[Total : 1    Moyenne : 5/5]

Connaissez-vous le mangoustan? Ce fruit très riche en antioxydants, encore plus que les bleuets et les mûres, suscite l’intérêt des scientifiques pour ses propriétés thérapeutiques. Partons à sa découverte!

Le mangoustan, un puissant antioxydant

Le mangoustan, un puissant antioxydant

Le mangoustan, que vous pouvez vous procurer au Québec, provient du mangoustanier, un arbre originaire de l’Asie du Sud-Est maintenant cultivé dans les régions tropicales des hémisphères est et ouest. Le fruit a la grosseur d’une prune. Son écorce violacée est coriace comme celle de la grenade. Sa chair délicate est blanche, juteuse et sucrée. Son parfum rappelle celui du litchi et de la fraise.

Valeur nutritive: le secret est dans l’écorce

La chair du mangoustan serait riche en glucides, en vitamine C, en calcium, en magnésium et en potassium. Mais, comme l’affirme Brigitte Cousineau, naturopathe: «C’est dans l’écorce du mangoustan que l’on retrouve ses propriétés thérapeutiques». En plus des vitamines, des catéchines, des polysaccharides et des stilbènes, l’écorce contient une très grande concentration de xanthones.

Les xanthones

«Les xanthones sont une famille de phytonutriments uniques et les recherches démontrent leurs aptitudes à promouvoir un fonctionnement sain du corps», peut-on lire sur le site Internet de Brigitte Cousineau. Il en existe 200 types dans la nature, mais le mangoustan en entier en contient à lui seul 40. C’est la source comestible qui en contient le plus au monde.

De puissants antioxydants

Antoinette Geha, chercheuse en pharmacologie, M.Sc., nous explique que les xanthones ont une grande propriété antioxydante. Le mangoustan se distingue des autres sources naturelles d’antioxydants, telles que les bleuets ou les mûres, par leur puissance.

«À titre explicatif, la revue scientifique Breakthrough a dressé un tableau des aliments les plus riches en antioxydants. Les prunes sont au premier rang des fruits avec 5770 unités par 100 grammes et le kale est le champion des légumes avec 1770. Les deux études qui ont testé le mangoustan en entier ont répertorié 17 000 et 24 000 unités par 100 grammes. La différence est énorme!»

Madame Cousineau nous rappelle l’importance des antioxydants. «Les antioxydants agissent comme un anti-rouille sur nos cellules. Ils en ralentissent le vieillissement.» Madame Geha renchérit: «Les antioxydants aident à prévenir les dommages causés par les radicaux libres qui conduisent à bon nombre de maladies dégénératives.»

Les xanthones – multifonctionnels !

En plus d’être antioxydants, madame Geha affirme que «les xanthones possèdent des propriétés anti-inflammatoires, immunitaires, antibactériennes, antivirales, antifongiques, antiparasitaires et antitumorales.»

Selon elle, dans l’avenir, de plus en plus de chercheurs vont davantage étudier le mangoustan sur les êtres humains afin d’arrêter ou de traiter le cancer.

Où s’en procurer ?

On peut acheter ce fruit dans les épiceries orientales. Mais comme c’est dans l’écorce qu’on retrouve une grande quantité d’antioxydants, il est préférable de le consommer sous forme de jus tiré de l’entièreté du fruit (écorce, chair, pépins).

Vous pouvez vous procurer ce jus dans certains magasins de produits naturels. Mais attention: pour tirer le maximum des bienfaits des 40 xanthones, assurez-vous que l’écorce est utilisée dans le produit.

L’entreprise Xango, entre autres, fabrique le jus à partir du fruit en entier. Les jus Xango ne sont pas distribués en magasins, mais vous pouvez facilement les obtenir auprès des distributeurs indépendants.

Quelle quantité consommer ?

Il n’est pas nécessaire de consommer des quantités énormes de jus pour bénéficier du produit, mais, comme madame Cousineau l’explique: «La durée de vie des xanthones est d’environ quatre heures. L’idéal, pour ressentir un effet continu et en retirer le maximum des bénéfices, est d’en consommer une once, trois fois par jour avant chaque repas

Les preuves scientifiques

On relève la première étude scientifique sur le mangoustan en 1973. Plus de 1500 études scientifiques ont été publiées depuis, principalement sur les xanthones et leurs effets bénéfiques sur la santé.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*