[Total : 28    Moyenne : 3.3/5]

Le graviola corossol produit une feuille énergétique et anti-cancer qui possède des vitamines et minéraux.

VITAMINES- Vitamine C- Vitamine B1- Vitamine B2
MINÉRAUX- Potassium- Calcium – Magnésium – FIBRES – ANTIOXYDANTS PUISSANTS

– La vitamine C facilite l’absorption du fer (présent également dans le corossol).
– C’est en outre un agent antimicrobien pour les infections bactériennes, parasitaires et fongiques. Il est aussi bon pour le cœur et stimule la digestion.
– Recommandé contre des cas d’insomnie, de dépression et de troubles nerveux.
– L’écorce, les fruits, les feuilles et les racines agissent sur les cellules de notre organisme.

:: ACHETER DU GRAVIOLA ::

Achetez de la poudre de feuilles de corossol graviola sur la boutique biologiquement.com, CLIQUEZ

Achetez de la poudre de feuilles de corossol graviola sur la boutique biologiquement.com, CLIQUEZ sur le sachet

Corossol anticancéreux: le corossol ou graviola est une plante de la famille des Annonacées originaire de l’Amazonie, en Amérique du sud. On sait depuis longtemps qu’elle a des valeurs médicinales car sa consommation est recommandée aux personnes victimes de tension nerveuse, d’insomnie, de stress ainsi qu’aux hypertendus et aux sujets obèses. Par contre, ses propriétés anticancéreuses ne sont pas connues alors que le corossol serait bien capable de traiter plusieurs formes de cancer, selon diverses sources. Les feuilles de l’arbre peuvent détruire les cellules cancéreuses.

La feuille de graviola corossol anti-cancer naturel puissant

La feuille de graviola corossol anti-cancer naturel puissant

Le Corrosol, une plante guérisseuse de cancer !
Selon « une étude menée à l’Université de Purdue à Lafayette (États-Unis) récemment, on découvre que les feuilles de l’arbre Graviola tuer les cellules cancéreuses chez six lignées cellulaires humaines et sont particulièrement efficaces contre les cancers de la prostate, du pancréas et du poumon« .
« Le corossol (son nom en anglais), connu en Italie comme le fruit de Graviola est donc un remède miracle (et naturel) pour éradiquer les cellules cancéreuses, 10.000 fois plus puissant que la chimiothérapie »


[Total : 9    Moyenne : 3/5]

L’Açai bio (Euterpe oleracea) est un palmier que l’on trouve, dans la forêt amazonienne, dans le nord du Brésil. Son nom vient du tupi yasai, qui signifie “le fruit qui pleure”. Ses baies pourpres sombres tiennent une place importante dans l’alimentation des indigènes comme dans la médecine traditionnelle.

Depuis des centaines d’années, les baies d’Açai bio font partie de l’alimentation traditionnelle des indigènes de l’Amazonie. L’Açai bio appartient aussi à leur folklore, ayant fait son chemin aussi bien dans les légendes que dans l’alimentation et dans la médecine traditionnelle. Les Brésiliens l’utilisent traditionnellement pour traiter les troubles digestifs ou les maladies de la peau.

Achetez sur la boutique AGOJI des gélules d'Açaï biologique

Achetez sur la boutique Biologiquement des gélules d’Açaï biologique

Typiquement les Brésiliens consomment la pulpe de l’ Açai bio en boule glacée avec du Granola (céréales et fruits secs) et avec des bananes, mais aussi mélangée avec d’autres fruits pour en faire une boisson stimulante, et avec des yaourts et de la glace.
La baie d’Açai bio se compose à 90% d’un noyau et le reste de pulpe. C’est cette dernière qui est recueillie pour élaborer le jus d’Açai bio qui à l’état pur a naturellement une saveur fruitée et chocolatée, sa texture est épaisse et très agréable à déguster.

Ses propriétés et ses bienfaits

L’Açai bio est connu pour avoir de puissantes propriétés antioxydantes. Des études montrent que la peau des baies contient 10 à 30 fois la teneur en anthocyanines du vin rouge.
La couleur pourpre sombre du fruit est due à la présence de composés phénoliques. Au cours d’un test in vitro, des anthocyanines et des phénols, connus pour leur pouvoir antioxydant, ont été extrait du fruit.
La méthode ORAC (pour Oxygen Radical Absorbance Capacity) est utilisée pour évaluer le pouvoir antioxydant de substances ou d’aliments.
La valeur ORAC de la baie d’Açai bio est la plus haute obtenue par rapport à tous les autres fruits comestibles!
L’Açai bio, n’étant pas de consommation courante dans les pays occidentaux, il n’a pas encore fait l’objet d’études scientifiques approfondies. Cependant, une étude en cours réalisée à l’université de Floride, devrait étudier les effets antioxydants de l’Açai bio sur des sujets humains. Elle devrait déterminer de quelle façon les composants sont absorbés dans le sang et de quelle manière ils affectent la pression sanguine, les niveaux de cholestérol et d’autres paramètres biologiques. Jusqu’à présent, seules des recherches fondamentales ont été effectuées sur les baies d’Açai bio qui contiennent au moins 50 à 75 composants non encore identifiés. La raison aussi pour laquelle on connaît aussi peu de chose sur les baies d’Açai bio est qu’elles sont très périssables et utilisées aussitôt que cueillies.

Outre son puissant pouvoir antioxydant, l’Açai bio apporte également :

• des vitamines B1, B2 et B3,
• des vitamines C et E,
• du phosphore,
• du calcium,
• du fer,
• du potassium,
• des lipides,
• des protéines végétales (plus riche en protéine que le blanc d’un œuf),
• du sodium,
• du magnésium,
• des fibres,
• des acides gras essentiels oméga-6 et oméga-9 (des huiles bénéfiques),
• ainsi que des phytostérols et contient une quantité notable de manganèse, cuivre, brome, et chrome !

Ce jus de fruit contient d’énormes valeurs nutritives et des acides aminés qui sont un soutien corporel permanent augmentant ainsi la forme physique. Très riche en hydrates de carbone, l’Açai bio fournit à votre corps l’énergie nécessaire au travail ou dans la pratique du sport. Il est très prisé dans les salles d’entrainement pour les sportifs de tous niveaux.

Il contient également des stérols végétaux et des antioxydants qui participent au bon fonctionnement du système cardio-vasculaire. La baie d’Açai bio est aussi une source excellente de fibres diététiques pour un système digestif sain !

Achetez sur Biologiquement.com des gélules d'Açaï bio

Achetez sur Biologiquement.com des gélules d’Açaï bio

La synthèse des “plus” de votre Açai bio

-Stimule activement vos défenses corporelles
-Favorise la longévité, anti-âge naturel
-Augmente la force vitale et l’énergie
-Améliore la performance sexuelle
-Améliore la fonction digestive
-Améliore la concentration mentale
-Régule le niveau de cholesterol
-Améliore la qualité du sommeil et l‘acuité visuelle
-Participe au bon fonctionnement cardio-vasculaire
Nettoie et détoxifie l’organisme


[Total : 1    Moyenne : 5/5]

La maca bio Inca AGOJI provient exclusivement des terrains vierges et sauvages des hauts plateaux andins du Pérou, à plus de 4300 mètres d’altitude où la mémoire humaine ne se souvient pas qu’il y ait eu la moindre culture.

La maca bio (Lepidium meyenii) est une racine pivotante.
« MA » = cultivé en montagne « CA » = nourriture fortifiante
C’est l’une des très rares plantes à pouvoir survivre dans les conditions climatiques extrêmes qui sévissent sur les hauts plateaux des Andes. C’est pourquoi elle est si riche en nutriments, vitamines et minéraux.

Achetez sur la Biologiquement.com de la racine de maca bio

Achetez de la racine de maca bio sur Biologiquement.com

Pourquoi utiliser la Maca Inca bio AGOJI?

Augmenter les performances sexuelles

Surnommée « Viagra péruvien » ou « Ginseng péruvien », la Maca Inca bio AGOJI a une action sur l’impuissance masculine et stimule efficacement la libido des deux sexes : « plus de désir et plus de jouissance ». Les isothiocyanates, qui sont les principes actifs, lui confèrent ses propriétés aphrodisiaques, tout aussi bien chez les femmes que chez les hommes en manque de puissance, de jouissance ou de désir sexuel.
De plus, par sa richesse en acides aminées essentiels en vitamine E, en vitamine C et en Zinc, la maca bio contribue au bon équilibre de la spermatogenèse et aide dans les signes de déséquilibre hormonal. Ainsi, elle lutte contre l’infertilité en améliorant la qualité du sperme chez l’homme et en stimulant la fécondité féminine et l’émission des ovules chez la femme. Elle agit également au niveau de la frigidité et de l’impuissance en favorisant l’érection. Le tubercule renferme un acide carboxylique qui a une action sur le système nerveux central et stimule ainsi l’activité sexuelle. Il contient également divers acides aminés, deux substances associées au métabolisme de l’activité sexuelle, qui peuvent augmenter la circulation sanguine dans les organes sexuels grâce à leur effet vasodilatateur.

Renforcer les défenses immunitaires

La maca bio a une action très importante dans la stimulation du système immunitaire de l’organisme.

Fortifier et énergiser l’organisme

La maca bio contient un cocktail de vitamines (B1, B2, B3, B6, B12, C) et d’oligo-éléments (calcium, phosphore, fer, magnésium, potassium et zinc), qui lui confère des propriétés revitalisantes, énergisantes et nourrissantes. Ainsi, la maca bio aide à combattre énergiquement les effets négatifs de la vie moderne et de l’âge qui provoque une diminution de notre tonus :

– Fatigue physique et morale.

– Stress par ses propriétés stimulantes et antioxydantes.

– Manque de sommeil par sa propriété anti-asthénique.

– Manque d’énergie et de concentration dans le travail.

– Troubles de la mémoire…

Atténuer le syndrome pré et post ménopause

Ses propriétés de régulation du cycle hormonal en feront un supplément nutritionnel de choix pour :
Améliorer le syndrome prémenstruel (menstruations irrégulières et/ou douloureuses).
Améliorer tous les troubles liés à la pré-ménopause ou la ménopause confirmée (bouffées de chaleur, amélioration de l’aspect de la peau, diminution de la sécheresse vaginale, augmentation de la libido et du désir sexuel, amélioration de l’équilibre émotionnel).

Achetez sur Biologiquement.com de la racine de maca bio

Achetez sur Biologiquement.com de la racine de maca bio

Action antioxydante

La Maca Inca bio AGOJI est très riche en antioxydants : anthocyanes, flavonoïdes. Sa richesse en anthocyanines ralentirait le vieillissement des cellules, notamment des cellules cutanées en améliorant l’élasticité et la densité de la peau.

Maca Inca bio AGOJI aide à :

– Stimuler l’énergie physique.

– Renforcer la résistance au stress.

– Améliorer la concentration et la mémoire.

– Régler les problèmes de sommeil et de fatigue.

– Stimuler l’activité sexuelle et réveiller la libido.

– Favoriser la fécondité.

– Atténuer le syndrome prémenstruel, les effets de la ménopause.

– Améliorer la qualité de la peau, des cheveux et des ongles.


[Total : 1    Moyenne : 5/5]

Qu’est-ce que la maca? La maca bio est un tubercule exceptionnellement robuste des hauts plateaux des Andes, au Pérou.

Appartenant à la famille de plantes herbacées Brassica, la maca pousse à des altitudes de plus de 4 530m, supportant des conditions climatiques extrêmes, allant de gels intenses et de soleil implacable, accompagnés de vents violents, là où aucune autre plante maraîchère n’arrive à survivre.
Les herboristes croient que les plantes résilients ont une valeur médicinale particulière et dans cette catégorie, la résilience de la maca n’a pas son pareil.

Malgré la pauvreté du sol volcanique et la rigueur des conditions environnementales, la maca est étonnamment riche en acides aminés, en phytonutriments et en vitamines et minéraux importants.
Les civilisations anciennes de Péruviens autochtones ont utilisé la maca pendant des milliers d’années, aussi bien comme aiment que comme agent tonique. Ils étaient convaincus que la maca augmente la résistance, améliore la fertilité et accroît la libido.

Maca et Libido, antioxydant naturel, Viagra naturel

Maca et Libido, antioxydant naturel, Viagra naturel

Pourquoi devrais-je prendre la Maca AGOJI?

La Maca AGOJI est certifié biologique, cultivé suivant la tradition et récolté selon les méthodes durables, en partenariat avec des agriculteurs péruviens. Issu de la racine entière, la Maca AGOJI est obtenue au moyen d’un processus de gélatinisation exclusif faisant appel à la chaleur afin de concentrer les ingrédients actifs et d’en améliorer l’absorption, par l’élimination de l’amidon de la racine.
Prendre 2 500mg de Maca AGOJI chaque jour peut apporter les bienfaits suivants:

• Gain de vitalité
• Métabolisme des glucides, des lipides et des protéines
• Formation et maintien d’os et de dents solides
• Constitution de globules rouges et soutien de leurs fonctions
• Sentiment de bien-être général
• Maintien d’une bonne santé
• Soutien antioxydants naturels puissants

Quel est le mécanisme d’action de la maca?

Largement connu sous le nom de ginseng péruvien, la maca recèle un grand potentiel adaptogène, selon G. Gonzales, l’un des principaux chercheurs à avoir fait des études sur la maca. Ce potentiel adaptogène pourrait expliquer les effets sur l’équilibre, la vigueur et la réduction du stress déclarés par certains utilisateurs de maca.

Selon certaines études, la maca a un effet revitalisant, découlant vraisemblablement de son importante teneur en protéines, en acides gras insaturés et en minéraux. Légume crucifère, la maca affiche une activité antioxydante, contenant des substances phytochimiques, des flavanols, des glucosinates et des isothiocyanates qui ont la capacité de piéger et de neutraliser divers radicaux libres. Des métabolites secondaires uniques, les macaènes et macamides, observés exclusivement chez la maca pourrait être à l’origine des bienfaits décrits par les Péruviens autochtones.

Excellente source de vitamine B12, la maca fournit 70% de l’apport quotidien recommandé de cette vitamine (sous forme de cyanocobalamine). Chaque dose de 2 500mg de maca procure aussi beaucoup de minéraux importants, soit:

• 37% de l’AQR en manganèse
• 20% de l’AQR en calcium
• 14 % de l’AQR en fer
• 10% de l’AQR en potassium

Achetez sur Biologiquement.com de la racine de maca bio

Achetez sur Biologiquement.com de la racine de maca bio


[Total : 2    Moyenne : 4.5/5]

Le ventre humain, s’il est mal entretenu, peut perturber le bien-être et créer de petits problèmes sanitaires dans tout l’organisme, tels que troubles respiratoires, fatigue, manque d’appétit, infections, ballonnements…

Pourtant, pour le traitement naturel de tous les problèmes du ventre, il existe dans la pharmacie traditionnelle et naturelle deux fruits exceptionnels : le baobab et le goji biologiques.

Biologiquement.com le site de la poudre de pulpe de Baobab bio Baomix et du Goji Himalaya

Biologiquement.com le site de la poudre de pulpe de Baobab bio Baomix et du Goji Himalaya

Le baobab et le goji pour régler vos problèmes de ventre :

La poudre de la pulpe du baobab bio est un antioxydant naturel puissant mais elle a aussi beaucoup de vertus qui la rendent bénéfique au transit intestinal. En effet, elle possède à la fois des vertus pro-biotiques et pré-biotiques. Ainsi elle favorise la prolifération de bactéries indispensables à l’équilibre de la flore intestinale. La forte teneur du baobab biologique en fibres, solubles et insolubles, lui permet de réguler le transit intestinal. En outre, il y a dans le ventre un organe petit de taille mais dont les fonctions nombreuses sont essentielles : le foie. Ce dernier, qui détoxique principalement les aliments, doit être en bon état pour faciliter le transit. C’est justement là que peut intervenir le goji.
Encore appelé « la nourriture du foie » en Chine, le goji renforce la capacité du foie dans la détoxication des aliments. Le goji, surtout associé au baobab bio, tonifie l‘organisme et facilite la digestion. L’utilisation de ces deux fruits permet d’être en parfaite santé, et le résultat est visible sur la peau, car une flore intestinale équilibrée rend le teint éclatant et aide à faire disparaître les boutons.
La barre de céréales aux baies Goji et à la pulpe de fruit de Baobab bio est donc un produit complet pour le ventre. En plus d’assurer l’équilibre parfait de la flore intestinale, elle aide à retrouver force et vitalité, et elle est également très utile pour combler les carences en protéines. Sans danger sur la santé, elle peut être consommée par toute la famille.

Le baobab sauvage

Le baobab sauvage

Sous quelle forme et où trouver ces produits ?

Les extraits de ses fruits existent sous plusieurs formes dont les plus répandus sont :
les compléments alimentaires issus de l’agriculture biologique
– les jus bio
– les fruits bio
– la poudre bio

La boutique Agoji met en vente ces produits, tous biologiquement certifiés AB Ecocert. Ils sont vendus aux meilleurs prix et vous pouvez trouver sur le site l’avis de plusieurs utilisateurs ayant plébiscité les produits.
Disponibles en sachet ou en gélules, ces produits sont très simples à utiliser. Le goji et le baobab bio doivent être pris 20 minutes avant les repas et de préférence l’estomac vide. Pour un conseil ou une commande, contactez David Hervy via le formulaire de contact.

Le baobab bio et le goji bio sont deux fruits dont les bienfaits sur la santé humaine, notamment les troubles digestifs, ne sont plus à démontrer. Le jus de baobab peut être utilisé aussi bien au cours des diarrhées que des épisodes de constipation. Il est excellent pour le transit. Quant au goji qui renforce les capacités du foie à défendre l’organisme, il fonctionne en parfaite symbiose avec le fruit du baobab. Ces deux fruits sont très utilisés dans les pharmacies traditionnelles principalement en Afrique et en Asie et les résultats sont impressionnants. Leur utilisation ne requiert aucune compétence particulière. De plus, ce sont des produits très économiques et certifiés AB Ecocert.
N’hésitez pas à visiter Baomix pour avoir plus d’informations : poudre de baobab.

 


[Total : 3    Moyenne : 3.7/5]

Loués pour leur richesse nutritionnelle, les superfruits ont la réputation d’être un concentré exceptionnel d’antioxydants (anthocyanes, flavonoïdes), de vitamines, de minéraux, et d’oligo-éléments. Incontournables alliés santé, que sont réellement les superfruits ?

Les “superfruits”, un terme que l’on entend beaucoup, sans pour autant savoir de quoi il s’agit. Des fruits, certes, mais des fruits vraiment différents des autres? Qu’est-ce qui les rend si “super”? Pour y voir plus clair, Bio à la Une a interrogé Pierre-Alexandre Huber gérant de la société Ecoidées et David Coirault, président co-directeur général de Comptoirs et Compagnies, au sujet de ces aliments miracle dont tout le monde parle: les superfruits. « La désignation “superfruits” est le nom marketing donné aux fruits dont les propriétés nutritionnelles sont sensiblement supérieures à celle des fruits dits “courants”» explique David Coirault, il s’agit des fruits qui présentent une teneur particulièrement élevée en micro-éléments tels que les antioxydants, vitamines, minéraux, ou oligo-éléments. S’il existe d’excellents fruits parmi les fruits “classiques”, « les superfruits ont une teneur largement supérieure en certaines substances données, comme l’aronia, qui est jusqu’à présent le fruit le plus riche en anthocyanes (une molécule antioxydante) que l’on connaisse. » précise Pierre-Alexandre Huber.

Adaptogènes, les superfruits agiraient selon les besoins de l’organisme et participeraient à son bon fonctionnement. On estime qu’une consommation régulière et variée de superfruits, en complément d’une alimentation équilibrée, aurait, entre autres, des bienfaits antivieillissement, antifatigue ou encore anticancéreux et stimulerait le système immunitaire. “Les superfruits font en général l’objet d’une utilisation ancestrale dans les médecines traditionnelles, notamment tibétaines et chinoises” ajoute David Coirault.
Afin de mieux comprendre leur intérêt nutritionnel, Bio à la Une fait la liste (non exhaustive) des nutriments dont sont chargés les superfruits, et de leur bénéfices pour l’organisme.

Les antioxydants

Pour mesurer le pouvoir antioxydant d’un aliment, des chercheurs américains ont créé l’indice de mesure ORAC (Oxygen Radical Absorbance Capacity). Il permet de mesurer le taux d’actifs antioxydants pour 100 grammes d’aliments. Les antioxydants contenus dans certains produits alimentaires sont indispensables pour neutraliser les radicaux libres développés dans l’organisme par la pollution et l’ingestion de composés toxiques. En trop grand nombre, ces radicaux libres, formés d’oxygène, endommagent les cellules en s’attaquent aux lipides et à l’ADN. En limitant ce phénomène d’oxydation, les antioxydants, parmi lesquels les anthocyanes et les flavonoïdes favorisent le renouvellement cellulaire, permettant ainsi de purifier l’organisme de toutes les toxines accumulées, de retarder le vieillissement des cellules et parfois même de prévenir certains cancers.

La vitamine C

Également appelée acide ascorbique, la vitamine C est surtout connue pour ses propriétés antifatigue et énergisantes, ainsi que son action fortifiante du système immunitaire. En effet, elle est présente en abondance dans les cellules immunitaires dont elle favorise la mobilité. Elle accélère également la formation des globules rouges en participant à l’assimilation du fer et a une action antioxydante propre.

Les minéraux

La calcium, qui participe à la transformation de l’énergie dans les cellules, le magnésium, essentiel à l’équilibre du système nerveux et musculaire qui aide à lutter contre la fatigue et le stress, le fer, qui intervient dans le transport de l’oxygène dans le sang et favorise la transformation de l’énergie, tous ces minéraux sont essentiels au bon fonctionnement de l’organisme.

Les oméga 3, 6, 7 et 9

Ce sont des acides gras essentiels au bon fonctionnement du système cardiovasculaire. Ils interviennent notamment dans la régulation du cholestérol et influent, entre autres, sur notre résistance à la fatigue et au stress.

Les baies d’açaï bio

Les baies d’açaï bio

Les baies d’açaï

Qu’est-ce que c’est?
L’açaï est une espèce de palmier originaire d’Amazonie, où il représente une part importante de l’alimentation des populations locales.

De qui ça nous vient
Consommée depuis l’époque précolombienne par les indigènes d’Amazonie, l’açaï est très largement cultivé au Brésil.

Indice ORAC (pour 100g) : 102 700

Pourquoi c’est un superfruit
Etant l’un des fruits les plus riches en antioxydants, les baies d’açaï renferment une quantité très élevée d’anthocyanes qui aident à lutter contre le vieillissement prématuré des cellules et de polyphénols qui suscitent l’intérêt dans la prévention et le traitement du cancer.
Très riches en fibres alimentaires, elles participent au bon fonctionnement du transit alimentaire.
Elles sont également source de fer, de calcium et de vitamines C, A, B et E et ne contiennent pas moins de 19 acides aminés différents.
Composées de graisses végétales riches en acides gras essentiels, et en bêta-sitostérol, les baies d’açaï participent à la régulation du taux de cholestérol dans le sang.

Les moins
Les baies d’açaï ont fait l’objet d’opérations marketing ventant leurs vertus amincissantes. Pourtant, aucune étude ne semble démontrer scientifiquement qu’elles interviennent dans la perte de poids.

Comment ça se consomme
On la consomme principalement, en jus.

Le goût
Son goût, légèrement acidulé, rappelle celui du cassis.

Fruit rouge baie de Goji antioxydante

Fruit rouge baie de Goji antioxydante

Les baies de goji

Qu’est-ce que c’est?
Les baies de goji sont de petites baies rouges originaires d’Asie. Elles sont notamment cultivées au Tibet, en Chine ou en Mongolie où elles sont consommées depuis des millénaires. Apparu aux État-Unis en 2005 avant de s’importer en Europe, c’est le premier superfruit a avoir fait parler de lui.

De qui ça nous vient : Reconnu pour ses vastes propriétés médicinales, le goji est utilisé en médecine traditionnelle tibétaine où on le désigne comme la “clé de la jeunesse éternelle”, ainsi qu’en médecine traditionnelle chinoise.
Indice ORAC (pour 100g) :  25 300

Pourquoi c’est un superfruit

Les baies de goji fraîches sont parmi les fruits les plus riches. Avec notamment une teneur en vitamine C jusqu’à 400 fois plus élevée que celle d’une orange. Elles représentent également excellent apport en vitamine A, qui joue notament un rôle majeur dans la croissance des os et permet de fortifier l’organisme.
Source de 18 sortes d’acides aminés différents, de calcium, de fer, de cuivre, de phosphore ou de zinc, ce superfruit aurait une incidence sur la longévité, la tonicité, ainsi que sur la stimulation générale du métanolisme.
Il est notament connu pour renforce le système immunitaire et épurer l’ensemble des organes, en particulier le foie, les reins et les intestins.
Puissants adaptogènes, les baies de goji aident l’organisme à réagir contre les agressions en tout genre: infections, radicaux libre, fatigue, etc..
Les moins La quantité de vitamine C diminue considérablement lors du séchage et du transport des baies, néanmoins même séché, le goji reste une source de vitamine C largement supérieure à bon nombre de fruits de consommation quotidienne.
Comment ça se consomme
Sous forme de baies séchées. On le consomme surtout en en-cas ou le matin, avec de l’avoine par exemple.

Le goût
Un peu amères, les baies de goji sont peu sucrées.

La cranberry bio ou canneberge bio

La cranberry bio ou canneberge bio

La cranberry

Qu’est-ce que c’est?
La cranberry, également appelée canneberge, est une baie rouge originaire d’Amérique du nord.

De qui ça nous vient
Très populaire chez les amérindiens, la cranberry leur servait de peinture de guerre et était également utilisée pour ses vertus anti-douleur en cataplasme sur les blessures.

Indice ORAC (pour 100g) : 9 584
Pourquoi c’est un superfruit
Antidiurétique reconnue, la cranberry est fortement conseillée pour soigner, ou prévenir certaines cystites ou infections urinaires, car les anthocyanes qu’elle contient empêchent les bactéries de se fixer aux parois des muqueuses et de se développer.

La cranberry pourrait également être un allié longévité considérable. Une étude menée sur des mouches, a montré que celles nourries de cranberries vivaient en moyenne 25% de plus que les autres. Cette longévité pourrait s’expliquer par les propriétés antioxydantes de la cranberry, qui réduiraient les dommages cellulaires liés à l’oxydation.
Riche en antioxydants donc, elle participe au ralentissement du vieillissement des cellules et préviendrait même certaines pathologies telles que les rhumatismes, les accidents cardiovasculaires, ou le diabète.
Ayant une forte action protectrices sur les muqueuses, elle limite l’apparition de la plaque dentaire et prévient la formation d’ulcères sur la muqueuse gastrique ainsi que certaines lésions susceptibles de générer des cancers.

Les moins
En cas de consommation excessive (à partir de 3 litres par jour), le jus de canneberge peut avoir des effets diarrhéiques.

Comment ça se consomme
Principalement consommée séchée ou en jus en Europe, la cranberry est un ingrédient phare de la cuisine traditionnelle d’Amérique du Nord, où la sauce canneberge accompagne souvent la dinde de Thanksgiving. Fraîche, séchée, en jus ou cuisiné, la cranberry se déguste à toutes les sauces.

Le goût
Les cranberries séchées sont douces et sucrées, et son jus, généralement peu sucré, est très rafraîchissant.

Le camu camu bio antioxydant naturel puissant

Le camu camu bio antioxydant naturel puissant

Le camu-camu

Qu’est-ce que c’est?
Originaire d’Amazonie, le camu-camu, également appelé Myrciaria dubia, est un petit fruit rond de couleur rouge violacée.

De qui ça nous vient
Il fait partie intégrante de l’alimentation sud-américaine, où il est surtout employé pour son acidité comme exhausteur de goût.

Indice ORAC (pour 100g) : 45 000

Pourquoi c’est un superfruit
Avec près de 40 fois plus de vitamine C que l’orange (jusqu’à 3000 mg pour 100 grammes) le camu-camu a de grandes vertus immunostimulantes et favorise la synthétisation du collagène.

Egalement très riche en flavonoïdes et en caroténoïdes, principes actifs hautement antioxydants, il permet de lutter efficacement contre les radicaux libres.
Hautement astringent, c’est à dire qu’il resserre les tissus vivant, le camu-camu permet de lutter contre le relâchement de la peau et aurait des qualités amincissantes.

Les moins
En France, on ne le trouve que sous forme de compléments alimentaires.

Comment ça se consomme
En complément alimentaire sous forme de poudre ou de gélules.

Le goût
Son goût acide s’assimile à celui du citron.


[Total : 8    Moyenne : 2.9/5]

La Baie de Goji bio : l’atout minceur des régimes printaniers !

C’est la nouvelle coqueluche des amateurs de produits naturels, à fort bénéfice santé. La
baie de Goji bio, tout droit venue des hauts plateaux de l’Himalaya, impose sa marque depuis
quelques années sur le marché français. Il faut dire que la baie de Goji bio est le fruit connu
présentant la plus forte concentration en nutriments : vitamines, minéraux, oligoéléments,
acides gras et même…acides aminés. Rapporté à sa faible valeur calorique (une quinzaine de
kcal par poignée), cette densité est d’autant plus intéressante, surtout pour un aliment 100%
naturel et non transformé. Alors quels bénéfices le sportif peut-il attendre de cette manne
nutritionnelle ? Eléments de réponse….

Le Goji bio est une petite baie de couleur rouge. Elle se cultive dans des zones tempérées et en
plein soleil. Avec ses longues journées d’ensoleillement et ses eaux très minéralisées, la Chine
produit parmi les meilleures Goji bio du monde.

Une densité nutritionnelle* inégalée parmi les fruits séchés

* Densité nutritionnelle : La densité nutritionnelle d’un aliment exprime sa concentration en
substances utiles à l’organisme humain (protéines, glucides, lipides, mais aussi minéraux,
oligoéléments, vitamines, phytonutriments antioxydants…). Une forte densité nutritionnelle
exprime une forte teneur en substances utiles.

Baie de Goji bio séchée

Quantité pour 1 cuillère à soupe
Poids 5g (0,25g/unité)
Energie (kcal) 15,8 kcal
Protéines 12,1%
Glucides 57,8%
Lipides 7,14%
Fibres 7,78%
Eau 12%

1 – La baie de Goji bio est l’un des fruits séchés les plus « secs » (12% d’eau). Qui dit moins
d’eau, dit davantage de substances utiles.
2 – La baie de Goji bio possède une composition nutritionnelle très complète et équilibrée entre
protéines (12%), glucides (58%), lipides (7%) et fibres (8%). L’ensemble représente autour de
85% de l’aliment, le reste étant principalement de l’eau et des matières minérales (cendres).
La teneur en protéines est remarquable pour un fruit. De même que la teneur en lipides
(majoritairement des lipides insaturés, bénéfiques à la santé de l’organisme humain)
3 – Une portion usuelle de baies de goji bio (une vingtaine d’unité, soit une cuillère à soupe)
représente 3 fois moins de calories (15kcal) qu’une portion usuelle d’un autre fruit séché.
Intéressant pour les régimes contrôlés en calories.

Une source de bienfaits pour l’organisme des sportifs

Des acides aminés (protéines) pour entretenir les qualités fonctionnelles de l’organisme

La baie de Goji bio est une source intéressante d’acides aminés* facilement assimilables par
l’organisme, dans une proportion équivalente à celle du pollen. Elle contient 18 acides
aminés, dont les 8 essentiels à la vie ne pouvant être synthétisés par l’organisme (notamment
le tryptophane et l’isoleucine). Cette richesse en acides aminés est un atout pour le sportif,
dont les besoins en acides aminés essentiels sont augmentés par rapport à la population
générale, surtout lorsque l’alimentation est restrictive. La baie de Goji bio ne peut être la seule, ni
principale, source d’acides aminés de l’alimentation, néanmoins elle constitue un complément
tout à fait bienvenu.

*Les acides aminés : Les acides aminés sont les constituants primaires des protéines
humaines. Les protéines humaines peuvent être structurelles ou mécaniques (muscles,
organes…) ou fonctionnelles (enzymes, hormones, globules rouges et blancs…). Il est
important que notre alimentation fournisse des acides aminés en quantité suffisante et
qualitative.

Des saccharides (glucides) pour l’énergie, la satiété et les défenses immunitaires

La baie de Goji contient 58% de glucides, dont un peu moins de moitié sous forme de
monosaccharides (sucres simples : fructose et glucose en quantité équivalente) et le reste sous
forme de polysaccharides (sucres complexes). C’est la raison pour laquelle la baie de Goji
est un fruit à la saveur si peu sucrée et à l’index glycémique particulièrement bas (29). La
consommation de baies de Goji ne perturbe pas la glycémie, ni ne provoque de pic (elle peut
même être consommée par des sportifs diabétiques), mais exerce un effet satiétogène efficace
(avec un verre d’eau). Par ailleurs les 8% de fibres de la baie de Goji viennent renforcer cet
effet coupe-faim, tout en participant au bon déroulement du transit intestinal. On notera pour
terminer que 4 des 8 polysaccharides de la baie de Goji sont des polysaccharides exclusifs,
qui commandent et harmonisent l’activité du système immunitaire humain, avec une action
anti-inflammatoire puissante. Un autre atout pour les sportifs, dont les défenses immunitaires
sont régulièrement mises à mal par l’activité physique intense tout au long de l’année, et
sujets à des symptômes inflammatoires de tout ordre .

Des acides gras insaturés (lipides) pour la régulation des graisses sanguines

La baie de Goji peut contenir, selon les variétés, jusqu’à 8% de lipides. Elle possède une
diversité remarquable en acides gras (pas moins de 6 acides gras différents) et plutôt bien
proportionnée entre les 3 grandes familles : acides gras saturés (20%), monoinsaturés
(20%) et polyinsaturés (60%). La baie de Goji contient ainsi le même acide gras que l’huile
d’olive (acide oléique ou oméga 6), avec tous les bénéfices en terme de santé qui y sont
rattachés (cf régime crétois). On y retrouve également des omégas 6 (très majoritaires) et
3, particulièrement intéressants aussi sur le plan cardiovasculaire. On regrettera juste le
déséquilibre entre oméga 6 et 3 qui obligera le sportif à se tourner aussi vers d’autres sources
alimentaires pour convenablement couvrir ses besoins en oméga 3 (huile de colza, de noix, de
lin…)

Des minéraux, oligoéléments, vitamines pour la vitalité

Les régimes hypocaloriques s’accompagnent souvent de carences micronutritionnelles, que
les aliments à forte densité micronutritionnelle, dont la baie de goji, contribuent à corriger.
La baie de Goji contient ainsi 21 minéraux et oligo-éléments (calcium, phosphore, sodium,
potassium, fluor, manganèse, chrome, cuivre, zinc, sélénium, molybdène, nickel, magnésium,
fer…). L’on y trouve également des concentrations intéressantes en vitamines A, C, E, B1,
B2, et B6. La concentration en vitamine C (79,3 mg pour 100g selon des analyses poussées)
soutient la comparaison avec l’orange.

Des antioxydants pour lutter contre le stress oxydatif

Le stress oxydatif est un fléau pour l’organisme du sportif (accumulation de radicaux libres
provoquant une véritable agression cellulaire). Le Goji est l’un des fruits au pouvoir anti-
oxydatif le plus élevé. Cela s’explique par sa gamme complète d’antioxydants : Bêta-
carotène, Cryptoxanthin, Lutéine, Lycopène, Zéaxanthine…On ne répétera pas assez la
nécessité pour le sportif de se prémunir contre le stress oxydatif, particulièrement en période
d’amaigrissement lorsqu’une activité sportive soutenue est maintenue.

Une utilisation simplissime et variée

Facilement transportables et d’utilisation discrète les baies peuvent être consommées
à différents moments de la journée, nature, réhydratées ou non, ou en agrément d’une
préparation culinaire (salade, gâteau…) à raison de 20g par jour (1 cuillère à soupe).

La baie de Goji a un goût légèrement acidulé et ne procure aucune sensation de manque
avec le temps. Véritable concentré de bienfait, la baie peut aussi être conseillée pour les
efforts physiques de longue durée : trail, ultra, marathon, randonnée, ski de fond, vélo… En
conclusion, c’est un excellent complément alimentaire pour le sport et la diététique du sportif.


[Total : 1    Moyenne : 2/5]

Les avantages de la poudre de fruit de pulpe de Baobab bio

Rafraîchissant : Issue du fruit, la pulpe présente un goût acidulé fruité rafraîchissant
Revitalisant : Sels minéraux et oligoéléments contribuent à améliorer la qualité de la réhydratation et de la recharge minérale. A cela s’ajoute une bonne teneur en vitamines du groupe B.
Protecteur : Riche en antioxydants (caroténoïdes, vitamine C, polyphénols, flavonoïdes), permet de lutter contre le stress oxydatif lié aux entraînements intenses
Bifidogène : grâce à sa richesse en fibres bifidogènes, participe à la vitalité et à la restauration de la flore intestinale soumise à rude épreuve chez le cycliste
Coupe-faim : effet coupe-faim assez prononcé sous l’effet des fibres. Intéressant dans le cadre d’un régime
Acalorique : très peu calorique, très peu sucré et à index glycémique bas, étant donné qu’une grande partie des glucides sont en fait des fibres (pectines).
Hypoallergénique : sans gluten
Economique : 1 cuillère à soupe permet de réaliser 1,5L de boisson
Sain : produit 100% naturel, traditionnel, équitable, certifié AB, sans transformation

baobab-abaobab-1

Du fait de ses nombreuses propriétés, le baobab bio est également connu sous d’autres appellations :

• L’arbre bouteille en raison de la forme renflée de son tronc (ou caudex) dans laquelle il met en réserve l’eau sous forme de sucs afin de se préserver au mieux des longues périodes de sécheresse. C’est pourquoi on le range parmi les plantes succulentes.

• L’arbre à l’envers du fait de ses branches évoquant des racines.

Sa durée de vie est très difficile à estimer du fait que la partie centrale du tronc se résorbe au fil des ans. Aussi les chiffres jusqu’ici avancés (entre 1.000 et 3.000 ans, avec la possibilité d’atteindre les 6.000 ans) ne reposent-ils sur aucune base scientifique avérée. Il se pourrait donc que les spécimens monstrueux soient beaucoup plus jeunes qu’on ne le croit ordinairement.

Ses feuilles sont consommées crues, cuites ou réduites en poudre. Cette dernière est secondairement incorporée dans les sauces ou mélangée aux céréales. Très riches en calcium et en fer, les feuilles participent à la satisfaction des apports quotidiens recommandés en minéraux. Elles sont également utilisées par la médecine traditionnelle sous forme de tisanes et de compresses.

Le plus souvent de forme ovoïde, les fruits (baptisé pain de singe) mesurent entre 20 et 50 centimètres dans leur plus grand axe.

Le baobab sauvage est l’arbre emblématique de l’Afrique centrale. Il pousse aussi bien dans des régions tropicales arides, semi-arides que légèrement humides. Son territoire s’étend d’ouest en est depuis les îles du Cap Vert jusqu’à l’Ethiopie et du nord au sud depuis le Sahel au nord de l’Afrique du Sud.

L’origine de son nom est incertaine, elle serait arabe et dériverait de l’expression« bu hibab » (fruit aux nombreuses graines). Quant à son appellation latine, elle fait référence en premier au botaniste français Michel Adanson, un des premiers scientifiquesà s’être intéressé à lui, puis à la forme de ses feuilles en forme de doigts.

Certaines espèces voisines

• L’arbre pharmacien car des extraits de ses feuilles, de ses fruits, de son écorce et de ses racines sont largement utilisés en médecine traditionnelle.

• L’arbre magique.

• Le symbole de la Terre.

Culminant à une vingtaine de mètres, étendant son feuillage sur une vingtaine de mètres également, il est surtout impressionnant par la circonférence de son tronc qui peut atteindre 40 mètres (soit un diamètre d’environ 12 mètres) !

À l’intérieur d’une coque très dure, ils renferment une pulpe compartimentée par des cloisons fibreuses d’un rouge intense qui en rendent l’extraction difficile. Lorsqu’elle arrive à maturité, cette pulpe est d’un blanc crémeux, spontanément déshydratée, poudreuse et présente un goût légèrement acidulé. Elle se décompose en de nombreux agglomérats farineux qui recèlent d’innombrables graines.

Les graines

Selon les régions, elles sont consommées fraîches, grillées ou torréfiées en remplacement du café.Réduites en poudre, elles fournissent une farine riche en protéines (jusqu’à 48%) et vitamine B1 (jusqu’à 2%). Pressées, elles délivrent une huile comestible, riche en acides gras appartenant aux trois grands familles d’oméga : 9 (acide oléique), 6 (acide linoléique) et 3 (acide alpha linolénique). Outre son usage alimentaire, cette huile est utilisée de façon traditionnelle pour soigner les brûlures et plus récemment, en cosmétologie pour préparer certaines crèmes du fait de son pouvoir hydratant et de sa stabilité naturelle.

Enfin, comme la pulpe, elle contient une teneur appréciable en adansonine.

Les coques

Quelles que soient les régions, elles servent à fabriquer un grand nombre d’objets utilitaires (assiettes, plateaux) ou esthétiques (bracelets, colliers).

Une pharmacie naturelle avec soi, le fruit du baobab bio

Un fruit bon, bon, bon à tout faire, une herboristerie à lui seul !

Selon le Centre international des cultures sous-exploitées de l’Université de Southampton (sud de la Grande-Bretagne), le pain de singe serait «un fruit de l’avenir», car riche en vitamines C, B1, B2 et regorgeant d’antioxydants.

Des scientifiques avancent même qu’il recèle jusqu’à dix fois plus de vitamine C que les oranges et davantage de calcium qu’un verre de lait. Le fruit de baobab sauvage biologique est donc reconnu pour sa teneur élevée en acide ascorbique (vitamine C) ; en particulier, 100 grammes de pulpe contiennent mg jusqu’à 300 de vitamine C, 11.

L’acide ascorbique est très important en tant qu’élément nutritionnel ou en tant que complément alimentaire pour son action anti-scorbutique et reste indispensable pour les personnes qui consomment peu de fruits et de légumes. Son action antioxydante est très puissante pour combattre l’action néfaste des radicaux libres. Parce que c’est l’antioxydant le plus efficace de la classe hydrophile ; d’ailleurs, il participe à plusieurs processus métaboliques essentiels, comme la production de collagène, la biosynthèse des tissus conjonctifs.

Quelques-unes des propriétés

Réduite en poudre, la pulpe entre dans la composition de la pâte à pain.

Particulièrement prisée des femmes enceintes, elle est également utilisée comme aliment des nourrissons.

Diluée dans de l’eau ou du lait, elle participe au Sénégal à la confection de la bouye, boisson rafraîchissante et revitalisante traditionnelle.

Au Soudan, elle est fréquemment mélangée à de la mérissa, boisson fermentée préparée à partir du sorgho dont le goût rappelle celui de la bière.

Elle est aussi utilisée comme fébrifuge, antalgique, antidiarrhéique et dans le traitement de la variole et de la rougeole.

Comme d’autre part, elle contient de l’adansonine, un alcaloïde antidote naturel de la strophantine elle sert quelquefois à décontaminer les viandes provenant d’animaux tués à la chasse.

Dans certaines régions, la pulpe est brûlée afin de d’écarter les insectes qui pullulent et transmettent nombre de parasites à l’homme et au bétail. Propriétés nutritionnelles de la poudre de pulpe de Baobab bio et des neurotransmetteurs, des hormones (stéroïdes), l’acide ascorbique augmente l’assimilation et la biodisponibilité du calcium et du fer. Il est reconnu comme agent préventif de plusieurs maladies dégénératives, comme la cataracte les risques cardiovasculaires, l’artériosclérose.

Les apports journaliers recommandés (AJR) pour l’acide ascorbique est de 75 mg pour des femmes et 90 pour les hommes ; si nous considérons que l’acide ascorbique contenu dans la pulpe de baobab est mg 300 par 100 grammes de pulpe, la prise orale de 25 et 30 grammes peut couvrir respectivement les apports de vitamine C des humains.

Du fait de sa teneur équilibrée en anti-oxydants hydrophiles (vitamine C, flavonoïdes) et lipophiles (bêta carotène, acide alpha linolénique), la poudre de pulpe du fruit de baobab bio est un véritable antioxydant global. Cette teneur protège donc des attaques des radicaux libres toutes les structures cellulaires.

En mesurant les scores antioxydants par la mesure ORAC de plusieurs fruits, la poudre de  pulpe de Baobab biologique  est 4 fois plus puissante qu’un kiwi, 10 fois plus qu’une orange 15 fois plus qu’une pomme.

Capacité Intégrale antioxydante (orac) comparative hydosoluble et liposoluble

• Fruit baobab pulp 11,11

• Dry Leaves 8,74

• Fruit glycolic extract 1,02

• Leaves glycolic extract 4,41

• Kiwi fruit Pulp 0,344

• Orange fresh Pulp 0,103

• Strawberry fresh Pulp 0,906

• Apple fresh Pulp 0,162

• 90% OPC Vegetal extract 10,25

La pulple du fruit du baobab bio possède également des propriétés anti-inflammatoires, antalgiques et antipyrétiques notables :

En effet, 500 mg/kg de pulpe de fruit ont une activité anti-inflammatoire comparable à 15 mg/kg de phénylbutazone (un anti-inflammatoire longtemps considéré comme référence) ou 50 mg/kg d’aspirine. Cet effet pourrait être en lien avec la présence de stérols, de saponines et de tri terpènes.

La fraction des fibres solubles qu’elle contient a des vertus pré biotiques (Fructo Oligosaccharides) c’est-à-dire qu’elle facilite le développement de bactéries utiles à notre organisme, notamment les bifidobactéries suivantes : B. longum, B. infantis, B. bifidum etc. Quant à la fraction insoluble, elle exerce un effet de ballast qui favorise l’émission régulière de selles et évite la constipation.

La pulpe est également un bon anti-diarrhéique et un excellent réhydratant Lors d’une étude menée chez 160 nourrissons âgés de 8 mois en moyenne et présentant des troubles dysentériques, elle s’est montrée aussi efficace que la solution de l’OMS. Les tanins (astringents) et mucilages (absorbants) qu’elle contient seraient les principes actifs responsables de cet effet .

La poudre de pulpe de Baobab bio est une source de nombreux autres micronutriments : la pulpe apporte d’avantage de calcium qu’un verre de lait

Principaux constituants nutritionnels :

• Acides aminés pour 100 g de protéines :

-Proline 2.35g

-Histidine 2.71g

-Leucine 8.41mg

-Lysine 14.62g

-Arginine 6.04g

-Isoleucine 10.73g

-Méthionine .92g

-Cystéine 11.23g

-Acide

Glutamique 4.02g

-Valine 1.62g

-Tyrosine 4.21g

-Tryptophane 1.49g

-Thréonine 2.96g

• Valeur en carbohydrates pour 100 g de pulpe de fruit de Baobab bio Ecocert :

-Glucose 8.47mg

-Fructose 17.93mg

-Saccharose 10.21mg

-Maltose N.D.

-Polysaccharides solubles 10.21mg

-Amidon 48.10mg

• Teneur en principaux minéraux pour 100g de pulpe de fruit :

Calcium 293-300mg (davantage de calcium Santé qu’un à deux verres de lait.)

-Phosphore 96210mg

-Fer 7mg

-Potassium 2.31g

-Sodium 1.86mg

-Magnésium 0.10mg

-Zinc 0.064mg

-Manganèse 2.07mg

• Teneur en vitamines pour 100g:

-Vit.C 200-300mg

-Total carotènes (Vit. A) 200mcg

-Vit.B1 (thiamine) 0.038mg Vit.B2

(riboflavine) 0.06mg

-Vit.B6 (pyridoxine) 2.13µg

-Vit.PP (niacine) 2.16mg

• Fibres diététiques 44.0% :

Constituants:  fibres diététiques solubles 22.00%

-Fibres diététiques insolubles 22.00%

-Cellulose 1.5%

-Cendres 1.98%

-Valeur énergétique 200 Kcal/100g

-836 Kj/100g

Une richesse en acides aminés précieux La L-proline est l’un des composants essentiels de certaines fibres de collagène, et sous forme d’hydroxyproline des cartilages articulaires.

Elle n’est pas considérée comme un acide aminé essentiel parce que notre organisme sait la synthétiser. Mais, avec l’âge (parfois avant 40 ans), notre organisme n’en produit plus suffisamment, alors les fibres collagènes et les cartilages s’altèrent peu à peu. Les tissus sous-cutanés se distendent, l’arthrose fait son apparition et s’étend.

Quant à l’histidine, elle participe à la structure de nombreuses molécules protéiques (carnosine, histamine notamment) ou à la fixation d’ions métalliques indispensables (le fer pour l’hémoglobine du sang et la myoglobine des muscles, le zinc pour la collagénase…), intervient dans la plupart des réactions de transfert d’énergie au coeur des cellules, contribue à la régulation du pH sanguin

N’exposant qu’à un risque allergisant faible, elle sert d’ailleurs d’excipient à la préparation de certains médicaments : paracétamol, théophylline LP…

Ne contenant pas de gluten, elle peut être consommée par les personnes présentant une maladie coeliaque.

Des utilisations multiples pour la poudre pulpe de baobab bio l’extrait de pulpe de fruit de baobab est disponible en tant que complément alimentaire. On le trouve en label Bio de préférence.

Il est employé au cours :

Des périodes de convalescence :

A la suite, ou au cours d’une maladie, d’un épisode infectieux, d’une opération, d’un allaitement, d’un stress émotionnel important, d’une fatigue passagère, ou saisonnière.

Sa richesse en vitamines, minéraux, aci-des aminés en fait un excellent régénérant. La pulpe de graines de baobab bio ne contient pas de gluten et peut être consommée par les personnes intolérantes au gluten.

Régimes végétariens pauvres en protéines et fer.

Chez les enfants :

En période de croissance, par sa richesse nutritionnelle la poudre de pulpe de baobab bio, va apporter un grand nombre de vitamines et minéraux ainsi que les acides aminés indispensables à une croissance harmonieuse comblant les carences d’une nourriture moderne et pauvre en nutriments.

Lors d’une activité sportive régulière :

Depuis quelques années, une société italienne commercialise nombre de produits dérivés du baobab et fait sa publicité de l’usage qu’en font de nombreux athlètes (cyclistes, footballeurs, et même un pilote de formule 1) qui rapportent l’amélioration de leurs performances à la consommation de ces extraits. Le cycliste Damiano Cunego, vainqueur du Tour d’Italie en 2004, en consomme. Des athlètes pendant les derniers jeux olympiques en ont consommé également, participant sans doute efficacement à leurs bonnes performances.

Des troubles du transit intestinal :

Aussi bien au cours des diarrhées que des épisodes de constipation.

Cependant en cas de diarrhée, si son efficacité ne se manifeste pas dans les 2 à 6 heures, il est fortement recommandé de consulter : une infection microbienne est alors fortement à suspecter, nécessitant un traitement antiseptique.

De certaines maladies rhumatismales :

Arthrose en particulier par l’apport de micronutriments indispensables ( acides aminés).

D’affections inflammatoires :

Arthrose, arthrite, maladies intestinales inflammatoires.

Certains auteurs font également mention de son usage dans la prévention du vieillissement, au cours du diabète, des affections respiratoires, des maladies cardiovasculaires et neuro-dégénératives, voire auto-immunes …

Développement économique durable et écologie

Comme les Africains tirent bénéfice de toutes les parties de cet arbre, le baobab sauvage était une espèce menacée.

Situation qui aurait été sérieusement aggravée avec la volonté locale de faire une ressource financière des produits du bois de cet arbre.

En recueillant les fruits pour commercialiser la pulpe, les Africains ont pris conscience qu’il fallait préserver et protéger le baobab.

Aussi, une culture intensive d’une espèce de taille plus petite a été entreprise, permettant de satisfaire ces deux exigences fondamentales.

Il est à noter que les fruits du baobab n’étaient pas valorisés, 80 % d’entre eux tombaient à terre et pourrissaient.

Aujourd’hui l’exploitation de cette ressource, dans un vaste projet de développement durable a permis de créer 200 emplois au nord du Sénégal, et de faire vivre plus de 450 familles dans la région de Thies. La valorisation de cette ressource non utilisée auparavant, a apporté sans conteste une amélioration du niveau de vie de ces populations .

Sources :

J. KERHARO, JG ADAM : « La pharmacopée sénégalaisetraditionnelle. Plantes médicales et toxiques », Editions Vigot Frères, 1974.• FM RAMADAN, SA HARRAZ, ELMOUGY

: « Anti-inflammatory, analgesic and antipyretic effects of the fruit pulp of Adansonia digitata » traduction

« Fitoterapia », 1994 ; 65(5) : 418-422.• A. TAL-DIA, K. TOURE, O.SARR, M-F CISSE, P. GARNIER, I. WONE : « A baobab solution for the prevention and treatment of acute dehydration in infantile diarrhea » dans « Dakar Medicine », 1997 ; 42(1) : 68-73. • NE GALIL : « Evaluation of baobab (Gonglase) solution for home management of diarrhoea in Sudanese children », Thesis in

Agriculture, June 1996.• M. EICHELBAUM, S. GROSS dans « Advanches Drug Research », 1996,64.


[Total : 0    Moyenne : 0/5]

La réputation des bienfaits de l’oignon se perd dans la nuit des temps. Dans l’ancienne Mésopotamie il avait la réputation de tout guérir et les études les plus récentes confirment de plus en plus la vaste diversité des pouvoirs curatifs et préventifs de l’oignon.

Dans de nombreuses régions où abondent les centenaires l’oignon occupe une place de choix dans le menu quotidien. C’est particulièrement le cas dans les régions d’Europe Centrale.

Il y a 30 ans le naturopathe Eric Nigelle disait de l’oignon qu’il s’agit d’un aliment énergétique et de soutien, et d’un aliment protecteur. Et que sa teneur en calcium-phosphore est intéressante pour les os.
Que la conjugaison des propriétés de l’oignon en fait un stimulant de l’appareil digestif, notamment du foie et du pancréas, un régulateur de l’intestin, un protecteur de la perméabilité rénale. L’oignon est en effet un diurétique puissant. C’est un fortifiant général et un agent particulièrement indiqué pour la défense du terrain, un antibiotique naturel.
Selon les recommandations d’Éric Nigelle, l’oignon doit donc être perçu comme un excellent aliment pour élever nos défenses naturelles.

L'oignon, un aliment médicament, alicament, antioxydant naturel

L’oignon, un aliment médicament, alicament, antioxydant naturel

Des propriétés contre le cancer

Plus récemment, de nombreuses études confirment les pouvoirs extraordinaires de cette plante potagère. Aujourd’hui on reconnaît à l’oignon de très fortes propriétés antioxydantes. Il est très riche en une grande variété d’agents protecteurs du cancer. Il est particulièrement riche en quercétine, un antioxydant protecteur très efficace dans la prévention des cancers du tube digestif.
Une étude effectuée aux Pays-Bas a permis de démontrer que plus les participants consommaient de l’oignon à chaque jour, plus faible était le risque qu’ils développent un cancer de l’estomac. Les scientifiques pensent que la protection de l’oignon est due à ses propriétés qui empêchent la prolifération des cellules cancéreuses mais également parce qu’il anéantit les bactéries nuisibles qui peuvent déclencher un cancer de l’estomac.

Un protecteur contre les allergies et un anti-inflammatoire naturel

L’oignon serait également très bénéfique au niveau des voies respiratoires. Il contient des substances sulphurées qui inhibent la réaction allergique inflammatoire comme dans les cas de l’asthme.
Les propriétés anti-inflammatoires de l’oignon peuvent être vérifiées lorsque l’on subit une piqûre d’insecte. La simple action de frotter une rondelle d’oignon crue soulagera et pourra même faire disparaître l’inflammation.

Bon pour le système cardiovasculaire

L’oignon posséderait encore d’autres propriétés, particulièrement bénéfiques au niveau cardio-vasculaire. Il abaisserait le taux de cholestérol et augmenterait le niveau de “bon cholestérol” HDL.

L’ami du diabétique

L’oignon posséderait des propriétés dont l’effet est comparable à celui de l’insuline. Ce serait la glucokinine qui donnerait à l’oignon ses propriétés hypoglycémiantes. La glucokinine, qui a la propriété de stimuler les îlots de Langerhans du pancréas. La glucokinine est une véritable hormone naturelle hypoglycémiante dont l’action n’est pas aussi rapide que celle de l’insuline médicamenteuse, mais elle est beaucoup plus durable et sans toxicité.
Malgré ces formidables propriétés bénéfiques, il semblerait cependant que l’oignon ne convienne pas à tout le monde. Les personnes dites de type “sanguin” qui correspondent à un tempérament “pita” de la médecine ayurvédique, ne devraient pas consommer d’oignon.
Le meilleur moyen de savoir si l’oignon est bon pour vous est de consulter un professionnel des soins de santé naturelle.


[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Le sélénium est un oligoélément ayant des propriétés antioxydantes. Il joue donc un rôle majeur dans l’organisme aux côtés des autres substances antioxydantes que sont les flavonoïdes par exemple, présentes notamment dans le vin rouge et le thé vert.

L’autre caractéristique de cet oligoélément particulier est qu’il doit impérativement être apporté par notre alimentation.

Où trouver du sélénium ?

L’organisme ne fabrique pas de sélénium. Cet oligoélément doit donc être apporté impérativement par notre alimentation.

On en trouve surtout dans les produits de la mer (poisson, huîtres, coquillages, crustacés…) et dans les abats (foie, rognons…).

Des traces de sélénium sont également présentes dans les céréales et les légumes, mais leur teneur dépend directement de la richesse du sol en sélénium. Sinon, c’est la noix du Brésil qui est la plus riche : une seule suffit à combler l’apport quotidien.

Les apports quotidiens recommandés sont de 50 à 70 µg.

Notre alimentation étant largement suffisante à combler nos besoins, les carences en sélénium sont rares dans les pays occidentaux et surviennent essentiellement dans des conditions particulières : maladies intestinales, alimentation parentérale (en perfusion)… Elles se traduisent certainement par une baisse des défenses immunitaires et par un risque accru de cancers.

Inversement, en excès, le sélénium peut entraîner un vieillissement prématuré ainsi qu’une augmentation du risque de maladies cardiovasculaires, et là encore, de cancers.

Une forte dose de sélénium peut également entraîner des nausées, des diarrhées, une fragilisation des ongles, une perte de cheveux et une fatigue importante.

A noter que trop ou pas assez de sélénium pourrait également jouer un rôle dans la survenue des cataractes.

On retiendra qu’en matière de cancers, cataractes et aussi de maladies cardiovasculaires, il ne faut ni trop, ni pas assez de sélénium.

Le rôle antioxydant du sélénium

Le sélénium a un rôle d’antioxydant car il entre dans la composition d’un enzyme (la glutathion-peroxydase) qui agit sur le glutathion, molécule ayant un pouvoir antioxydant très élevé.

Rappelons que toutes les réactions qui se produisent dans l’organisme utilisent de l’oxygène et produisent des radicaux libres. Ces derniers doivent être éliminés progressivement afin d’éviter les excès qui seraient alors nocifs. Ce rôle incombe aux molécules antioxydantes.

Le sélénium intervient également dans le fonctionnement du système immunitaire et dans celui de la glande thyroïde.

En conclusion, il ne faut pas abuser des suppléments en sélénium. Mieux vaut demander l’avis de son médecin avant toute supplémentation, qui peut, par exemple, s’avérer bénéfique en thérapie complémentaire de certains cancers…


[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Le papayer est le nom que porte cette plante qui produit des papayes, cette plante n’est pas un arbre mais plutôt une herbe vivace et semi-ligneuse pouvant s’élever à des hauteurs de huit mètres.

Le tronc du papayer présente une écorce verte voir grise, marqué par les feuilles qu’il perd, et couvert sur le sommet de feuilles palmées. Les feuilles possèdent un long pétiole et sont de teinte verte. Le papayer à des fleurs soit mâles ou femelles qui sont séparées sur des pieds différents, on les reconnait pour les mâles par leur corolle blanche et les femelles grâce à leur pistil jaune pâle. La papaye est son fruit et se tient directement sur le tronc, elle ressemble à une baie de forme ovoïde jaune à orangé. A maturité sa couleur est d’un vert jaunâtre et peut aller jusqu’à 10 kg, avec des graines grises à l’intérieur. Le papayer en entier a la capacité de contenir un latex de teinte blanche.

Culture de la papaye fermentée

Le papayer est né dans les régions chaudes du Mexique et d’Amérique centrale, il est à présent planté dans les pays ayant un climat chaud, et légèrement humide, en Asie avec la Malaisie, ainsi que la Thaïlande et les Philippines, mais aussi au Brésil dans les Antilles, et en Afrique.

La papaye fermentée est obtenue par un procédé d’extraction de la pulpe de papaye, puis en la fermentant avec de l’alcool durant plusieurs mois et pour finir par la dessiccation en une poudre blanche.

Composition de la papaye fermentée

La papaye fermentée renferme de nombreux composants, elle est riche en différentes vitamines, avec la vitamine A, la vitamine B5 et la vitamine B9, mais aussi de la vitamine C, et une source importante de vitamine E.

Cela ne s’arrête pas qu’à ça, la papaye fermentée inclus différents antioxydants avec le catéchine, qui comprend des caroténoïdes avec du bêta-cryptoxanthine et avec aussi du lycopène qui sont tout deux des pigments jaune à rouge.

La papaye fermentée renferme des fibres alimentaires et du potassium et des plusieurs aminoacides.

La papaye fermentée et ses vertus médicinales

La papaye fermentée prend sa place au sein du milieu scientifique médical à travers le monde qui lui certifie des vertus thérapeutiques des plus intéressantes pour la santé humaine.

Par sa forte teneur en divers antioxydants, la papaye fermentée apporte une protection dans les différents domaines que sont le stress oxydant et toutes les interactions qui peuvent endommager les nombreuses cellules et organes de notre organisme dans leur lutte contre les effets du tabac, mais aussi de l’alcool, et de la pollution extérieure.

La papaye fermentée est idéal dans la recherche de protection du système immunitaire. En effet par la prise en cure de ce complément, les défenses immunitaires  sont fortifiées face à toutes les agressions que le corps subit, comme les maladies, mais aussi vis-à-vis de l’environnement et en tant qu‘antivieillissement.

Autres usages de la papaye fermentée

Dans certains pays situé dans les régions tropicales, le suc de la papaye est utilisé pour ramollir la viande de pieuvre afin de la consommer. La pulpe de la papaye est savoureuse, quoiqu’un peu âcre mais bien pleine, elle sert en usage culinaire de bien des façons en salade et autres. Le latex contenu dans la papaye fut très utiles pour la conception du chewing-gum.

Les bienfaits de la papaye

La papaye est notamment très utile en ce qui concerne: le stress oxydant, antioxydant, les défenses immunitaire, maladies….


[Total : 1    Moyenne : 5/5]

La Maca bio ressemble un peu à un navet ou un radis. Elle est d’ailleurs consommée comme un simple légume, très nourrissant, par les Péruviens.

La Maca est aussi connue sous le nom de Lépidium Mayelnii. Les conquérants espagnols la surnommaient l’herbe sexe des Incas. De nos jours elle est reconnue sous le nom de Ginseng Péruvien.
Le Lepidium Meyenii Walpers «La Maca est une plante extrémophile millénaire cultivée en milieu sauvage protégé à 4300m d’altitude selon les méthodes traditionnelles de culture Biologique, c’est une plante crucifère, anti-oxydante et anti-âge utilisée pour ses surprenantes vertus médicinales.

Apports de la Maca

La Maca est un cocktail de vitamines A, B1, B2, B5, B12, C, D et E, d’oligo-éléments : magnésium, potassium, sodium, manganèse, cuivre, étain, aluminium, le zinc, bismuth, phosphore, fer et iode, la Maca renferme des acides aminés, des acides gras, des saponines, des tanins, des stérols, des macamides, des flavonoïdes qui améliorent l’ensemble des fonctions de l’organisme et un concentré de principes actifs (glucosinolates) : les isothiocyanates qui lui confèrent ses propriétés.

Bienfaits de la Maca

Plante sacrée des Incas, la maca a été redécouverte par les scientifiques occidentaux qui ont mis en évidence ses propriétés nutritives et aphrodisiaques exceptionnelles. Une alternative naturelle aux stimulants sexuels et autres médicaments de synthèse préconisés pour lutter contre l’impuissance masculine et les troubles de la libido.
Les composants uniques identifiés dans l’extrait de maca qui possèdent un effet de rééquilibrage sur l’axe Hypotalamus-pituitaire et les glandes surrénales ce qui permet de retrouver un bon équilibre hormonal,
L’arginine, la lysine, la vitamine E, vitamine C et le Zinc contribuent au bon équilibre de la spermatogenèse et aide dans les signes de déséquilibre hormonal tel que l’infertilité, les menstruations irrégulières et/ou douloureuse, l’impuissance, la frigidité, les bouffées de chaleur pour une ménopause naturelle et sans risque.
L’isothiocyanate du P-methoxybenzyl a des propriétés aphrodisiaques bien connues : virilité et libido augmentés.

 


[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Pendant des siècles en Chine, le Japon, la Malaisie et l’Indonésie, le thé vert bio est une boisson populaire. Au cours des dernières années il est devenue populaire aux Etats-Unis et continue de croître à travers le monde.

Une partie de cette popularité sans cesse croissante est due à des recherches  scientifiques ayant mis en avant les bienfaits de cette herbe.
De nombreux Américains se sont demandés en quoi le thé vert pouvait être meilleur que le thé noir puisque ils proviennent tous deux de la même plante. Les feuilles sont récoltées et cuites à la vapeur. Le thé noir est récolté de la même manière mais les feuilles sont laissées à l’âge et à l’oxydation, cette oxydation crée des composés chimiques qui sont bons pour le cholestérol chez les autres prestations-maladie, mais ne présentent pas les avantages de la lutte contre le cancer de la variété verte. Le thé vert biologique à la différence du thé noir est riche en polyphénols, de puissants éléments naturels de  lutte contre le cancer aux propriétés antioxydantes. Ces composés bénéfiques varieront d’une saison à l’autre  avec par exemple le climat de l’usine. De nombreuses études sont parues sur les avantages de cette herbe et ainsi que quelques lignes sur les thés noirs, avec toutes ces recherches, les scientifiques pensent encore que cette herbe est meilleure que le thé noir comme antioxydant et pour la prévention du cancer.
Avec toutes les recherches mettant en avant les bienfaits de cette herbe, la consommation du thé vert a explosé aux Etats Unis et partout ailleurs dans le monde en se multipliant par 4 . Dans les prochaines années cette herbe devrait accroître sa popularité à pas de géant. De nombreuses boutiques gastronomiques de café ont ajouté du thé vert à leur menu, tout comme les magasins d’épicerie. Aux stations-service, le thé vert en bouteille peut être facilement vendu aux États-Unis.
Quatre-vingt dix pour cent de toutes les recherches effectuées sur le thé vert ont soulevé sa capacité à lutter contre le cancer. Le thé vert est riche en  Oxygen Radical Absorbance Capacity (ORAC), ainsi qu’en vitamine C et vitamine E, cela signifie que le thé vert peut lutter contre les méfaits des radicaux libres mieux que celles de la vitamine. Cette herbe a non seulement une grande valeur ORAC, mais elle contribue également à améliorer l’activité anti-oxydante naturelle de l’organisme. Des études ont montré que cette plante inhibe la création de nitrosamines et de substances cancérigènes qui provoquent le cancer, et aide à détoxifier le cancer d’autres agents pathogènes. Cette herbe a montré qu’elle était efficace pour lutter contre le cancer du sein, du côlon, du poumon, du pancréas, l’estomac . Une autre étude récente suggère que cette plante peut protéger la peau contre les effets néfastes du soleil. Le thé vert, lorsqu’il est ingéré ou frotté sur la peau a la capacité de protéger l’épiderme du soleil. Cette herbe est bonne pour la peau sensible et peut aider à apaiser les irritations en apportant un soulagement aux personnes ayant une peau sensible. De nombreuses entreprises cosmétiques ont ajouté du thé vert en tant qu’ingrédient principal dans leurs produits afin de contribuer à la réduction des ridules, ce qui démontre ses bienfaits pour la peau. Cette herbe peut être utilisée en toute sécurité dans des bains à base de plantes pour aider à apaiser la peau ou encore sous forme de vaporisation.  Ce thé contient de petites quantités de caféine, mais la caféine ne présente pas les mêmes effets stimulants que d’autres boissons caféinées. À ce jour, il n’y a pas eu d’effets secondaires significatifs signalés, une consommation quotidienne est donc sécuritaire pour la plupart des individus. Pendant des siècles, les pays du tiers monde ont bénéficié de la consommation de ce thé, ne pensez vous pas que c’est à notre tour d’en profiter? Il est possible de trouver facilement des tisanes décaféinées dans votre magasin local ou sur internet sous forme de produits diététiques.


[Total : 1    Moyenne : 1/5]

La fraise bio, un fruit riche en antioxydants naturels

Description : faux fruit du fraisier, plante de la famille des rosacées, car, du point de vue botanique, les fruits sont les grains qui adhèrent à la surface de la fraise, à l’intérieur desquels se trouvent les graines. En réalité, la fraise bio est un type de réceptacle, un organe qui se forme dans les fleurs par l’union entre sa partie féminine et masculine.
Les fraises bio cultivées aujourd’hui sont un bon exemple de la symbiose juste entre les deux mondes situés de chaque côté de l’Atlantique. Les explorateurs européens introduisent sur leur continent des variétés de fraisier américain et créèrent des hybrides avec les variétés du vieux monde. La fraise européenne est plus petite et délicate mais aussi plus aromatique ; par contre, la fraise américaine est plus grande et résistante mais moins sucrée et savoureuse.

Propriétés et Indications

la fraise est l’un des fruits les plus pauvres en calories, en dessous même du melon ou de la pastèque. Sa teneur en protéines, en graisses et en sodium est aussi très faible.
Les substances nutritives les plus importantes de la fraise sont les sucres, avec une quantité modérée qui atteint à peine 5% de son poids, la vitamine C, les folates, le potassium et le fer. La couleur de la fraise bio provient des pigments végétaux connus sous le nom d’ANTHOCYANINES, semblables au bio flavonoïde. Les anthocyanines présentes dans certains fruits comme la fraise agissent comme de puissants antioxydants et réduisent la synthèse du cholestérol dans le foie. L’action antioxydante des fraises provient essentiellement de leur teneur en vitamine C, en bio flavonoïdes et en anthocyanines.
La composition des fraises bio ainsi que leur action antioxydante et alcalisante les rendent particulièrement indiquées dans les cas suivants :

Artériosclérose : possédant une grande capacité antioxydante grâce à laquelle elles neutralisent l’effet des radicaux libres, les fraises constituent un moyen efficace d’éviter l’artériosclérose. A ce fait contribue, de plus, sa carence en graisse et en sodium – les deux ennemis principaux de la santé artérielle – et sa richesse en potassium, un minéral qui évite l’hypertension artérielle.

fruit_fraise_antioxydant_agoji_naturel_biologique

La consommation habituelle de fraises bio au printemps et au cours des premiers mois de l’été contribue à prévenir l’artériosclérose et à éviter sa progression. Les fraises bio ne doivent pas manquer dans l’alimentation des personnes qui ont souffert d’un infarctus du myocarde ou de celles atteintes d’une angine de poitrine, ainsi que lorsqu’il existe un manque d’irrigation dans les artères cérébrales ou dans les membres inférieurs.

Excès d’acide urique : les fraises bio sont diurétiques (elles accroissent la production d’urine) et facilitent l’élimination d’acide urique à travers l’urine grâce à leur effet alcalinisant. C’est pourquoi elles sont recommandées en cas de goutte et d’arthrite due à un excès d’acide urique.

Constipation : grâce à leur richesse en fibre végétale de type soluble, les fraises bio facilitent le transit intestinal. Les fraises décongestionnent la circulation veineuse dans le système portal (veines de ventre), elles sont donc conseillées en cas d’hémorroïdes, d’ascite (liquide dans l’abdomen) et d’affections hépatiques comme l’hépatite chronique et la cirrhose.

Cancer : à cause de son effet antioxydant.

Préparation et Emploi

Fraiches : les fraises fraiches doivent être lavées juste avant d’être consommées. Elles se marient bien avec la pomme, le jus d’orange, les céréales et le yaourt.
Milk-shake de fraises : il est préparé en les mixant avec du jus d’orange, du lait écrémé ou de soja.
Marmelades et compotes : elles conservent ainsi toutes les substances nutritives et les principes actifs des fraises fraiches mais elles perdent de la vitamine C. Elles constituent une manière de les consommer hors saison avec l’inconvénient cependant de leur haute teneur en sucre.
Surgelées : elles sont de plus en plus populaires car elles sont ainsi disponibles toute l’année  et pratiquement n’importe où. Les fraises surgelées contiennent normalement moins de sucre que les marmelades et conservent mieux leurs substances nutritives et leurs principes actifs, y compris la vitamine C.

Energie  30.0kcal

Protéines  0.610g

H. de C.  4.72g

Fibre         2.30g

Vitamine A    3.00µg

Vitamine B1   0.020mg

Vitamine B2   0.066mg

Niacine       0.347mg

Vitamine B6   0.059mg

Folates       17.7µg

Vitamine C    56.7mg

Vitamine E    0.140mg

Calcium       14.0mg

Phosphore     19.0mg

Magnésium     10.0mg

Fer           0.380mg

Potassium  166mg

Zinc  0.130mg

Graisse totale  0.370g

Graisse saturée  0.020g

sodium  1.00mg

Fraise pour 100g de partie comestible crue


[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Le curcuma, cette épice d’un jaune éclatant, possède de nombreuses propriétés médicinales. Antioxydante, anticancéreuse, anti-inflammatoire, elle est également bactéricide et constitue une excellente protection pour le foie.

Découverte d’une épice qui nous veut le plus grand bien !
Le curcuma demeure une épice sacrée en Inde. Il y a toujours occupé une place importante, que ce soit dans la tradition sociale, culinaire ou médicinale. Les Hindous en consomment 1,5 à 2 g par jour. Le succès et l’utilisation du curcuma ne datent pas d’hier. Des traités médicaux datant d’environ 3 000 ans avant J-C, écrits sur des tablettes de pierre, révèlent qu‘il faisait déjà partie des quelques 250 plantes médicinales utilisées à cette époque.
Le curcuma constitue l’une des principales composantes de la médecine ayurvédique (ou ayurvéda), qui est la médecine traditionnelle indienne. On la considère comme étant la plus ancienne tradition médicinale de l’humanité. En ayurvéda, le curcuma est utilisé pour purifier l’organisme, traiter les troubles digestifs, la fièvre, les infections, l’arthrite, la dysenterie, la jaunisse ainsi que d’autres problèmes hépatiques.

curcuma-agoji-anti-oxydant-naturel

GLOBOCAN 2000, un logiciel qui donne accès à de l’information sur les taux d’incidence, de prévalence et de mortalité associés à 26 cancers majeurs à travers le monde, révèle des chiffres pour le moins surprenants quant à la différence entre le nombre de cancers en Inde et aux États-Unis. Pour le cancer de la prostate par exemple, sur 100 000 hommes, seulement 5 ont été touchés en Inde, contre 104 aux États-Unis. Même constat pour le cancer du sein : sur 100 000 femmes, 19 ont développé un cancer du sein en Inde, contre 91 aux États-Unis… Des chiffres qui parlent d’eux-mêmes !

La curcumine, à l’origine de l’action anticancéreuse du curcuma
La curcumine, qui constitue le principal composant du curcuma, possède plusieurs activités pharmacologiques, notamment des propriétés hypocholestérolémiques (qui conduisent à une diminution de la quantité de cholestérol en circulation dans le sang), antioxydantes (plusieurs fois supérieures à la vitamine E) et anticancéreuses.

Des études révèlent que la curcumine serait bénéfique dans la prévention de certains cancers mais aussi dans leur traitement ; c’est le cas notamment du cancer de l’estomac, de l’intestin, du foie, de la peau et du côlon, ce dernier faisant d’ailleurs partie des cancers sur lesquels la curcumine pourrait avoir le plus d’influence bénéfique.

Sachant que la faible biodisponibilité du curcuma – autrement dit sa faible absorption par l’organisme – réduit l’efficacité de ses bienfaits thérapeutiques, il est intéressant de savoir que le poivre peut augmenter de plus de 1 000 fois l’absorption de la curcumine par l’organisme. Un mélange judicieux donc, à ajouter le plus souvent possible à ses repas !

Les bienfaits thérapeutiques du curcuma sur notre corps

Outre ses propriétés anticancéreuses, le curcuma renferme beaucoup d’autres bienfaits dont le corps peut profiter, à commencer par le système immunitaire. En effet, son action antioxydante peut être d’une aide précieuse, notamment dans des cas de cancers, en prévenant la détérioration des tissus qui peut survenir lors des traitements de chimiothérapie.

Sur le système cardio-vasculaire, le curcuma aura une action favorable en prévenant les dépôts de cholestérol dans la membrane des artères et en diminuant le taux de cholestérol dans le sang. De plus, ses actions anti-inflammatoire et fluidifiante aident à prévenir et à soulager la thrombophlébite.

Divers problèmes affectant le système digestif peuvent être soulagés grâce au curcuma. Ce dernier améliore en effet la digestion, en stimulant le foie et la vésicule biliaire. En augmentant la solubilité de la bile, il peut prévenir la formation de calculs. L’épice sacrée des Hindous constitue également un excellent hépatoprotecteur et bactéricide. L’hépatite, la jaunisse, la diarrhée, les ulcères gastriques, les flatulences ou encore les ballonnements sont autant de maux qui peuvent être soulagés sous l’action du curcuma.

En médecine ayurvédique, le curcuma est très utilisé pour traiter des affections à caractère inflammatoire. On compare même son action à celle de la cortisone ! Tout ce qui est arthrite, rhumatismes, douleurs musculaires, arthrite rhumatoïde, tendinite et bursite peuvent donc être apaisés grâce aux propriétés anti-inflammatoires du curcuma.

Alors, on inscrit le curcuma sur sa prochaine liste de commissions ? Dame Nature regorge de trésors thérapeutiques ; à nous de leur faire honneur !

Important : Étant un fluidifiant sanguin, le curcuma ne doit pas être associé à un anticoagulant. Sa consommation est également à éviter en cas d’opération chirurgicale ou d’accouchement imminent.


[Total : 1    Moyenne : 3/5]

En 1211, le moine bouddhiste Eisi écrivait « le thé possède un pouvoir extraordinaire pour prolonger la vie », dans son livre « Conserver la santé en buvant du thé « et il était dans le vrai quand aux vertus du thé vert, spécialement quand il parlait de ses propriétés bienfaisantes sur la santé.

La longévité est parfois associée à la consommation de thé vert. De nos jours des preuves scientifiques ont confirmé le rôle bénéfique que joue le thé vert accompagné d’un mode de vie sain. Une étude récente a également mis en évidence les effets positifs du thé vert dans la prévention du cancer et des maladies cardiovasculaires.

Pourquoi le Thé vert bio ?

thevert-agoji-antioxidant – Pour ses effets antioxydants

L’atout majeur du thé vert bio est qu’il est gorgé de molécules miracles : les antioxydants. Ces agents naturels (poly phénols et flavonoïdes) luttent contre les radicaux libres responsables de l’altération de nos cellules. Ces derniers, véritables ennemis de la santé, provoquent le vieillissement de la peau et sont à la base de certaines maladies comme le cancer ou la maladie d’Alzheimer. Grâce à ses antioxydants, le thé vert bio aide l’organisme à se préserver. Les extraits de ses molécules, les tanins, luttent 200 fois plus contre l’oxydation des cellules que la vitamine E. Sa teneur en antioxydant dépasse celle de certains fruits et légumes riches en poly- phénol. Le thé contient des vitamines A, C et E, ainsi que des composés bénéfiques pour la santé appelés flavonoïdes. Les flavonoïdes ont un rôle antioxydant et neutralisent les effets des dérivés actifs de l’oxygène, qui proviennent des fonctions corporelles normales et qui contribuent au vieillissement et aux maladies chroniques.

– La prévention du cancer

Des études nutritionnelles effectuées dans les régions du Japon où le thé vert est particulièrement populaire ont révélé que l’incidence de cancers de l’estomac, du foie, du pancréas, du sein, du poumon, de l’œsophage et de la peau est plus faible chez les personnes qui consomment du thé vert.
Le thé bio vert pourrait prévenir le cancer de quatre façons:
1) en neutralisant les agents cancérigènes;
2) en protégeant les cellules contre les mutations provoquées par les agents cancérigènes;
3) en protégeant l’organisme des dommages des radicaux libres;
4) en protégeant les cellules des dommages des radiations ionisantes.

– La prévention des maladies cardiovasculaires

Une étude portant sur plus de 40 000 hommes et femmes conclut que ceux et celles qui consomment du thé vert en grande quantité tendent à vivre plus longtemps. Cette recherche, qui a été publiée dans le journal de l’Association médicale américaine, révèle que la consommation de thé vert contribue aussi à la réduction des problèmes cardiaques.
1. en empêchant la formation anormale de caillots sanguins dans les vaisseaux (par deux mécanismes au moins); de manière semblable a l’aspirine
2. en abaissant le taux de cholestérol total et en élevant celui du cholestérol HDL;
3. en réduisant la tension artérielle en bloquant l’enzyme de conversion de l’angiotensine;
4. En empêchant l’oxydation du cholestérol HDL dans la paroi des artères.
Mieux encore…. Selon une étude de 12 semaines portant sur 37 patients souffrant d’hypertension, le thé vert a réduit en moyenne la pression systolique de 134,5 à 124,44 et la pression diastolique de 84,5 à 76,6. Il a aussi fait augmenter le taux de cholestérol HDL (le «bon» cholestérol). Dans une étude visant à mesurer les effets du thé vert bio dans la prévention des maladies cardiaques, les sujets ayant bu de grandes quantités de thé vert ont vu leurs risques de crise cardiaque diminuer de 50 % .

– Réduction de la glycémie

Le thé vert réduit la glycémie en inhibant l’amylase, une enzyme essentielle à l’absorption du sucre à partir de l’amidon.

– Protection du foie contre l’alcool et les agents chimiques du tabac

– Protection de la santé de nos dents

…après avoir supprimé le processus de formation de plaque bactérienne et en détruisant les bactéries qui la forme. De la même façon, il détruit aussi la bactérie qui cause la mauvaise haleine.

– Renforcement du système immunitaire

Le thé vert a des propriétés antibactériennes et virales. Des études récentes montrent que le thé vert ÉVITE la propagation de maladies et accélère la récupération du rhume et la grippe. Il détruit également 7 types de bactéries nuisibles qui peuvent se trouver dans la nourriture.

– Aide le corps à maintenir l’équilibre en fluides à un niveau adéquat

Permet d’éviter la fatigue et le stress, souvent causé par la déshydratation.

– Stimulation du métabolisme

Aide à brûler les calories… bien sûr en le consommant accompagné d’une alimentation saine et variée.

Et pour terminer un petit truc :
– Les compresses de thé vert bio pour les yeux fatigués

Les sachets de thé vert, une fois utilisés, peuvent servir de compresse à poser sur les yeux fatigués, afin de réduire les poches et les cernes. Conseil : boire 3 à 6 tasses de thé vert bio par jour, de préférence en dehors des repas, sans y ajouter de lait, car la protéine de lait de vache, la caséine, empêcherait les catéchines d’agir. Il est préférable de ne pas en boire dans les deux heures qui précèdent le sommeil
Alors ! Pourquoi s’en passer ? Goûtez-le ? Et constatez vous-même ses bienfaits.