[Total : 2    Moyenne : 3.5/5]

Les baies de goji sont anti cancer, bénéfiques au coeur et aux artères, bonnes pour la ligne et pour le moral… Elles regorgent de vertus exceptionnelles. Où les acheter, comment les utiliser ? Mode d’emploi.

Goji : anti cancer !

“Non seulement les baies de goli préviendraient l’apparition de tumeur, mais elles pourraient aussi accompagner leur traitement“, explique le Dr Girardin Andreani, chercheur en médecine traditionnelle. Selon une étude réalisée en 2008 par l’université Fu Jen (Taiwan), les baies de goji sont riches en antioxydants. Elles contiennent notamment des caroténoïdes de type zéaxanthine et lutéine dans des concentrations extraordinaires. Or ces antioxydants aident l’organisme à lutter contre les radicaux libres en partie responsables du vieillissement… et des cancers.

Goji : bon pour le cœur et les artères

L’action combinée des différents nutriments thérapeutiques contenus dans les baies de goji (polysaccharides, antioxydants, vitamines B3) contribue à diminuer l’hypertension artérielle, à éliminer le mauvais cholestérol (en luttant contre l’oxydation des graisses) et à améliorer la circulation du sang (en le fluidifiant). “Les baies de goji sont exceptionnellement concentrées en antioxydants, mais ce qui les rend encore plus exceptionnelles, c’est l’action combinée de tous ces nutriments thérapeutiques”, explique le Dr Girardin, spécialiste en ethnomédecine,.
Attention : la plante ayant une action avérée, en cas de traitement anticoagulant, prenez, avant toute prise, conseil auprès de votre médecin.

Goji : des effets anti âge

“Les baies de goji renferment des antioxydants puissants dans des concentrations exceptionnelles”, explique le Dr Girardin, spécialiste en ethnomédecine. Les antioxydants permettent de lutter contre les radicaux libres produits par notre corps mais surtout provenant de notre environnement et de notre alimentation, responsables entre autres de la dégénérescence de nos cellules et du vieillissement de notre organisme. Le puissant potentiel antioxydant de la baie de goji permet de lutter contre les radicaux libres, et de ralentir le vieillissement. De la même manière, leur effet protège aussi la peau des attaques extérieures et des outrages du temps.

La baie de goji fraîche sur la plante. Fruits produits au Ningxia par AGOJI en vente sur Biologiquement.com

La baie de goji fraîche sur la plante. Fruits produits au Ningxia par AGOJI en vente sur Biologiquement.com

Goji : calme les nerfs !

Les baies de goji sont connues pour leurs effets bénéfiques sur le système nerveux et le cerveau. On les appelle aussi les “baies du bonheur”. Elles disposent d’une forte teneur en vitamines et minéraux (notamment la vitamine B3, le magnésium et le chrome), et “facilitent la collaboration entre le cerveau et le système nerveux”, explique le Dr Girardin, spécialiste en ethnomédecine. Ces vitamines et minéraux jouent un rôle important dans le bon fonctionnement du système nerveux, (d’après une étude de l’université de Californie réalisée en 2008), influant par-là même sur le confort mental et physique.

Goji : anti cataracte et DMLA

La baie de goji renferme une gamme complète de caroténoïdes, dont la zéaxanthine et la lutéine en forte concentration, d’où son effet protecteur sur la rétine. Ces micronutriments sont de puissants antioxydants intercepteurs de radicaux libres “bien connus pour leur rôle dans la santé des yeux”, explique le Dr Girardin, enseignant chercheur en ethnomédecine. On les connaît notamment pour leur effet protecteur contre la dégénérescence de la macula (petite zone de la rétine, située au fond de l’œil) ou DMLA, et la cataracte.

Régime : essayez les baies de goji !

La baie de goji apporte au corps toute une palette de nutriments nécessaires, et contribue également au bien-être. Dans le cadre d’un régime, et donc d’une alimentation saine et équilibrée, la baie de goji peut réduire les envies de sucre, comme l’expliquent Bodo J. Baginski et Shalila Sharamon dans leur livre La baie de goji, et constituer un complément alimentaire idéal et naturel pour éviter toute carence. De plus, son apport glycémique étant faible, elle ne constitue pas un apport en sucres trop important.

Baies de goji : bénéfiques au foie

Les puissants antioxydants et polysaccharides présents dans la baie de goji assistent et protègent le foie. Rappelons que c’est un organe primordial : il joue le rôle d’épurateur dans l’organisme en éliminant les déchets et les substances toxiques et en constituant une réserve de nutriments indispensables. Le foie, dans son rôle d’épurateur, est pourvu d’une forte capacité à se régénérer. Mais pour cela, il a besoin de vitamines et d’oligo-éléments… nutriments dont la baie de goji regorge justement !

Goji : accroît la résistance immunitaire

“On ne connaît pas encore très bien les mécanismes responsables des effets des polysaccharides (molécules de la famille des sucres) contenus dans les baies de goji” confie le Dr Girargin, enseignant chercheur en médecine traditionnelle. “Mais on sait qu’elles contribuent à renforcer les défenses immunitaires“. En effet, les 4 polysaccharides identifiés dans les baies de goji, (comptant pour 31% de leur poids total ), ont fait l’objet de nombreuses études. Il a été établi que ces molécules permettent de renforcer le système immunitaire en activant la sécrétion d’interleukine, protéine messagère activant la réaction immunitaire. Sous l’action des antioxydants dont le goji est riche par ailleurs, le système immunitaire se renforce contre bactéries, virus, parasites

Goji : soulage l’inflammation et l’arthrite

Les antioxydants, notamment les caroténoïdes, que l’on trouve en concentration exceptionnelle dans la baie de goji, aident à diminuer les inflammations. La baie de goji diminue aussi les risques d’arthrite, qui est une inflammation des articulations, par son action anti-radicaux libres. En effet, “Lorsque les antioxydants produits par le corps ne suffisent pas, l’apport supplémentaire aide à éliminer les radicaux libres”, explique le Dr Girardin.

Goji : régule diabète et glycémie

La baie de goji peut avoir une action bénéfique contre le diabète. Pourquoi ? Parce que les diabétiques ont des problèmes d’insuline, une hormone produite par le pancréas, chargée de réguler les taux de sucre (glucide) dans le sang en activant sa pénétration dans les cellules. Or il existe des oligo-éléments permettant de réguler la glycémie. Parmi eux, le chrome et le magnésium, dont la baie de goji est riche “dans des concentrations exceptionnelles” explique le Dr Girardin, spécialiste en ethnomédecine (elle est à la 4ème place des aliments riches en chrome). Par ailleurs, la baie de goji a un taux glycémique très bas (en clair, elle ne fait pas monter en flèche le taux de sucre sanguin).

Goji : comment la consommer ?

La baie de goji est disponible sous plusieurs formes : en jus, séchée… Elle peut aussi se consommer fraîche, mais n’est pas exportée sous cette forme. On trouve aussi des vins et des liqueurs. Le mieux est encore de la consommer séchée : c’est sous cette forme qu’elle conserve le mieux toutes ses propriétés. Telle quelle ou en infusion, en salade, dans un potage, un gâteau, une glace, avec du muesli… Elle a un effet préventif et représente un soutien pour l’organisme. L’important, c’est la régularité, pour que les effets bénéfiques se déploient dans l’organisme

Goji : quelles quantités consommer ?

“Ce n’est ni un complément alimentaire, ni un médicament : c’est un aliment“, explique le Dr Girardin, spécialiste en médecine traditionnelle qui conseille toutefois d’en consommer entre 15 et 30 grammes par jour. Inutile d’en consommer trop. Tout abus peut être dangereux même s’il n’y a pas de risques observés à l’heure actuelle. Une seule contre-indication : en cas de traitement anticoagulant. Les baies de goji fluidifient le sang, d’où un risque important si vous êtes déjà sous anticoagulants. Prenez conseil auprès d’un médecin.

Où trouver des baies de goji de qualité ?

De nombreuses études scientifiques ont démontré les multiples et exceptionnels bienfaits de la baie de goji, cependant, il faut rester attentif. Le goji est à la mode depuis peu en occident et on peut trouver sur le marché des produits d’une qualité douteuse… A titre d’exemple, comme l’explique le Dr Girardin, spécialiste en ethnologie : “le lycium tibéticum que l’on voit trop souvent n’existe pas ! Le nom latin du goji est Lycium Barbarum.” La baie de goji peut s’acheter dans certaines pharmacies ou parapharmacies, dans les magasins spécialisés et sur les salons de santé et bien-être, à un prix moyen de 40 euros le kilo.
Sur Internet une très bonne adresse pour trouver des baies de goji pas cher, au meilleur prix et certifiées Ecocert ou Green food c’est la boutique Baobab sur Biologiquement.com.

D’où vient le goji ?

Le goji est un arbuste originaire de la province du Ningxia, située au nord-ouest de la Chine. C’est une région vouée à la culture du goji depuis plus de 2000 ans ! Le goji donne des baies à la couleur rouge ou jaune-orangé. Comme l’explique le Dr Girardin, enseignant chercheur en ethnomédecine, on trouve des baies de goji un peu partout désormais. Elles ont un goût ressemblant à un mélange de dates, de cerises et de framboises. “Mais il faut être très prudent quant à la provenance“. En effet, le Lycium Barbarum a besoin de conditions bien particulières pour que ses baies se chargent de richesses bénéfiques. Il doit se développer dans des zones tempérées, très ensoleillées, à un minimum de 22°C, dans un sol sec et alcalin.

Les bienfaits du goji sont-ils prouvés ?

Le goji fait l’objet de nombreuses études scientifiques, en Chine notamment, mais aussi dans le monde entier. Pour le Dr Girardin, chercheur en ethnomédecine, ce fruit est “une véritable panacée”. Antioxydants, vitamines, oligo-éléments, polysaccharides… Il renferme une palette étonnamment large de composants bénéfiques dans des concentrations stupéfiantes. Le goji (lycium barbarum), arbuste mesurant de 80 cm à 2 m de hauteur est utilisé depuis des millénaires par la médecine chinoise et tibétaine.

Biologiquement.com le spécialiste de la baie de goji Ningxia Himalaya

Biologiquement.com le spécialiste de la baie de goji Ningxia Himalaya

Les richesses des baies de goji

La baie de goji contient :
19 acides aminés (dont 8 essentiels)
21 minéraux ou oligo-éléments (dont le germanium qui est rare)
de la vitamine C (5 fois plus, à poids égal, que les meilleurs agrumes)
des vitamines du groupe B, notamment B1, B2, B3, B5
de la vitamine E (rare dans la nourriture)
des acides gras essentiels- des anti-oxydants et flavonoïdes (dont les caroténoïdes)

Sources :

– Goji, fruit miracle de l’Himalaya, Vivian Alba, Editions Equilibre, 2008
– La baie de goji, Shalila Sharamon, Bodo J. Baginski, Editions Médicis, 2009
– Immunomodulatory effects of a standardized Lycium barbarum fruit juice in chinese older healthy human subjects. Amagase H, Sun B, Nance DM, J Med Food. 2009 Oct ;12(5):1159-65
– Protective effect of Lycium barbarum polysaccharide 4 on kidneys in streptozotocin-induced diabetic rats. Zhao R, Li QW, Li J, Zhang T. Can J Physiol Pharmacol. 2009 Sep ;87(9):711-9
– Lycium barbarum (goji) juice improves in vivo antioxidant biomarkers in serum of healthy adults. Amagase H, Sun B, Borek C. Nutr Res. 2009 Jan ;29(1):19-25

– Immunomodulation and antitumor activity by a polysaccharide-protein complex from Lycium barbarum. Gan L, Hua Zhang S, Liang Yang X, Bi Xu H. Int Immunopharmacol. 2004 Apr ;4(4):563-9.
– Goji : Phytochemistry, pharmacology and safety in the perspective of traditional uses and recent popularity. Potterat O. Planta Med. 2010 Jan ;76(1):7-19. Epub 2009 Oct 20
– Berry fruits : compositional elements, biochemical activities, and the impact of their intake on human health, performance, and disease, J Agric Food Chem, 2008 Feb 13 ;56(3):627-9. Epub 2008 Jan 23
– Determination of carotenoids and their esters in fruits of Lycium barbarum Linnaeus by HPLC-DAD-APCI-MS, Inbaraj BS, Lu H, Hung CF, Wu WB, Lin CL, Chen BH.J Pharm Biomed Anal, 2008 Aug 5 ;47(4-5):812-8. Epub 2008 Apr 8.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*