Goji super fruit antioxydant définition posologie

Boutique Biologiquement.com

Le Goji est le nom commercial de la baie du Lyciet commun, ou Lyciet de barbarie, de la famille des Solanaceae.

Originaire de Chine, il se présente sous la forme d’un petit fruit ressemblant à une petite cerise allongée. Il est apprécié pour son goût (légèrement sucré, peu acide) et on lui accorde en Asie de vertus médicinales et il est souvent commercialisé sous forme séchée ou sous forme de jus (généralement mélangé à d’autres jus de fruits).

Origine

L’origine de ce lycium n’est pas connue avec précision.

Il est aujourd’hui cultivé surtout en altitude, du nord-ouest de la Chine à la Mongolie.
goji_super_fruit_himalaya_antioxydants

Culture

Le Goji est réputé préférer les zones tempérées et le plein soleil, un sol alcalin plutôt sec. Il faut 4 ans avant qu’il puisse être récolté. C’est une plante qui ne supporte pas de températures inférieures – 22 °C.

Il est faux de croire que le goji est de meilleure qualité quand il est cultivé en Himalaya car il n’y a aucun producteur de goji dans ces régions, mais il peut y pousser naturellement. Cette information est purement basée sur le marketing des compagnies à pallier multiples. D’autres affirment que le goji sauvage qui pousserait à très haute altitude serait plus nutritif, ce qui semble impossible étant donné qu’à 4 500 mètres, la plante ne se développe plus, et qu’au delà, la couverture de neige est permanente.
Valeur nutritive, ou médicinale

Depuis des millénaires, les baies de Goji sont consommées en Asie et sont réputées, pour leurs nombreuses propriétés supposées : bonnes pour la santé, source d’énergie et de vigueur sexuelle.

Relativement riche en vitamines, en minéraux et en oligoéléments, la baie est souvent présentée comme un “superfruit”. C’est aussi une très importante source d’antioxydants avec une très importante proportion de caroténoïdes, mais aussi quatre polysaccharides (sucre) propres aux cocktail ou mélange de plusieurs jus additionné de goji car ces 4 polysaccharides sont les sucres qui proviennent des différents jus de pomme, poire, pêche et autres que plusieurs compagnies ajoute dans leur bouteille. Les baies de Goji contiennent :

* 18 sortes d’acides aminés, en quantités huit fois supérieures à celles trouvées dans le pollen. Elles contiennent les huit acides aminés essentiels, dont le tryptophane et l’isoleucine;
* 21 oligo-éléments, du zinc au fer en passant par le cuivre, le sélénium et le phosphore;
* à poids égal, plus de bêta-carotène que les carottes;
* des vitamines, dont B1, B2, B6, C et E;
* des bêta sistérols, aux propriétés anti-inflammatoires[réf. nécessaire].

Le goji permettrait de renforcer les défenses immunitaires (propriétés anti-inflammatoires), de faire baisser la tension artérielle, le taux de cholestérol et de sucres dans le sang, d‘améliorer l’assimilation du calcium, et de soulager le foie.

Le goji est présenté comme pouvant être utile dans les cas de fatigue, de faiblesse immunitaire, d’hypertension, d‘infection urinaire, d’excès de cholestérol, de prévention des troubles oculaires. Certains chercheurs estiment que cette baie fait partie des aliments qui pourraient retarder le vieillissement cellulaire.

Variétés

Sur plus de 40 espèces de lycium listés, seules deux sont vraiment commercialisées ;

* le Lycium barbarum ; le plus riche en vitamine, minéraux et antioxydants. Il est principalement utilisé pour des propriétés thérapeutiques, et a été scientifiquement étudié.
* le Lycium chinense (improprement aussi appelé Lycium tibeticum). Il est en vente dans plusieurs marchés chinois s’est depuis longtemps répandu hors de Chine, surtout utilisé comme nourriture typiquement chinoise.

Commercialisation

Le Lycium Barbarum ne peut être exporté légalement à l’état de fruit frais hors des régions où il est cultivé. Il est commercialisé principalement sous forme de jus, généralement pasteurisé ou irradié et souvent mélangé d’un certain pourcentage d’autres fruits, et de fruits déshydratés ou encore réduit en poudre.

Certains commerçants, surtout en Asie, sont spécialisé en transformation de Goji. Ils proposent ce produit en gélules, teintures, vins, etc.

On peut maintenant se procurer ce fruit en Asie, en Europe, en Amérique et un peu partout dans le monde.

[Total : 1    Moyenne : 1/5]

Cultiver le Goji, la culture des baies de goji chez vous

Boutique Biologiquement.com

Le Lycium ou Lyciet commun est de la famille des Solanacées (comme l’aubergine, la tomate et pomme de terre). Tout comme ces solanacées, il n’est pas difficile à faire pousser.

Pour cultiver du Goji chez vous, prendre 2 ou 3 baies, les laisser tremper quelques heures. Puis couper les baies de goji en deux, les placer sur un papier.

Récupérer les graines de goji, les semer dans un peu de terre humide et chaude.

15 jours après germination, voilà vos plants de goji prêts à être mis en pot.

Cet arbuste très ramifié peut atteindre 2 mètres de haut. Il donne des petits fruits rouges comestibles et qui résistent très bien au froid. Il a été testé à -12° dans le Quercy. Mise à fruit en 3 ans environ. Les fruits doivent toujours être consommés séchés et jamais crus, le séchage fait chuter le taux d’alcaloïdes présent dans le goji comme dans beaucoup de solanacées.

[Total : 2    Moyenne : 5/5]

Filet de canard aux baies de Goji Himalaya

Boutique Biologiquement.com

RECETTE Filets de Canard au Baies de Goji recette-canard-au-goji-naturel-himalaya-antioxydant-bio

Ingrédients

-4 Filets de Canard

-2 Oignons

-Huile de Tournesol ou d’Arachide

-100 grammes de Baies de Goji

-Sel de Guérande /Poivre

-Vin Blanc pour la macération

 

 

recette-canard-au-goji-naturel-himalaya-antioxydant-bio-2

recette-canard-au-goji-naturel-himalaya-antioxydant-bio-3

Préparation

Deux Heures avant la préparation, dans un ramequin ,verser les baies de Goji et mettre à macérer avec le vin blanc. Éplucher et émincer les oignons et strier les Filets de Canard. recette-canard-au-goji-naturel-himalaya-antioxydant-bio-5 recette-canard-au-goji-naturel-himalaya-antioxydant-bio-6

Cuisson

Prendre une cocotte avec couvercle. Mettre 3 cuillères à Soupe d’huile de tournesol ou arachide. Dés que l’huile est bien chaude, ajouter les oignons. Faire revenir à feu moyen. Lorsque les oignons ont bien sué, les réserver. Poser les filets de canard du coté peau dans la cocotte. Les faire dorer de chaque coté (faire dorer 2 par 2 selon cocotte) 1 cuillère à café de sel et ½ cuillère à café de poivre. Ajouter les oignons réservés. Ajouter ½ verre de vin blanc. Ajouter ½ verre d’eau. Fermer la cocotte, puis,  faire cuire à feu très doux 2 heures 30. Ouvrir la cocotte et y ajouter les baies de Goji. Répartir les baies sur les filets. Refermer la cocotte. Continuer à cuire environ 15 minutes. Servir avec du Riz.recette-canard-au-goji-naturel-himalaya-antioxydant-bio-7 recette-canard-au-goji-naturel-himalaya-antioxydant-bio-71 recette-canard-au-goji-naturel-himalaya-antioxydant-bio-8 recette-canard-au-goji-naturel-himalaya-antioxydant-bio-9 recette-canard-au-goji-naturel-himalaya-antioxydant-bio-10 recette-canard-au-goji-naturel-himalaya-antioxydant-bio-11 recette-canard-au-goji-naturel-himalaya-antioxydant-bio-12 recette-canard-au-goji-naturel-himalaya-antioxydant-bio-13 recette-canard-au-goji-naturel-himalaya-antioxydant-bio-14 recette-canard-au-goji-naturel-himalaya-antioxydant-bio-15 recette-canard-au-goji-naturel-himalaya-antioxydant-bio-16 recette-canard-au-goji-naturel-himalaya-antioxydant-bio-17 recette-canard-au-goji-naturel-himalaya-antioxydant-bio-18 recette-canard-au-goji-naturel-himalaya-antioxydant-bio-19 recette-canard-au-goji-naturel-himalaya-antioxydant-bio-20 recette-canard-au-goji-naturel-himalaya-antioxydant-bio-21 recette-canard-au-goji-naturel-himalaya-antioxydant-bio-22 recette-canard-au-goji-naturel-himalaya-antioxydant-bio-23 recette-canard-au-goji-naturel-himalaya-antioxydant-bio-24 recette-canard-au-goji-naturel-himalaya-antioxydant-bio-25 recette-canard-au-goji-naturel-himalaya-antioxydant-bio-26 recette-canard-au-goji-naturel-himalaya-antioxydant-bio-27 recette-canard-au-goji-naturel-himalaya-antioxydant-bio-28 recette-canard-au-goji-naturel-himalaya-antioxydant-bio-29 recette-canard-au-goji-naturel-himalaya-antioxydant-bio-30 recette-canard-au-goji-naturel-himalaya-antioxydant-bio-31 recette-canard-au-goji-naturel-himalaya-antioxydant-bio-32 recette-canard-au-goji-naturel-himalaya-antioxydant-bio-33
recette-canard-au-goji-naturel-himalaya-antioxydant-bio-37

Conclusion

Ce plat peut se réchauffer sans  problème. On peut le préparer la  veille. Attention: le réchauffer  lentement. Ce Plat est Divin !

[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Sélénium : l’oligoélément antioxydant par excellence

Boutique Biologiquement.com

Le sélénium est un oligoélément ayant des propriétés antioxydantes. Il joue donc un rôle majeur dans l’organisme aux côtés des autres substances antioxydantes que sont les flavonoïdes par exemple, présentes notamment dans le vin rouge et le thé vert.

L’autre caractéristique de cet oligoélément particulier est qu’il doit impérativement être apporté par notre alimentation.

Où trouver du sélénium ?

L’organisme ne fabrique pas de sélénium. Cet oligoélément doit donc être apporté impérativement par notre alimentation.

On en trouve surtout dans les produits de la mer (poisson, huîtres, coquillages, crustacés…) et dans les abats (foie, rognons…).

Des traces de sélénium sont également présentes dans les céréales et les légumes, mais leur teneur dépend directement de la richesse du sol en sélénium. Sinon, c’est la noix du Brésil qui est la plus riche : une seule suffit à combler l’apport quotidien.

Les apports quotidiens recommandés sont de 50 à 70 µg.

Notre alimentation étant largement suffisante à combler nos besoins, les carences en sélénium sont rares dans les pays occidentaux et surviennent essentiellement dans des conditions particulières : maladies intestinales, alimentation parentérale (en perfusion)… Elles se traduisent certainement par une baisse des défenses immunitaires et par un risque accru de cancers.

Inversement, en excès, le sélénium peut entraîner un vieillissement prématuré ainsi qu’une augmentation du risque de maladies cardiovasculaires, et là encore, de cancers.

Une forte dose de sélénium peut également entraîner des nausées, des diarrhées, une fragilisation des ongles, une perte de cheveux et une fatigue importante.

A noter que trop ou pas assez de sélénium pourrait également jouer un rôle dans la survenue des cataractes.

On retiendra qu’en matière de cancers, cataractes et aussi de maladies cardiovasculaires, il ne faut ni trop, ni pas assez de sélénium.

Le rôle antioxydant du sélénium

Le sélénium a un rôle d’antioxydant car il entre dans la composition d’un enzyme (la glutathion-peroxydase) qui agit sur le glutathion, molécule ayant un pouvoir antioxydant très élevé.

Rappelons que toutes les réactions qui se produisent dans l’organisme utilisent de l’oxygène et produisent des radicaux libres. Ces derniers doivent être éliminés progressivement afin d’éviter les excès qui seraient alors nocifs. Ce rôle incombe aux molécules antioxydantes.

Le sélénium intervient également dans le fonctionnement du système immunitaire et dans celui de la glande thyroïde.

En conclusion, il ne faut pas abuser des suppléments en sélénium. Mieux vaut demander l’avis de son médecin avant toute supplémentation, qui peut, par exemple, s’avérer bénéfique en thérapie complémentaire de certains cancers…

[Total : 0    Moyenne : 0/5]