête.

Il est reconnu que le goji favorise la concentration. Il est à conseiller pour les enfants instables, au mental papillonnant, souffrant de déficit de l’attention (voir les instituteurs) et d’«hyperactivité».

Il est aussi excellent pour la bonne humeur! Ce merveilleux fruit, que l’on appelle, au Tibet, la «Baie du Bonheur», (le mot “Goji” voudrait dire “Bonheur”!) est définitivement associé à un radieux sourire! C’est un traitement de choix, une sorte d’«euphorisant» naturel, contre la morosité et la «mauvaise humeur».

En cas de fatigue chronique, surtout si vous êtes nerveux, pour retrouver le tonus, pendant plusieurs mois, faites une bonne cure de goji. Cela améliore le sommeil et contribue à la joie de vivre!

Le goji est bon pour soigner la maladie d’Alzheimer, aujourd’hui – fait probablement lié à l’aluminium – en constante augmentation.
Le goji est vivement recommandé contre la maladie de Parkinson. L’on a vu des cas où, grâce au goji, les tremblements – spectaculaire symptôme de cette éprouvante maladie – ont considérablement diminué.

La sclérose en plaques, cette très invalidante maladie, peut, être très bien soignée avec des produits naturels, du chlorure de magnésium, du silicium organique. Administré en complément, le goji est aussi bon pour en freiner l’évolution négative.

Le goji est aussi un régulateur thyroïdien, donc recommandé en cas d’hypo- ou d’hyperthyroïdie. En particulier, la maladie de Basedow, une forme particulière d’hyperthyroïdie, justifie la prise de goji.

Il semblerait que la consommation régulière de goji tende à espacer les crises d’épilepsie.

Fait assez étonnant mais avéré, le goji améliore la lecture chez les dyslexiques.

Le goji à lui seul ne guérit pas l’autisme, mais il est recommandé d’en donner aux autistes ; cela améliore sensiblement différents fâcheux symptômes de cette maladie.

copie-de-iconcat-goji-super-fruit-copieLe Sang et la circulation

Le goji améliore l’oxygénation du sang, soigne l’anémie et fait remonter le taux d’hémoglobine en quelques mois seulement, voire en quelques jours.

Associé à un régime approprié, le goji prévient l’hypertension artérielle.

Le goji contribue, en quelques mois, à normaliser le taux de cholestérol.

Le goji, par ses flavonoïdes (antioxydants), renforce la résistance des capillaires sanguins et leur évite donc de se rompre. En outre, il accroît la production des globules rouges et blancs ainsi que des plaquettes.

L’accident vasculaire cérébral (AVC) peut être prévenu par la consommation régulière de goji.

La leucémie rentre aussi dans ses indications.

En cas de «fourmis» dans les jambes, de varices ou de «jambes lourdes», le goji est tout indiqué. En effet, tous ces symptômes sont dus à un encrassement et à un épaississement du sang. Le goji purifie le sang et, du coup, en améliore aussi la circulation.

Il est aussi recommandé en cas de phlébite.

De façon générale, le goji bio est bon pour le cœur et régule la tension artérielle.

copie-de-iconcat-goji-super-fruit-copieLe système respiratoire

Le goji doit être essayé en cas de sinusite et aussi de toux chronique, de même que dans toutes les autres affections respiratoires. De façon générale, avec le goji, l’on a tout à gagner et, vu son prix fort modique au regard de ses extraordinaires propriétés, quasiment rien à perdre; alors autant essayer!

copie-de-iconcat-goji-super-fruit-copieLes os et les dents

Le goji fortifie les os, ce qui – contrairement à une idée fausse tenace véhiculée par la publicité des producteurs de lait et de produits dérivés – n’est pas le cas des laitages, bien au contraire !

Le goji est très bon pour les dents; il prévient les caries, soigne les maux de dents (atténue la douleur dentaire), combat les gingivites et autres affections de la gencive.

L’on peut utilement se gargariser avec du jus de goji. Pour cela, si on n’a pas du jus en stock (ce qu’il est prudent d’avoir!), en mouillant des baies séchées, il est possible de refaire du jus chez soi.

copie-de-iconcat-goji-super-fruit-copieLe système musculaire

Associé à d’autres produits naturels appropriés ou à des appareils adéquats comme le physiodétox, ou encore à des patchs détoxifiants, le goji contribue fortement à détoxifier le corps et soigne les rhumatismes musculaires provoqués par l’accumulation de déchets toxiques dans les muscles.

copie-de-iconcat-goji-super-fruit-copieLe système immunitaire

Le goji est connu comme étant immuno-régulateur; de ce fait, il prévient les allergies.

Il est aussi conseillé en cas de mononucléose.

copie-de-iconcat-goji-super-fruit-copieLe système urinaire et les reins

Les infections urinaires peuvent être prévenues et, à plus forte dose, soignées et guéries par le goji.

Si, du fait d’une hypertrophie de la prostate, vous êtes obligé(e) de vous relever plusieurs fois la nuit pour vider votre vessie, prenez du goji matin et soir ; cela contribuera à espacer les mictions.

C’est la même chose en cas de vessie hyperactive obligeant à souvent aller se soulager.

En cas d’insuffisance rénale le goji est aussi vivement conseillé pour obtenir une amélioration en quelques mois.

copie-de-iconcat-goji-super-fruit-copieLa peau et les cheveux

Le goji, par ses polysaccharides, stimulent la glande pituitaire, sécrétrice de l’hormone de croissance, laquelle contribue à la régénération et à la réparation des cellules de la peau.

Il calme les rougeurs et les démangeaisons, soigne les coups de Soleil, amoindrit les taches de vieillesse, combat l’eczéma, le psoriasis et l’urticaire.

Grâce au goji, l’acné juvénile peut disparaître en quelques mois. C’est la même chose pour l’acné rosacée.

En cas de coupure, blessure ou autre, le goji en accélère la cicatrisation et les marques des cicatrices en seront diminuées.

Il arrive que des verrues disparaissent avec la prise régulière de goji, que ce soit au bout d’un mois, six mois ou un an…

Le goji est excellent pour la bonne santé des cheveux. Il calme les démangeaisons du cuir chevelu et prévient les pellicules. Il freine aussi la chute des cheveux et en retarde le blanchiment.

super-fruit-baies-de-goji-antioxydant-naturel
Une cuillère de baies de Goji par jour

copie-de-iconcat-goji-super-fruit-copieLa sexualité

Si l’on appelle le goji la «baie joyeuse» c’est aussi parce que, ainsi que la maca (aussi appelée le «viagra naturel»), le goji, en accroissant le taux d’androgènes dans le sang et en améliorant la qualité du sang (lequel joue un rôle important dans le processus de l’érection), redonne du tonus aux relations amoureuses.

En fait, et cela semble lié à sa couleur rouge foncé, il accroît la quantité de force sexuelle disponible dans le corps. La force sexuelle n’a, du reste, pas seulement pour fonction d’alimenter l’instinct sexuel mais est indispensable à toute activité humaine, y compris au processus de la pensée.

Le goji est aussi reconnu pour soigner l’infertilité des deux sexes. Pour l’homme, en particulier, dont la fécondité est présentement menacée par les pesticides, les polysaccharides du goji protègent les cellules des testicules, augmentent la quantité et les qualités du sperme. En cette époque où le nombre de spermatozoïdes diminue de 1% par an (50% en moins en cinquante ans!), cela s’avère tout à fait précieux.

En cas de cancer de la prostate (le cancer le plus répandu chez l’homme), le goji fait régresser la tumeur. Il est alors recommandé de l’associé au jus de grenade concentré, spécifiquement bénéfique au soin du cancer de la prostate.

Le goji aide aussi en cas de règles douloureuses de même qu’à passer plus agréablement la période de la ménopause.

copie-de-iconcat-goji-super-fruit-copieLa grossesse

Souvent, par les dames, la question est posée: Peut-on prendre du goji si l’on est enceinte? Rappelons ici que le goji n’est pas un médicament mais juste un simple fruit de la Nature, aussi naturel qu’une pomme ou une poire. Par conséquent, la réponse à la question est: Non seulement une femme peut prendre du goji si elle est enceinte, mais l’on irait jusqu’à dire qu’elle «doit» en prendre!

Ce sera très bon non seulement pour elle mais aussi pour son bébé! Le bébé dormira bien et pleurera peu. En outre, le goji favorise le développement intellectuel de l’enfant.

L’on parle même de «bébé goji»!

En outre, pendant le temps de la maternité, la prise régulière de goji évite les nausées matinales à la femme enceinte.

La digestion, l’estomac et le colon

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, le goji n’acidifie pas l’organisme mais, tout au contraire, l’alcalinise, ce qui est un très bon moyen de lutter contre la si préjudiciable acidose.

Le goji est souverain pour tous les problèmes de digestion : mal de ventre, ballonnements, brûlures d’estomac, flatulences (gaz), colique, haleine fétide, etc.

Le goji agit contre les «lourdeurs» d’estomac et combat les brûlures d’estomac.

Le goji favorise le transit intestinal en stimulant les muscles responsables du péristaltisme.

En cas de constipation avérée, ne pas hésiter à absorber une demi-tasse de goji par jour et plus, jusqu’au retour à l’état normal. Entrecoupez les prises de goji avec des prises de psyllium blond, lequel a pour propriété de contribuer à entraîner vers la «sortie» tout ce qui traîne d’«inutile» – et donc de nuisible! – dans le colon.

Associé à l’irrigation colonique, le goji est à utiliser en cas de colon irritable.

Pour ce qui est du diabète de type 2, les polysaccharides du goji régulent ce que l’on appelle la glycémie, c’est-à-dire le taux de sucre dans le sang. Le diabète est l’une des principales indications du goji.

Enfin et pas le moindre, le goji contribue efficacement à faire maigrir ceux qui en ont besoin.

copie-de-iconcat-goji-super-fruit-copieLe foie

Le foie est le grand épurateur de l’organisme.

Le goji est excellent pour le foie et, associé au grand nettoyage du foie, contribue à faire disparaître les calculs biliaires.

En outre, les antioxydants du goji régénèrent les cellules hépatiques abîmées, de sorte que le goji est aussi à conseiller en cas de cirrhose du foie.

De plus, la bonne santé du foie est fondamentale pour lutter efficacement contre tous les types de cancer.

À ce sujet, à noter que le goji est l’aliment anti-cancer par excellence. Il est reconnu que sa consommation fait régresser les tumeurs anticancéreuses. Il est, du reste, tout particulièrement indiqué contre le cancer du foie.

En résumé, le goji prévient et soigne le cancer du foie et un foie sain empêche la formation de tous les cancers. Et la boucle est bouclée!

copie-de-iconcat-goji-super-fruit-copieDéparasitage

Le corps contient souvent (90% des cas au moins) de nombreux parasites préjudiciables à la santé. L’un d’entre eux est le candida albicans. Pour s’en débarrasser, utiliser le Zapper de la Doctoresse américaine Hulda Clark ou un régime approprié comme une synergie de goji, de vinaigre de cidre et d’extrait de pépin de pamplemousse.

copie-de-iconcat-goji-super-fruit-copieL’ADN

Le goji répare l’Acide DésoxyRibonucléique du corps, dont les brins peuvent être cassés par toutes sortes d’agressions.

copie-de-iconcat-goji-super-fruit-copieLes inflammations

Le goji est un anti-inflammatoire reconnu, à utiliser en cas d’arthrite, d’arthrose, de conjonctivite, fasciite plantaire, colite, sinusite, cystite, rhinite etc.

Le goji prévient les crises de goutte (douloureuse enflure des articulations) et les soigne. En cas de crise, ne pas hésiter à augmenter la dose!

Le goji accélère la guérison des aphtes (ulcères de la bouche).

Le goji est également tout indiqué en cas d’asthme.

Le goji accélère la guérison des bronchites courantes. Les bronchites chroniques peuvent aussi être efficacement soignées avec le goji.

C’est la même chose pour l’emphysème. Des cas de forte amélioration en cas de lupus ont été signalés.

En cas d’inflammations des oreilles (otites), accroître la quantité de goji quotidienne.

copie-de-iconcat-goji-super-fruit-copieL’immunité naturelle

Un système immunitaire fort est la clef d’une bonne santé.

Le goji accroît la sécrétion de la SuperOxide Dismutase (SOD), l’enzyme de la résistance aux maladies, il stimule l’activité des cellules immunitaires et la production d’interleukine-2 importante pour la bonne croissance des cellules du sang.

copie-de-iconcat-goji-super-fruit-copieLes brûlures

En cas de brûlure, répandre du jus de goji sur la peau brûlée et, bien sûr, en consommer également, en baies et/ou en jus.

copie-de-iconcat-goji-super-fruit-copieLe goji et les sportifs

Il est connu que les sportifs chinois se «dopent» au goji (en tant que produit 100% naturel, seul «dopant» autorisé!), notamment les champions de natation, dans l’espoir de faire tomber les records et de remporter un maximum de médailles aux Jeux Olympiques de Pékin!

En outre, le goji est très recommandé contre tous les genres de stress.

copie-de-iconcat-goji-super-fruit-copieLe goji est-il bon pour les animaux?

Le goji est, bien sûr, également bon pour les animaux, y compris pour les animaux domestiques familiers (en anglais, «pets»), chiens, chats, chevaux, etc.

En conclusion

Pour toutes ces indications, même si certains cas requièrent plus spécialement du jus (en ce cas, vérifier qu’il est 100% pur et naturel, non coupé, sans ajout de conservateurs et, si possible, bio) le plus efficace demeure le goji pris en baies séchées.

Boutique Biologiquement.comArbre plante Goji Lyciet Lycium barbarum, Lycium halimifolium

  Posté par Goji bio       Laisser un commentaire
[Total : 1    Moyenne : 4/5]

Arbre plante Goji Lyciet Lycium barbarum, Lycium halimifolium

Famille: Solanacées
Origine: Chine, Tibet
Période de floraison: de mi-mai à fin juin
Couleur des fleurs: mauve
Exposition: soleil
Type de sol: riche
Acidité du sol: neutre voire calcaire
Humidité du sol: normal
Utilisation: potager
Hauteur: 1,50 à 2 mètres
Type de plante: légume/fruit
Type de végétation: vivace
Type de feuillage: caduc
Rusticité: – 22 °C
Plantation, rempotage: printemps
Méthode de multiplication: semis, bouturage
Taille: pincer pour ramifier
Espèces, variétés intéressantes: Le genre comprend plus de 100 espèces
– l’espèce type
Maladies et insectes nuisibles: limaces, altises
Toxicité: feuillage frais toxique ; baie toxique lorsqu’elle n’est pas mûre

arbrisseau de Goji, plante de Goji
arbrisseau de Goji, plante de Goji

Originaire de Chine, le goji, Lycium barbarum, est un arbrisseau de la famille des solanacées (comme les tomates ou les pommes de terre par exemple). Lorsqu’il pousse dans un environnement qui lui convient, il peut atteindre la taille de deux mètres. Les nombreux rameaux sont légèrement épineux et retombants.
Les feuilles entières et glabres sont de forme lancéolée et de couleur verte. Retenues à la tige par un court pétiole, elles sont caduques. Les fleurs apparaissent à la mi-mai, isolées à l’aisselle des feuilles. De couleur violette, elles ressemblent à un entonnoir, formé par 5 lobes soudés dont émergent les étamines.
Le fruit, la fameuse baie de goji, est une petite baie oblongue, rouge orangé à maturité. La présence de saponosides et de solanines la rendent toxique lorsqu’elle n’est pas mûre.
Peut-on cultiver le goji sous notre climat ?
Le goji est une plante très rustique (il supporte des températures avoisinant – 20°C), facile de culture, qui se développe sans difficultés en zones tempérées. Offrez-lui une bonne exposition afin qu’il puisse profiter convenablement des rayons du soleil, sur une terre riche et drainante. Un terrain calcaire n’est pas pour lui déplaire.
Ses besoins sont modestes : apportez lui un peu de compost mûr en période végétative, arrosez régulièrement les plants en période estivale (un bon paillage permettra de conserver la fraicheur du sol plus longtemps), pincez les extrémités des pousses pour étoffer le pied et tuteurez-le ; la deuxième année de plantation, les longues tiges du goji peuvent devenir exubérantes, voire envahissantes. Il faut les soutenir et les diriger.
Comment multiplier le goji ?
La méthode de multiplication la plus simple est le semi : mettez à gonfler les baies de goji séchées dans de l’eau durant 3 heures au minimum (si possible une nuit) puis extrayez les graines au tamis après avoir découpé la baie. Comptez entre 5 et 15 jours pour voir apparaître les cotylédons.
Le bouturage est également possible. Profitez des extrémités de tiges que vous avez pincées et dont vous aurez effeuillé la base. Placez ensuite la bouture dans une atmosphère chaude et humide.
Est-ce que je peux cultiver le goji en pot ?
Le Goji peut pousser dans un conteneur. N’oubliez pas qu’il va grandir (en pot, comptez 1,50 m de hauteur) ; le pot doit être suffisamment grand pour tenir la plante. Installez-le dans un mélange de terre de jardin, de terreau et de sable pour le drainage et apportez-lui de l’eau plusieurs fois par semaine lorsqu’il fait chaud.
Comment consommer le goji ?
Le goji peut se consommer frais s’il est bien mûr, mais ne se conserve guère. La cueillette se fait lorsque le fruit est mou et bien rouge. Pour le conserver, vous pouvez le congeler ou le faire sécher, à moins de 40°C.
Il y à Lycium et Lycium
Lycium Barbarum est produit dans la région nord de la zone de production chinoise. Il s’agit de la variété de goji la meilleure en goût et la plus riche en éléments nutritifs. Lycium Chinense est cultivé dans la région sud de la zone de production chinoise. Le fruit est plus amer et de moindre qualité nutritionnelle.

Sources : http://www.aujardin.info/

Boutique Biologiquement.comLe jus de Noni propriétés et utilisations de ce super fruit

  Posté par Goji bio       7 commentaires
[Total : 34    Moyenne : 3.4/5]

Si vous examinez toutes les options qui s’offrent à vous en matière de santé aujourd’hui, vous ne pouvez que vous demander: «Pourquoi le noni?» Qu’est-ce que le noni peut m’offrir de plus que toutes les autres méthodes «éprouvées», conventionnelles ou parallèles? la suite de cet ouvrage vous permettra de répondre à ces questions.

Permettez-moi maintenant de vous décrire brièvement les raisons pour lesquelles je crois que le noni devrait être considéré comme un complément alimentaire essentiel dans pratiquement tout stratégie de santé.

La polyvalence du noni est l’une de ses plus extraordinaires qualités. Son utilisation actuelle et à travers les âges corrobore ses multiples vertus. Le noni n’est aucunement un remède universel, mais il renferme une vaste gamme de nutriments et de substances thérapeutiques actives ayant de nombreuses utilisations médicinales.
La xéronine est l’un des composés chimiques sur lesquels repose la valeur médicinale du noni. On croit que cette substance contribue au bon fonctionnement des cellules. Sans elle, les cellules seraient incapables d’assumer les responsabilités qui leur incombent. La défaillance cellulaire n’est pas uniquement reliée au cancer; elle est également associée à l’arthrite, au diabète et à de nombreux autres problèmes de santé. Si la xéronine est en mesure de favoriser le bon fonctionnement cellulaire, force nous est d’admettre que le noni a des effets positifs dans le traitement de nombreuses maladies, et plus particulièrement lorsque des cellules anormales entrent en jeu. Ceci n’est que l’un des nombreux avantages du noni — plus de 50 d’entre eux ont été répertoriés jusqu’à maintenant.
De fait, le noni est une source nutritionnelle à ce point complète que, pendant des siècles, il a servi de nourriture en temps de famine.

Le jus de Noni propriétés et utilisations de ce super fruit
Le jus de Noni propriétés et utilisations de ce super fruit

Voici quelques-uns des problèmes de santé qui peuvent être soulagés grâce au noni:
• la douleur chronique et les symptômes arthritiques;
• le manque d’énergie, la fatigue;
• l’obésité;
• l’hypertension artérielle;
• le diabète;
• l’immunodéficience;
• le cancer.

Le noni hier et aujourd’hui: des applications thérapeutiques
Voici un aperçu des applications ancestrales et contemporaines du Morinda citrifolia:
menstruations anormales
Le Noni pour les abcès*
Le Noni pour les l’acné/furoncles
Le Noni pour le post-partum”
Le Noni pour les l’arthrite*
Le Noni pour la dorsalgie, maux de reins*
Le Noni pour la septicémie (empoisonnement du sang) brûlures/piqûres d’insectes
Le Noni pour le syndrome de fatigue chronique*
Le Noni pour la constipation toux/infections pulmonaires*
Le Noni pour le rhume/grippe*
Le Noni pour le diabète de type 2*
Le Noni pour la dépression*
Le Noni pour l’otalgie (douleur aux oreilles)
Le Noni pour la diarrhée*
Le Noni contre la fièvre*
Le Noni pour les troubles oculaires*
Le Noni pour la goutte
Le Noni pour la fibromyalgie
Le Noni est prescrit pour les céphalées (maux de tête)
Le Noni est conseillé pour la maladie des gencives/douleur”
Le Noni soulage les hernies diaphragmatiques*
Le Noni est bon en cas d’affection du coeur*
Le Noni est a conseillé pour la faiblesse immunitaire*
Le Noni pour les hypertension artérielle*
Le Noni est aussi efficace pour l’insomnie*
Le Noni est excellent en cas d’infection*
Le Noni peut guérir la jaunisse
Le Noni prévient les parasites intestinaux*
Le Noni est conseillé pour la maladie du foie
Le Noni est utilisé pour les douleurs articulaire/musculaire”
Le Noni est très bon pour les carences nutritionnelles”
Le Noni a des effets sur les microbes*
Le Noni est prescrit pour le rhumatisme
Le Noni est préconisé pour la douleur, aiguë ou chronique
Le Noni est utilisé pour l’angine, mal de gorge*
Le Noni est très bon pour les problèmes cutanés*
Le Noni pour l’accident cérébrovasculaire*
Le Noni pour la gastralgie (douleur à l’estomac)*
Le Noni pour la thyroïdite*
Le Noni pour la candidose (muguet)
Le Noni pour la tuberculose*
Le Noni utilisé pour l’odontalgie (maux de dents)
Le Noni pour le traitement des ulcères
Le Noni contre les tumeurs cancéreuses*
Le Noni est très bon pour les plaies/fractures*
Le Noni est excellent pour les troubles urinaires*

*Indique les applications qui sont actuellement appuyées par la recherche scientifique.

Le Noni : description et applications

Voici une liste des applications traditionnelles et modernes du noni, selon la partie de la plante utilisée. Bien que cette liste ne soit pas exhaustive, elle devrait vous donner une bonne idée de son potentiel et de sa polyvalence.

Les feuilles

Pour usage interne — sous forme de jus extrait des feuilles pour traiter la goutte, la gingivite et les orgelets; en infusion pour soigner la fièvre et normaliser le taux de sucre dans le sang; mâchées pour soulager les maux de gorge; concentrées pour prévenir la formation de caillots.
• Le Noni en application topiquebroyées pour soigner les brûlures, les furoncles et les blessures; chauffés pour traiter les douleurs articulaires et le pied d’athlète; en cataplasme pour guérir les abcès et les furoncles; fraîches et pilées en guise de pommade à friction pour traiter le rhume de poitrine chez les enfants.

Les racines

• Le Noni pour usage interne — utilisées traditionnellement pour faire baisser la fièvre et diminuer la congestion; sa combinaison chimique a un effet sédatif naturel et peut contribuer à réduire la tension artérielle.
• Le Noni en application topique — utilisées pour traiter la goutte et les gonflements articulaires.

L’écorce

• Le Noni pour usage interne — en décoction pour soigner les maux d’estomac, les blessures et la malaria; séchée, réduite en poudre et mélangée avec de l’eau pour traiter la diarrhée infantile.
• Le Noni en application topique — râpée pour soulager la toux.

Les ‘Meurs

• Le Noni en application topique — en décoction pour irriguer les yeux et soulager les troubles oculaires.

Le fruit

• Le Noni pour usage interne- utilisé pour traiter les problèmes de gencives et de gorge, la dysenterie, l’empoisonnement du sang, le flux menstruel anormal, la tuberculose, l’arthrite, le rhumatisme, le diabète, l’hypertension artérielle, la cardiopathie, les ulcères, les infections, ainsi que comme tonique général et agent antimicrobien.

• Le Noni en application topique — en cataplasme composé d’une purée de fruit vert et de sel pour soigner les enflures, les plaies profondes, les furoncles, les fractures et les inflammations articulaires; mûr pour traiter l‘acné, les lésions cutanées et les infections staphylococciques; sous forme de jus appliqué sur le cuir chevelu pour éradiquer les poux.

Combinaisons médicamenteuses

• Le Noni en décoction faite à partir de feuilles, de racines et de fruits de noni broyés, additionnée d’eau, est un agent anti diarrhéique.
• Le Noni en infusion de petits morceaux de fruits et de racines est un agent antiparasitaire du tube digestif.
Broyées et tamisées, les feuilles et l’écorce donnent un tonique permettant de soulager les douleurs musculaires et les troubles urinaires.

Où cultive-t-on le noni aujourd’hui?

De nos jours, on cultive le noni sur de nombreuses îles polynésiennes car le climat y est idéal. Bien que Tahiti, Hawaï et les Îles Marquises en Polynésie française soient les producteurs de noni les plus connus, le royaume des Tonga, dont l’île Eua qui en fait partie (et que l’on croit être la plus ancienne des îles du Pacifique Sud), offre des sols fertiles et vierges qui se prêtent à la culture du noni. De fait, certaines des plus grandes plantations de noni biologique se trouvent dans les îles Tonga, où la plante a poussé à l’état sauvage pendant des générations.
Le Polynesian Traditional Medicine Council y a également ses bureaux; il regroupe une équipe multidisciplinaire formée d’experts en matière d’utilisation des médicaments modernes et ancestraux, de chercheurs et de gens d’affaires. D’autres organismes semblables à celui-ci étudient la médecine traditionnelle polynésienne et s’efforcent d’en faire reconnaître les mérites. Ils ont également des intérêts dans la culture d’herbes et d’arbres médicinaux destinés, à la consommation à l’échelle mondiale. Leurs membres préconisent des méthodes de production modernes et encouragent le recours aux herbes médicinales traditionnelles. Ils plaident également en faveur de l’établissement de critères rigoureux qui garantiraient l’origine polynésienne ou l’authenticité du produit.

Boutique Biologiquement.comL’oignon, un aliment médicament, alicament, antioxydant naturel

  Posté par Goji bio       1 commentaire
[Total : 0    Moyenne : 0/5]

La réputation des bienfaits de l’oignon se perd dans la nuit des temps. Dans l’ancienne Mésopotamie il avait la réputation de tout guérir et les études les plus récentes confirment de plus en plus la vaste diversité des pouvoirs curatifs et préventifs de l’oignon.

Dans de nombreuses régions où abondent les centenaires l’oignon occupe une place de choix dans le menu quotidien. C’est particulièrement le cas dans les régions d’Europe Centrale.

Il y a 30 ans le naturopathe Eric Nigelle disait de l’oignon qu’il s’agit d’un aliment énergétique et de soutien, et d’un aliment protecteur. Et que sa teneur en calcium-phosphore est intéressante pour les os.
Que la conjugaison des propriétés de l’oignon en fait un stimulant de l’appareil digestif, notamment du foie et du pancréas, un régulateur de l’intestin, un protecteur de la perméabilité rénale. L’oignon est en effet un diurétique puissant. C’est un fortifiant général et un agent particulièrement indiqué pour la défense du terrain, un antibiotique naturel.
Selon les recommandations d’Éric Nigelle, l’oignon doit donc être perçu comme un excellent aliment pour élever nos défenses naturelles.

L'oignon, un aliment médicament, alicament, antioxydant naturel
L’oignon, un aliment médicament, alicament, antioxydant naturel

Des propriétés contre le cancer

Plus récemment, de nombreuses études confirment les pouvoirs extraordinaires de cette plante potagère. Aujourd’hui on reconnaît à l’oignon de très fortes propriétés antioxydantes. Il est très riche en une grande variété d’agents protecteurs du cancer. Il est particulièrement riche en quercétine, un antioxydant protecteur très efficace dans la prévention des cancers du tube digestif.
Une étude effectuée aux Pays-Bas a permis de démontrer que plus les participants consommaient de l’oignon à chaque jour, plus faible était le risque qu’ils développent un cancer de l’estomac. Les scientifiques pensent que la protection de l’oignon est due à ses propriétés qui empêchent la prolifération des cellules cancéreuses mais également parce qu’il anéantit les bactéries nuisibles qui peuvent déclencher un cancer de l’estomac.

Un protecteur contre les allergies et un anti-inflammatoire naturel

L’oignon serait également très bénéfique au niveau des voies respiratoires. Il contient des substances sulphurées qui inhibent la réaction allergique inflammatoire comme dans les cas de l’asthme.
Les propriétés anti-inflammatoires de l’oignon peuvent être vérifiées lorsque l’on subit une piqûre d’insecte. La simple action de frotter une rondelle d’oignon crue soulagera et pourra même faire disparaître l’inflammation.

Bon pour le système cardiovasculaire

L’oignon posséderait encore d’autres propriétés, particulièrement bénéfiques au niveau cardio-vasculaire. Il abaisserait le taux de cholestérol et augmenterait le niveau de “bon cholestérol” HDL.

L’ami du diabétique

L’oignon posséderait des propriétés dont l’effet est comparable à celui de l’insuline. Ce serait la glucokinine qui donnerait à l’oignon ses propriétés hypoglycémiantes. La glucokinine, qui a la propriété de stimuler les îlots de Langerhans du pancréas. La glucokinine est une véritable hormone naturelle hypoglycémiante dont l’action n’est pas aussi rapide que celle de l’insuline médicamenteuse, mais elle est beaucoup plus durable et sans toxicité.
Malgré ces formidables propriétés bénéfiques, il semblerait cependant que l’oignon ne convienne pas à tout le monde. Les personnes dites de type “sanguin” qui correspondent à un tempérament “pita” de la médecine ayurvédique, ne devraient pas consommer d’oignon.
Le meilleur moyen de savoir si l’oignon est bon pour vous est de consulter un professionnel des soins de santé naturelle.

Boutique Biologiquement.comLe Goji, un super fruit de vitalité et de santé

  Posté par Goji bio       22 commentaires
[Total : 4    Moyenne : 3.3/5]

Le bonheur au coeur de vos cellules avec le GOJI, secret de la Santé et de la Jeunesse des tibétains !

Il est reconnu que les Habitants de l’Himalaya vivent beaucoup plus longtemps que ceux des autres pays du monde.
Leur secret ? le Lycium Barbarum ou Goji, un petit fruit dont le nom signifie ‘bonheur’

570px-lycium-barbarum-fruits-goji-agoji-himalaya1

Ce fruit extraordinaire est le plus nutritif et le plus riche antioxydant au monde !

Les bienfaits du Goji :

Prévention et le traitement de l’arthrite, du mauvais cholestérol, de l’obésité, de la leucémie, des migraines, du diabète, des allergies, de l‘asthme, des insomnies

Le succès du GOJI réside dans plusieurs nutriments et par l’activité totale des polysaccharides qu’on y retrouve, dont :

19 acides aminés construisant un bloc de protéines incluant les 8 essentielles pour la vie. Du jamais vu dans le monde des plantes.

21 minéraux et oligo-éléments incluant le germanium, très rarement retrouvé dans les aliments.

13% plus de protéines que dans le blé entier.

Une gamme complète de caroténoïdes incluant le bêta carotène, (meilleure source que les carottes) et la zéaxanthine (importante pour les yeux).

400 plus de vitamines C que dans l’orange !

Vitamines B1, B2, B6, B12 et la vitamine E (très rare dans la nourriture, se retrouve seulement dans les grains entiers)

Acides gras essentiels et Oméga3 facilement assimilables, indispensables au cerveau et au système nerveux, (aide les personnes dépressives, diminue le stress, augmente la mémoire et la concentration, et aide à régulariser le cholestérol).

Bétaïne, utilisée par le foie pour produire de la choline, aide à réduire le niveau d’homocystéine et protège l’ADN.


Le fruit GOJI est la plus grande source d’antioxydants de caroténoïdes connue de tous les aliments. Il aide efficacement à conserver un foie en santé et donne beaucoup d’énergie, surtout pris le matin.

Quatre types de polysaccharides qui fortifient le système immunitaire. Ces polysaccharides sont des « Molécules Maîtresses » qui commandent et contrôlent les plus importants systèmes de défenses du corps. Unique au monde!

Le fruit GOJI est le plus puissant aliment d’anti-vieillissement du monde. Il arrête le vieillissement des cellules, six heures après l’absorption de quelques fruits. Le GOJI est capable d’inverser à un stade beaucoup plus jeune le sang des personnes âgées. Il stimule la sécrétion par la glande pituitaire de l’hormone de croissance rajeunissante.

Le GOJI est utilisé pour le traitement de l’HIV, la toux chronique, l‘hépatite B, la fibromyalgie, la maladie de Crown, le syndrome prémenstruel, l’hypertrophie de la prostate et le syndrome de fatigue chronique.
D’autres bénéfices appréciables sont à mentionner: il améliore la santé des yeux, des gencives, des cheveux, augmente la mémoire, la force musculaire, calme la nervosité et protège contre les maladies du foie. Le GOJI éclairera aussi votre esprit et augmentera votre gaieté.

agoji_goji_ningxia_himalaya

Les 34 bienfaits du GOJI :

1. Prolongez votre vie

Les dix billions de cellules de votre organisme sont soumises aux attaques constantes des radicaux libres. Ces agents environnementaux nocifs accélèrent le vieillissement en détruisant d’importantes cellules du corps plus rapidement que celles-ci ne peuvent être remplacées. Le Goji est connu sous l’appellation de « fruit de la longévité ». Ses molécules de polysaccharides uniques et ses propriétés antioxydantes empêchent le vieillissement prématuré en combattant les effets dommageables des radicaux libres dans tout l’organisme.

2. Augmentez votre énergie et votre endurance

Considéré comme un adaptogène de premier ordre, le goji augmente la tolérance à l’effort, la résistance et l’endurance. Il aide à éliminer la fatigue, notamment chez les convalescents.

3. Paraissez et sentez-vous plus jeune

Le goji stimule la sécrétion, par la glande pituitaire, de l’hormone de croissance humaine (HCH), aussi appelée l’hormone de la jeunesse. Les bienfaits de cette hormone sont nombreux et comprennent la réduction de l’adiposité, l’amélioration du sommeil, l’augmentation de la mémoire, l’accélération de la guérison, le rétablissement de la libido et une apparence de jeunesse.

4. Réduisez votre tension artérielle

On dit qu’aux États-Unis, un adulte sur quatre souffre d’hypertension. L’hypertension artérielle non traitée demeure encore un facteur de risque important dans le développement de l’athérosclérose, des maladies cardiovasculaires, des accidents vasculaires cérébraux (AVC) et de l’insuffisance rénale. C’est pourquoi on appelle souvent l’hypertension « le tueur silencieux ». En 1998, une recherche révélait que les molécules de polysaccharides maîtresses du goji aident à prévenir l’hypertension artérielle.

5. Prévenez la dégénérescence du systhème immunitaire

Le goji est une des seules plantes au monde qui contient du germanium, un métalloïde anticancéreux. Ses antioxydants et ses polysaccharides uniques peuvent stopper les mutations génétiques susceptibles de détruire le système de défense. Plusieurs scientifiques croient que le goji peut être un supplément particulièrement efficace pour prévenir les déficiences du foie, étant donné ses propriétés antioxydantes en même temps que son action protectrice du foie. Cette fonction est très importante car le foie est le principal organe de détoxification de l’organisme.

6. Maintenez un taux de cholestérol santé

Le goji contient du bêta-sitostérol, reconnu pour diminuer le taux de cholestérol sanguin. Ses antioxydants empêchent l’oxydation du cholestérol et la formation de plaques d’athérome. Les flavonoïdes contenus dans le goji favorisent l’ouverture des artères et leur bon fonctionnement.

7. Équilibrez votre glycémie et contrôlez votre sucre

Le goji est employé en Chine depuis plusieurs années dans le traitement de l’équilibre du sucre dans le sang. Ses polysaccharides améliorent le métabolisme des hydrates de carbone et de l’insuline. Le goji contient également de la bétaïne, qui peut prévenir la stéatose hépatique et les problèmes vasculaires, que l’on rencontre fréquemment chez les diabétiques.

8. Améliorez votre libido et votre fonction sexuelle

Respecté comme l’une des principales plantes tonifiantes de la fonction sexuelle en médecine asiatique, le goji bénéficie d’une réputation légendaire selon laquelle il favorise les rapprochements amoureux. En fait, un vieux proverbe chinois met en garde les hommes voyageant loin de leurs épouses et de leurs familles : « Celui qui voyage à mille kilomètres de chez lui ne doit pas consommer de goji! » Les études scientifiques modernes ont montré que le goji augmente nettement taux de testostérone sanguin, augmentant de ce fait la libido chez les hommes et les femmes.

9. Perdez du poids

Lors d’une étude asiatique contre l’obésité, des patients ont consommé du goji le matin et l’après-midi. Les résultats furent excellents, la plupart des patients ayant perdu du poids de façon significative. Une autre étude a révélé que les polysaccharides du goji réduisent le poids corporel en améliorant la conversion des aliments en énergie plutôt qu’en graisses.

10. Soulagez les maux de tête et les étourdissements

En médecine chinoise traditionnelle, on dit souvent que les maux de tête et les étourdissements sont provoqués par des insuffisances du yin et du yang au niveau rénal. Le goji fait partie des plantes les plus fréquemment utilisées pour rétablir l’équilibre yin-yang.

11. Profitez d’un meilleur sommeil

Le goji est utilisé en Asie depuis la nuit des temps pour soigner l’insomnie de façon naturelle. Plusieurs études médicales réalisées auprès de gens âgés ont démontré que la quasi totalité des patients amélioraient la qualité de leur sommeil.

12. Améliorez votre vision

Depuis les temps anciens, les baies de goji sont très populaires en Chine pour leurs propriétés d’amélioration de l’acuité visuelle. Les scientifiques chinois modernes ont découvert que le goji peut réduire le temps nécessaire à la vision pour s’adapter à l’obscurité. Il améliore également la vision dans la demi-obscurité et réduit les taches aveugles. Ses puissants caroténoïdes antioxydants peuvent aussi protéger contre la dégénérescence maculaire et la cataracte.

13. Renforcez votre cœur

Le goji contient du cyperone, un sesquiterpène bénéfique pour le cœur et la tension artérielle. Ses anthocyanines aident à maintenir la force et l’intégrité des artères coronaires.

14. Prévenez la peroxydation lipidique

Le cholestérol ainsi que d’autres lipides sanguins peuvent devenir mortels lorsqu’ils réagissent dans l’organisme en formant des peroxydes lipidiques. Une accumulation de peroxydes lipidiques dans le sang peut contribuer au développement de maladies cardiovasculaires, crises cardiaques, -athérosclérose et accidents vasculaires cérébraux. Le goji augmente les taux d’une enzyme sanguine importante qui prévient la formation de dangereux peroxydes lipidiques.

15. Résistez à la maladie

Le superoxyde radicalaire semble jouer un rôle important dans l’apparition et la progression de la maladie chez l’homme. Les superoxydes sont neutralisés dans l’organisme par les superoxydes-dismutases (SOD). Malheureusement l’organisme produit moins de SOD en vieillissant. De plus, le stress de la vie quotidienne peut dépasser la capacité de l’organisme à produire suffisamment de SOD pour déjouer la maladie. On a montré que la consommation régulière de goji entraîne une augmentation remarquable de 40 pour cent de l’importante enzyme SOD.

16. Améliorez votre réponse immunitaire

Votre système immunitaire est la « force armée » de votre organisme. Plus de 40 ans de recherches ont révélé la capacité du goji à réguler la fonction immune en commandant et en contrôlant un grand nombre d’importantes fonctions de défense de l’organisme. Les saccharides du goji améliorent et équilibrent l’activité de toutes les classes de cellules immunitaires, dont les lymphocytes T, les lymphocytes T suppresseurs, les cellules NK, les lysozymes, le facteur de nécrose tumorale alpha et les immunoglobulines IgG et IgA.

17. Contrôlez et luttez contre les maladies auto-immunes

Des patients soumis à un traitement de chimiothérapie conventionnel et ayant consommé du goji régulièrement ont obtenu des résultats jusqu’à 250 pour cent supérieurs à ceux obtenus grâce au seul traitement conventionnel. Ces patients ont constaté une régression étonnante (mélanome malin, hypernéphrome, carcinome colorectal, cancer du poumon, carcinome du nasopharynx et hydrothorax malin). La rémission chez des patients ayant utilisé le goji durant leur traitement s’est prolongée significativement plus longtemps que chez les patients qui ne l’avaient pas utilisé.

18. Protégez votre précieux ADN

L’ADN est la plus importante substance chimique de votre organisme, car il porte l’empreinte de tous les traits hérités de vos ancêtres et il voit à ce que – à mesure qu’elles ont besoin d’être remplacées – vos 10 billions de cellules se reproduisent fidèlement comme autant de copies conformes saines et exactes. L’exposition aux produits chimiques, aux polluants et aux radicaux libres peuvent provoquer des dommages à l’ADN et des ruptures d’ADN, entraînant des mutations génétiques, le cancer et même la mort. La bétaïne et les molécules de polysaccharides maîtresses du goji peuvent restaurer et réparer un ADN endommagé.

19. Stoppez la croissance tumorale

L’interleukine-2 (IL-2) est une cytokine (protéine sécrétée par les cellules) qui stimule des réponses antitumorales puissantes dans divers cancers. Des études chinoises ont montré que les polysaccharides du goji améliorent la production d’IL-2. Aux États-Unis, l’IL-2 est étudiée depuis 1983 comme facteur immunopromoteur, elle est utilisée dans le traitement de certains cancers et dans le traitement de l’infection par le VIH. Le goji a aussi la capacité de provoquer la mort de cellules tumorales en déclenchant l’apoptose, un processus au cours duquel les cellules cancéreuses sont décomposées et régénérées.

20. Réduisez les effets toxiques de la chimiothérapie et de la radiothérapie

Dans une étude, on a montré que le goji améliore les effets des radiations dans la lutte contre le cancer du poumon, permettant l’utilisation de doses réduites. D’autres recherches indiquent que le goji peut protéger contre certains effets nocifs de la chimiothérapie et de la radiothérapie.

21. Constituez-vous un sang riche

Le goji est un reconstituant du sang et un produit régénérateur reconnu. Une étude a démontré que, chez les personnes âgées, les baies de goji ont la faculté de rajeunir le sang considérablement. Dans un autre essai, les globules rouges vitaux du sang ont été protégés contre les dommages par les radicaux libres grâce aux flavonoïdes du goji. Le goji a également été utilisé dans un certain nombre d’essais cliniques pour le traitement de l’insuffisance de moelle osseuse (production réduite de globules rouges, de globules blancs et de plaquettes).

22. Améliorez votre taux de lymphocytes

Les lymphocytes font partie d’un groupe de globules blancs qui jouent un rôle crucial dans la fonction adaptative du système immunitaire. Cette fonction du système immunitaire constitue une défense spécialisée contre les organismes dangereux et envahissants qui pénètrent les défenses générales de l’organisme. Le goji augmente le nombre de lymphocytes et contribue à les activer quand l’organisme est attaqué.

23. Luttez contre l’inflammation des articulations et des muscles.

Une recherche scientifique qui s’est étendue sur les 20 dernières années a démontré que, lorsqu’il y a inflammation, aiguë ou chronique, il y a production de superoxyde radicalaire à un rythme qui dépasse la capacité d’élimination du système de défense que constituent les enzymes SOD. Ce déséquilibre entraîne des douleurs et des dommages aux articulations et aux tissus. Le goji peut rétablir l’équilibre de l’importante enzyme anti-inflammatoire SOD. (Témoignages: Fibromyalgie, Arthrite, Maux de dos)

24. Renforcez votre foie

Le goji contient un cérébroside nouveau qui, selon les recherches, protège les cellules hépatiques, même contre les hydrocarbures chlorés hautement toxiques.

25. Traitez les symptômes de la ménopause

En médecine traditionnelle chinoise, de nombreux symptômes de la ménopause sont attribués à une insuffisance du yin rénal. Depuis des siècles, le goji est le tonique yin par excellence qui sert à rétablir l’équilibre hormonal.

26. Évitez la nausée
Le goji diminue les nausée chez la femme enceinte.
En Chine, le goji est souvent pris en tisane pendant le premier trimestre de grossesse pour éviter les nausées matinales. Sous cette forme, il constitue un remède rapide et efficace. On peut obtenir un équivalent en mélangeant deux onces de jus de goji de première qualité avec de l’eau chaude.
Goji super fruit recommandé pour les femmes enceintes.

27. Améliorez votre fertilité

Le goji est depuis longtemps utilisé par les médecins asiatiques dans le traitement de l’infertilité chez l’homme comme chez la femme. Chez cette dernière, le goji est réputé avoir une incomparable capacité de rétablir le jing (l’essence reproductive). Chez l’homme, on a découvert que les polysaccharides du goji prolongent la vie des cellules spermatiques et qu’ils sont également de puissants inhibiteurs de la dégénérescence structurelle et de la mort cellulaire dues au stress dans les cellules testiculaires.

28. Fortifiez vos muscles et vos os

Le goji facilite la sécrétion et la libération d’hormone de croissance humaine (HCH), responsable de nombreuses et importantes fonctions liées à l’entretien, la réparation et le développement de l’organisme. Parmi ces fonctions, notons la production de tissu musculaire et l’intégration du calcium dans les os et les dents.

29. Renforcez votre santé rénale

En médecine chinoise traditionnelle, les reins sont considérés comme les organes vitaux les plus importants, contrôlant même le cerveau et d’autres organes.

30. Améliorez votre mémoire

Le goji est le « fortifiant cérébral » par excellence en Asie. Il contient de la bétaïne, qui est converti dans l’organisme en choline, une substance qui améliore la mémoire.

31. Soulagez la toux sèche chronique

Les herboristes chinois utilisent le goji, seul ou mélangé à d’autres plantes, pour soulager la toux et le sifflement respiratoire.

32. Allégez l’anxiété et le stress

En tant qu’adaptogène, le goji aide l’organisme à s’adapter et à faire face au stress. Il fournit les réserves d’énergie nécessaires pour surmonter à peu près toutes les difficultés.

33. Égayez votre esprit

On dit que la consommation régulière de goji apporte la bonne humeur. En Asie, on lui donne, à juste titre, le nom de « baie joyeuse ».

34. Améliorez votre digestion

Le goji est utilisé depuis longtemps dans le traitement de la gastrite atrophique, un affaiblissement de la digestion causé par une activité réduite des cellules stomacales. Le goji lui-même est facile à digérer, particulièrement lorsqu’il est pris sous forme de jus hautement bio disponible.

ATTENTION !
Contre-indication

Une étude a montré que la baie de goji augmente l’effet anticoagulant de la warfarine. Toute personne sous anticoagulant ne devrait utiliser le goji que sous contrôle médical.
Sources : www.amourdelumiere.fr

LES VERTUS ET BIENFAITS DES VITAMINES SUR NOTRE CORPS :

Vitamine A type Béta carotène : antioxydant qui protège les tissus en faisant barrière aux radicaux libres.

Vitamine B1 ou Thiamine : essentiel dans le processus de production d’énergie du corps, il s’avère être un très bon stimulateur du cerveau et de la mémoire et joue un rôle dans l’équilibre nerveux.

Vitamine B2 : préserve et protège la peau et les yeux, elle participe au bon fonctionnement du processus de production d’énergie.

Vitamine B3 ou Vitamine PP ou Nicotinamide : rentre en compte dans la synthèse de l’énergie et facilite le bon fonctionnement du système nerveux.

Vitamine B5 ou Dexpanthénol : régule l’adrénaline ainsi que l’insuline et renforce l’activité cellulaire de la peau, des cheveux et des muqueuses.

Vitamine B6 : fort antioxydant qui favorise l’élimination des substances toxiques absorbées par le corps et régule le système nerveux.

Vitamine B8 ou Biotine : participe au bon transfert du dioxyde de carbone, elle permet d’obtenir un niveau constant de sucre dans le sang.

Vitamine B9 ou Acide folique : prévient les risques cardio-vasculaires, elle participe à la production de sérotonine qui rythme l’humeur, le sommeil et l’appétit.

Vitamine B12 : aide à lutter contre la fatigue et l’anémie.

Vitamine C : participe au maintien des tissus, favorise les défenses immunitaires et joue un rôle antioxydant de première importance.

La vitamine C est une vitamine hydrosoluble sensible à la chaleur et à la lumière. Donc l’homme doit la puiser tous les jours dans les aliments.

La vitamine C est un facteur enzymatique impliqué dans un certain nombre de réactions Physiologiques.

Elle joue un rôle dans le métabolisme du fer.Il s’agit d’un antioxydant ,c’est donc une molécule qui est capable de lutter contrer l’action néfaste des oxydants comme les radicaux libres.

La vitamine C pourrait jouer un grand rôle dans la régulation du taux de cholestérol.Elle permettrait d’augmenter le taux de glutathion des cellules sanguines.Le glutathion est un élément indispensable dans la détoxification des cellules.

La vitamine C stimule et renforce le système immunitaire.Elle nettoie le corps et en particulier le foie.Elle promeut la génération de globules blancs sains dans le sang.

Elle permet de lutter contre les infections virales incluant l’herpés et les cloques.Elle améliore la santé du système respiratoire supérieur incluant les poumons,les sinus et le nez.

Elle renforce le système nerveux ,améliore le système circulatoire .Elle agit en tant qu’anti-oxydant très puissant.

Elle aide à la synthèse des hormones,à l’absorption du fer.Elle permet de lutter contre l’apparition des rides,donc de lutter contre les effets du vieillissement.Une de ces principales fonctions est d’aider le corps à fabriquer le collagène,une protéine essentielle à la formation du tissu conjonctif de la peau,des ligaments et des os.

Entre autres, elle contribue au maintien de la fonction immunitaire,elle active la cicatrisation des plaies, participe à la formation des globules rouges et augmente l’absorption du fer contenu dans les végétaux.

Un des autres rôles importants de la vitamine C est son effet antioxydant qui protège les cellules contre les dommages infligés par les radicaux libres.

Donc il est très important de consommer beaucoup d’aliments qui contiennent de la vitamine C qui est primordial pour notre santé.

Vitamine D : prévient l’ostéoporose et le cancer, on la retrouve dans le poisson (thon rouge, saumon, hareng) et les fruits de mer (huîtres). L’exposition au soleil l’active.

Vitamine E : fort antioxydant qui maintient la jeunesse des tissus et des organes.

Vitamine K : Le Co-enzyme Q10, proche parent de la Vitamine K par sa structure chimique, est aussi un antioxydant, c’est à dire qu’il protège l’organisme des dommages causés par les radicaux libres (stress oxydatif). Ce co-enzyme, qui agit comme une vitamine dans l’organisme, active la production d’énergie sur le plan cellulaire. Tous les processus physiologiques qui exigent une dépense d’énergie ont besoin de Co-enzyme Q10. Il est d’ailleurs présent dans tout l’organisme, notamment dans le coeur, les muqueuses des gencives et de l’estomac, dans les tissus de tous les organes qui jouent un rôle dans le système immunitaire, dans le foie, les reins et la prostate. D’où son autre nom d’ubiquinone (qui a la même éthymologie que le mot “ubiquité”, qui veut dire “omniprésence”).

Boutique Biologiquement.comConte légende réalité sur le lyciet lycium barbarum

  Posté par Goji bio       Laisser un commentaire
[Total : 4    Moyenne : 2.5/5]

Le lyciet (goji) chinois (lycium barbarum) peut être utilisé pour nourrir un corps faible, améliorer la vision et promouvoir la longévité. Il y a beaucoup de légendes associées au lyciet (goji) chinois.

Un célèbre médecin chinois, Li Shizhen (1518-1593) qui a vécu durant la dynastie Ming (1368-1644) et qui a compilé le Grand Traité de Matière Médicale, a déclaré : «L’herbe bao shou est un élixir qui promeut la longévité. Un mendiant étranger appelé “Zhang” a passé la formule de cet élixir à une personne d’âge avancé dans le comté Yi Shi, qui a suivi la recette et a vécu plus de 100 ans. Le vieil homme pouvait marcher très vite, comme s’il volait. Ses cheveux gris sont devenus à nouveau noirs. Ses vieilles dents ont été substituées par de nouvelles. Il était très viril dans la chambre. L’herbe est douce, on peut souvent la prendre pour éliminer la chaleur excessive dans le corps et aussi améliorer la vision.»

Conte, légende et réalité sur le lyciet Chinois lycium barbarum
Conte, légende et réalité sur le lyciet Chinois lycium barbarum

Une légende ancienne

Durant la dynastie Tang (618-907), une caravane qui allait par la Route de la soie s’est arrêtée pour se reposer dans une auberge et ils ont vu une jeune fille réprimander et fouetter un vieillard. Un commerçant s’est approché et a demandé à la jeune fille : «Pourquoi agresses-tu cette personne âgée?» La jeune fille a répondu : «Je discipline mon arrière-petit-fils. Ce n’est pas votre affaire.» Tout le monde fut surpris par sa réponse.

D’après la légende, la dame avait plus de 300 ans! Le vieillard était puni parce qu’il avait refusé de prendre cette herbe et avait commencé à vieillir. Impressionné par la magie de cette herbe, le commerçant s’est agenouillé devant la dame avec respect et a demandé : «Puis-je oser vous demander quel type d’herbes magiques vous prenez?» La femme a répondu : «Cette plante a cinq noms. Vous avez besoin de prendre une partie différente de la plante chaque saison. Au printemps, vous prenez ses feuilles, ce qui est connu pour être l’essence de l’herbe des cieux. En été, vous devez prendre ses fleurs qui sont connues comme l’herbe de longévité. À l’automne, vous prendrez ses fruits qui sont connus comme le lyciet (goji) chinois. En hiver, vous prendrez l’écorce de ses racines, reconnue comme étant la peau et les os de la terre. En prenant ces quatre parties respectivement durant les quatre saisons de l’année, vous aurez une vie noble comme le ciel et la terre.»

Ultérieurement, le lyciet (goji) chinois a été introduit au Moyen-Orient et dans les pays occidentaux comme «l’herbe divine de l’Est».

Un conte moderne

Il y a aussi des réussites modernes pour le lyciet (goji) chinois. Dans les années 1950, la revue Nationaux et Étrangers relatait l’histoire de Li Qingyun, dans la province de Sichuan, qui serait mort en 1930 à l’âge de 250 ans.

Racontant sa propre histoire, Li a dit :

«Quand j’avais 139 ans, avant de connaître mon maître, je pouvais encore marcher et faire une longue promenade vigoureuse, comme si je pratiquais des arts martiaux. Par conséquent, certaines personnes le prenaient pour une divinité.

À ce moment-là, cela m’amusait. Je crois que la raison par laquelle j’ai vécu tant de temps et que je suis continuellement en bonne santé vient du fait que rien ne m’a irrité depuis que j’ai eu 40 ans. Grâce à cela, mon cœur est très calme, pacifique et avec une tranquillité merveilleuse. Grâce à cela, je suis en bonne santé et heureux.

À l’âge de 50 ans, quand je suis allé dans la montagne pour cueillir des herbes, j’ai rencontré un vieil homme. Il ne semblait pas être un homme surnaturel. Il vivait isolé dans la montagne. Il faisait de grands pas quand il marchait, comme s’il volait dans l’air. J’ai essayé de le suivre, mais je n’ai pas pu maintenir son rythme. Plus tard, je l’ai rencontré à nouveau, je me suis agenouillé et l’ai supplié de partager son secret avec moi. Il m’a donné quelques fruits sauvages et a dit : “Mon unique secret est que je mange seulement ces fruits.”

J’ai pris les fruits et j’ai vérifié que c’était des lyciets (gojis) chinois. Depuis lors, j’ai consommé trois qian de lyciets (gojis) chinois tous les jours, (un qian est le poids utilisé pour mesurer la médecine chinoise qui est égal à cinq grammes). Depuis lors, je suis devenu sain et agile. Je peux marcher 100 li (un li équivaut à 500 mètres) et je ne me sens pas fatigué. Je suis devenu meilleur en force et en endurance que la moyenne des gens.»

Des caractéristiques de l’herbe et de ses bénéfices

Le lyciet (goji) chinois est doux et relaxant. Il est bon pour le foie et les reins parce qu’il les nourrit. Il fait du bien aux poumons et améliore aussi la vision. Le lyciet (goji) chinois est utilisé par la médecine traditionnelle chinoise pour traiter les maladies liées au foie, aux reins et contre l’impuissance, les douleurs musculaires abdominales et aux genoux, les maux de tête, les maux de cœur, la vision floue, l’excès de larmes, de fatigue, de toux et de soif.

La baie de Goji ou Wolfberry ou Goji Berry

Le Goji est le nom commercial du Lyciet commun, ou Lyciet de barbarie, un petit fruit ayant la forme d’une petite cerise allongée, de la famille des Solanaceae. Il est souvent commercialisé sous forme séchée ou sous forme de jus (généralement mélangé à d’autres jus de fruits). Il est apprécié pour son goût (légèrement sucré, peu acide) et on lui accorde en Asie de vertus médicinales (le goji n’est cependant pas un alicament mais reste bel et bien un fruit).

Le Goji est d’origine tibétaine.

C’est un fruit aujourd’hui cultivé surtout en altitude, au Ningxia, en suivant la chaine de l’Himalaya.

Le Goji est réputé préférer les zones tempérées et le plein soleil, un sol alcalin plutôt sec.

Il faut 4 ans avant qu’il puisse être récolté. C’est une plante qui ne supporte pas de températures inférieures – 22 °C.

Des dires non appuyés jugent que le goji sauvage qui pousserait à très haute altitude serait plus nutritif, ce qui semble impossible étant donné qu’à 4500 mètres, la plante ne se développe plus et qu’au delà la couverture de neige est permanente.

Les baies de Goji sont en Asie réputées bonnes pour la santé, source d’énergie et de vigueur sexuelle. Certains chercheurs estiment que cette baie fait partie des aliments qui pourrait retarder le vieillissement cellulaire. Les baies de Goji contiennent 18 sortes d’acides aminés, en quantités huit fois supérieures à celles trouvées dans le pollen.

Elles contiennent les huit acides aminés dits “essentiels”, dont le tryptophane et l’isoleucine.La baie souvent présentée comme un “superfruit” contient aussi 5 fois plus de vitamines C que l’orange et 13% plus de protéines que le blé entier.

Les baies de Goji contiennent 21 oligo-éléments, du zinc au fer en passant par le cuivre, le sélénium et le phosphore. Elles renferment (à poids égal) plus de bêta-carotène que les carottes, ainsi que des vitamines, dont B1, B2, B6 et E. Les baies de Goji contiennent aussi des bêta sistérols, aux propriétés anti-inflammatoires.

Sur plus de 40 variétés de Goji listés en botanique, seules deux sont vraiment commercialisées ;

le Lycium Barbarum ; le plus riche en vitamine, minéraux et antioxydants. Il est principalement utilisé pour des propriétés thérapeutiques, et a été scientifiquement étudié.

le Lycium Chinense (improprement aussi appelé Lycium Tibeticum). Il est en vente dans plusieurs marchés chinois s’est depuis longtemps répandu hors de Chine, surtout utilisé comme nourriture typiquement chinoise.

Le Lycium Barbarum ne peut être exporté légalement à l’état de fruit frais hors des régions où il est cultivées. Il est commercialisé principalement sous forme de jus, généralement pasteurisé et souvent mélangé d’un certain pourcentage d’autres fruits, et de fruits déshydratés ou encore réduit en poudre.

Certains commerçants, surtout en Asie, sont spécialisé en transformation de Goji. Ils proposent ce produit en gélules, teintures, vins, etc.

On peut maintenant se procurer ce fruit en Asie, en Europe, en Amérique et un peu partout dans le monde.

Boutique Biologiquement.comLe Goji et l’Alzheimer

  Posté par Goji bio       10 commentaires
[Total : 1    Moyenne : 3/5]

La science est toujours en pleine recherche à propos de l’Alzheimer. Même s’il n’y a encore aucun consensus officiel, des grandes lignes commencent à se dessiner sur l’origine de cette terrible maladie.

Même s’il n’est, à priori, pas possible de se guérir de cette maladie, il semble de plus en plus probable qu’il soit possible de la prévenir, ou du moins, de retarder considérablement son développement.

Il y a 2 pistes principales qui peuvent expliquer l’origine de cette maladie:

1. L’intoxication alimentaire prolongée
2. Un manque d’oxygénation des cellules

L’oxygénation des cellules, semble être la solution privilégiée pour la prévention de l’Alzheimer via une thérapie naturelle.

Tout au long de notre vie, notre corps est agressé de toute sortes de manières, autant de l’extérieur que de l’intérieur. Ces différentes formes d’agression rendent la tâche difficile aux cellules et certaines n’arrivent plus à effectuer correctement leur travail.

Un des rôles essentiels des cellules est d’oxygéner l’organisme. Cet oxygénation se fait par le transport d’un atome d’oxygène attaché à une cellule. Si une cellule se promène alors que le “bras” où se trouve normalement attaché la molécule d’oxygène est vide, on parle alors de radicaux libres. Les radicaux libres en grande quantité sont responsables d’un très grand nombre de maladie, dont l’Alzheimer. Un des meilleurs moyens pour éradiquer les radicaux libres, c’est de se nourrir d’éléments antioxydants.

Les antioxydants, et tout particulièrement la valeur antioxydante du Goji et ses effets potentiels pour la prévention ou le retardement du développement de la maladie d’Alzheimer.

Boutique Biologiquement.comLe Goji de l’Himalaya et la dépression

  Posté par Goji bio       2 commentaires
[Total : 1    Moyenne : 2/5]

La dépression, ou détresse psychologique, est probablement le mal du siècle. Les meurtres ou suicides causés par l’état dépressif de certaines personnes sont aujourd’hui parmi les 3 principales causes de mortalités en France.

Au Québec, c’est l’équivalent d’un petit village qui disparaît chaque année suite aux mortalités causées par les dépressifs. Les ailes psychiatriques dans les hopitaux sont bondées et les psychologues croulent sous le nombre de dossiers.

Les avocats habiles arrivent à discréditer des criminels sous prétextes de problèmes psychologiques qui leur feraient perdre le controle d’eux-mêmes et les rendre irresponsable des actes qu’ils ont posés. Les dépressions sont détecter à des âges de plus en plus précoces chez les enfants.

Dans certaines régions du globe, c’est juste qu’à 80% des gens qui ont déjà consommés des médicaments anti-dépresseur.

Comment se fait-il que les gens soient si malheureux ?

Les darwinistes et autres ultra-matérialiste vous diront que l’état psychologique d’une personne dépend des mixtions de différents éléments dans son cerveau. Selon eux, et Freud a été un des premiers penseurs de cette théorie, une personne n’est donc pas responsable de son état psychologique, qui lui est donc imposé. Il s’agit donc d’une maladie, au même titre qu’une grippe ou un cancer, qu’il sera éventuellement possible de guérir avec des médicaments. Si on pousse le raisonnement à l’extrême, le bonheur, selon eux, pourra être atteint un jour grâce à un bon médicament.

Psychologie et histoire

Les débats sur l’origine des états psychologiques ne date pas d’hier. Déjà dans l’antiquité, s’affrontaient ceux qui prétendaient que le caractère psychologique étaient liés à l’âme, contre ceux qui croyait plutôt que tout n’était qu’une disposition matérielle.

Les philosophes anciens illustraient ce débat par le paradoxe des empreintes de pieds sur la plage : sont-ce les empreintes qui font l’homme ou est-ce plutôt l’homme qui fait les empreintes?

L’activité matérielles décelées dans le cerveau crée-t-elle l’état psychologique, ou si c’est plutôt l’état psychologique qui active le cerveau ?

Si l’activité matérielle crée l’état psychologique, alors oui, les médicaments sont notre seule source d’espoir et de bonheur. Mais si l’activité du cerveau est causé par l’état psychologique de l’individu, alors cette cause n’est pas matérielle et impose l’existence de l’âme spirituelle non matérielle.

L’idée freudienne qui veut que notre état psychologique nous soit imposé malgré nous est très attractive pour bien des gens et c’est pourquoi elle est aussi populaire de nos jours.

D’abord elle intéresse particulièrement l’industrie pharmaceutique. Si 80% des gens au USA ont consommé des anti-dépresseur, imaginez les profits que 250 millions de consommateurs peuvent engendrer, et l’intérêt que peuvent avoir les actionnaires de maintenir cette idée dans les laboratoires de recherches.

L’idée freudienne plaît également aux successeurs des Newton et Einstein de ce monde, qui ont passé leur vie à tenter de réduire l’idée de Dieu à une simple formule mathématique, à un concept purement matériel. Si le cerveau est la seule cause de notre état psychologique, alors toute théorie basée sur un concept religieux est complètement cinglée. Remettre en cause cette idée exigerait de toutes les universités du monde de revoir leurs programmes. Comme aucun recteur n’est  prêt à considérer une telle hypothèque, le mythe perdure farouchement.

Et finalement, l’idée freudienne plaît à la population en général puisqu’elle l’exempte de penser, de réfléchir et de faire des efforts sur eux-même. Si la matière me controle, alors je n’ai aucun controle sur ma vie ni sur mes gestes. Alors toute morale est inutile. Je peux tuer, voler les gens, que m’importe, j’y suis pour rien.

Bien que très séduisante à première vue, cette théorie est pourtant complètement fausse. C’est l’équivalent de croire que c’est l’empreinte dans le sable qui fait l’homme.

L’approche holiste hylémorphique démontre très bien l’absurdité d’une telle théorie et expose clairement l’existence d’une âme spirituelle qui est seule responsable de notre état psychologique.

De la même manière que l’empreinte de l’homme s’imprime de façon différente avec plus ou moins de difficulté suivant les types de sables, ainsi l’âme imprime en l’homme les dispositions psychologiques suivant les dispositions matérielles de son corps.

Si l’âme controle le corps et qu’elle n’est pas matérielle, alors l’humain, qui contrôle son âme, est seul responsable de son état psychologique. C’est donc là un renversement total de pensée par rapport aux idées défendues par les psychologues modernes, eux-même grand consommateur de médicaments anti-dépresseur.

Obligatoirement, si on admet l’existence d’une âme non matérielle, on en vient irrémédiablement sur le sujet de la morale. Toute action qui va contre la morale, tant personnelle que sociale, entraîne systématiquement la détresse psychologique.

Il n’est donc pas étonnant, dans notre monde moderne où les gens se vantent ouvertement de se ficher de la morale, de trouver autant de gens malheureux, qui s’adonnent aussi facilement à la débauche personnelle d’abord puis, ultimement, au meurtre et au suicide.

Malheureusement, ces gens là ne pourront jamais être guéris par une pilule et les compagnies pharmaceutiques, grâce à leurs agents de marketing bien formés que sont les médecins, vont continuer à vendre des anti-dépresseurs, tout en constatant un taux de suicide et de criminalité toujours croissant dans notre société moderne.

Et le Goji dans tout ça ?

Le Goji ne pourra évidemment pas avoir un effet sur l’âme d’un individu. Mais comme nous l’avons exposé dans l’analogie de l’empreinte sur le sable, le Goji peut affecter l’état du sable, en l’occurence le cerveau et le rendre plus facilement maléable.

Jadis, les chinois croyaient aux propriétés du Goji quant à ces effets sur l’humeur. D’ailleurs, le termes “Goji” provient de l’expression gǒuqǐzi (枸杞子), ce qui, en mandarin, veut dire “Fruit du bonheur”.

Le Goji contient plusieurs éléments nutritionnels qui peuvent avoir un effet direct sur l’humeur. Il contient entre autre des Omega 3 qui nourissent directement le cerveau. Des études démontrent que 80% des Nords Américains sont en carence d’Omega 3 en raison de la faiblesse nutritive de la nourriture commerciale. Le Goji contient aussi de la thréonine, un acide aminé dont les propriétés sur l’humeur sont bien documentées. Plusieurs autres causes reliées à la nutrition peuvent avoir un effet sur l’humeur et le Goji peut avoir un effet positif sur plusieurs de ces causes.

Considérant que vous êtes seul responsable de votre état psychologique, le Goji ne peut être qu’un outil dans votre quête de bonheur et, à ce titre, il peut se révéler particulièrement bien efficace.

 

Boutique Biologiquement.comMuffins aux baies de Goji du Ningxia Himalaya

  Posté par Goji bio       2 commentaires
[Total : 1    Moyenne : 1/5]

La recette de la jeunesse aux baies de goji bio

Ingrédients (8 personnes):

250 grs de farine
3 cuillères à café rases de levure
100 grs de sucre en poudre
3 pincées de sel
25 cl de lait entier
1 oeuf
75 grs de beurre fondu
100 grs de baies de Goji

Préparation:

Préchauffez votre four à 200° C.
Beurrez vos moules s’ils ne sont pas en silicone.
Dans un grand saladier, versez la farine, la levure, le sucre et le sel.
Dans un autre saladier, mélangez le lait, l’oeuf et le beurre fondu.
Ajoutez le mélange liquide au mélange sec et mélangez juste assez pour incorporer la farine.
Ajoutez les baies de Goji et mélangez très légérement.
Versez la pâte dans les moules à muffins et enfournez pendant 25 minutes.
Laissez refroidir un peu avant de les démouler.

Bon appétit!!!